La traversée de rivières constitue le danger le plus important que rencontrent les visiteurs. La plupart des ruisseaux et des rivières à Auyuittuq sont alimentés par les eaux de fonte des glaciers; alors, le volume et la vitesse changent au cours de la journée, ainsi que d’un jour à l’autre. Au fur et à mesure que la journée avance, la fonte des glaciers causée par le réchauffement de la température augmente le volume et la vitesse des eaux des rivières et des ruisseaux. De plus, la pluie a un effet sur le volume et la vitesse de ces eaux peu importe l’heure du jour. En raison de ces facteurs, la traversée est imprévisible et susceptible aux changements rapides. Soyez préparé à attendre des heures ou même des jours en cas de niveaux d’eau élevés. À certaines périodes de l’année, les niveaux de l’eau auront probablement des répercussions considérables sur votre parcours et votre horaire de voyage; alors, établissez vos plans en conséquence.

Débordements historiques de la rivière : de la dernière semaine de juillet jusqu’à la première semaine d’août

Depuis dix ans, sécurité des visiteurs au parc national Auyuittuq a été compromise par des crues importantes. Bien que des fermetures de secteurs du parc puissent survenir à tout moment, les problèmes liés aux rivières en crue et aux risques subséquents pour la sécurité des visiteurs sont plus graves de la dernière semaine de juillet à la première semaine d’août. Des visiteurs se sont blessés ou se sont noyés en tentant de franchir des rivières en crue. D’autres ont subi d’importants retards durant leur excursion ou ont dû être évacués parce que les rivières étaient devenues presque infranchissables. Des températures plus élevées entraînant la fonte des glaciers et des pluies abondantes sont les principaux facteurs qui ont une incidence sur le niveau des rivières. Selon l’itinéraire choisi, il est probable que les randonneurs faisant des excursions d’une journée ou de brèves excursions avec nuitée ne soient pas autant touchés que les autres randonneurs lorsque le niveau de l’eau monte. Il faut toujours prévoir des délais.


Conseils pour la traversée de rivières

  • Considérations relatives à l’équipement

    • Chaussures : Des bottes en néoprène avec des semelles qui assurent une bonne adhérence protègeront vos pieds de l’eau froide et les garderont au sec.
    • Bâtons de marche : Les bâtons de marche sont essentiels pour maintenir l’équilibre en traversant, et sont utiles pourdéterminer la profondeur de l’eau.
    • Un pantalon de kayakiste imperméable avec botte intégrées offrent une meilleure protection contre la perte de chaleur.

  • Décider de traverser

    • Capacités du groupe : Assurez-vous que tous les membres du groupe sont disposés à assumer le risque. Tenez compte descapacités du membre le plus faible du groupe.
    • Choix de moment : Soyez prêt à attendre des heures ou des jours avant que le niveau de l’eau soit assez bas pour que votre groupe puisse traverser en toute sécurité.
    • Pendant les périodes chaudes, le niveau de l’eau est généralement là son plus bas entre 2 h à 7 h le matin. À la suite de fortes pluies, le niveau de l’eau peut continuer à augmenter pendant plusieurs heures.
    • Lieu : Déterminez le lieu le plus sécuritaire pour traverser, en vous rappelant que les lieux idéaux de traversée changent régulièrement. Évaluez et pensez à ce qui suit :
      • La profondeur de l’eau :
        • Les zones ramifiées ont tendance à être moins profondes que les canaux uniques.
      • La vitesse de l’eau :
        • Les eaux dans les endroits les plus plats ont tendance à être moins rapides que les eaux dans les endroits les plus abrupts.
      • Les dangers :
        • La stabilité : Les berges des rivières peuvent être instables et s’écrouler.
        • La visibilité : l’eau trouble peut cacher les éboulements et un fond instable
        • L’aval : soyez conscient que des chutes d’eau, des fosses profondes ou une ouverture sur la mer, etc., peuvent être présents en aval du cours d’eau.

  • Techniques pour traverser en sécurité

    • Un sac lourd rend la traversée plus difficile. Vous pouvez faire un essai sans votre sac et demander aux membres plus robustes du groupe de transporter les sacs.
    • Lorsque vous traversez avec un sac, détachez la sangle de taille ainsi que la sangle pectorale afin de pouvoir enlever facilement votre sac si vous êtes pris sous l’eau.
    • Placez-vous face à l’amont et déplacez-vous avec le courant. Utilisez des bâtons de marche pour maintenir votre équilibre.
    • Envisagez des techniques de traversée de groupe où, par exemple, le chef est en amont suivi des membres du groupe alignés derrière lui afin de lui fournir du soutien et de profiter du remous en aval du groupe.

Pour vous renseigner davantage sur la sécurité des rivières, envisagez de suivre un cours relatif à la sécurité en eaux vives avant votre excursion.

La traversée de rivières est le plus grand danger qui guette les visiteurs du parc Quttinirpaaq. Toutes les rivières et tous les cours d’eau sont dangereux. Certains membres de votre groupe pourraient ne jamais pouvoir traverser certains cours d’eau - soyez prêt à modifier votre parcours ou à revenir sur vos pas.