Soyez conscient que tous les moyens de communication recommandés ne sont pas toujours fiables et qu’à certains moments, il se peut que vous n’arriviez à joindre personne. Si vous avez de la difficulté à recevoir un signal, essayez d’atteindre un terrain élevé pour accroître la puissance du signal, ce qui peut exiger beaucoup de temps et s’avérer dangereux dans certains cas. Soyez prudent. Comme c’est toujours le cas avec la technologie, soyez conscient des faiblesses de votre système.


Le téléphone satellite

satellite est le moyen de communication privilégié. Il peut vous permettre d’entrer en contact avec les secours d’urgence 24 heures sur 24. Nous vous recommandons de vous procurer un téléphone satellite avant votre excursion. Le système Iridium offre la couverture la plus fiable dans le parc national Auyuittuq, mais il existe d’autres options. Assurez-vous d’apporter des piles de rechange et de garder l’appareil au sec. Il est recommandé d’apporter également des chargeurs solaires portatifs. N’oubliez pas de noter les numéros à composer en cas d’urgence et de les programmer dans l’appareil.

Dans certaines régions du parc, particulièrement dans la vallée de la rivière Owl, la couverture par téléphone satellite n’est pas fiable.


Les radios dans tous les refuges d’urgence

Il y a des radios dans tous les refuges d’urgence et les chalets du personnel. Vous y trouverez des directives sur leur utilisation, les horaires des communications et les indicatifs d’appel. Vous pouvez également utiliser ces radios pour confirmer les dispositions que vous avez prises avec des pourvoyeurs de Pangnirtung ou de Qikiqtarjuaq. Vous en apprendrez davantage à ce sujet au cours de la séance d’orientation.

Les radios du parc font l’objet d’écoute pendant les heures d’ouverture normales, mais la qualité de la réception varie beaucoup, et la communication est parfois impossible à établir en raison des conditions météorologiques ou atmosphériques.


Les dispositifs SPOT

Les dispositifs SPOT peut être utilisée pour permettre votre famille et vos amis de suivre votre progression sur votre voyage ainsi que lancer un signal de détresse. Ce signal n’est pas réversible et n’est pas à utiliser que dans une situation d’urgence.Assurez-vous d’avertir vos amis et les membres de votre famille qui suivent vos messages « O.K. » que l’absence d’un message n’indique pas nécessairement que vous éprouvez des problèmes. Cela signifie probablement que votre appareil a temporairement cessé la transmission. Au cours de votre inscription, nous recueillerons les renseignements propres à votre appareil au cas où il y aurait lieu d’en vérifier l’activité.

Les visiteurs devraient être conscients que le réseau de satellites SPOT a une faible couverture aux hautes latitudes et que les signaux peuvent être obstrués dans les vallées comme le col Akshayuk. Même si les satellites SPOT fonctionnent dans le col Akshayuk, ils ne sont pas un moyen de communication fiable.


Les radiobalises individuelles de repérage (PLB)

Il est possible d’emporter des radiobalises individuelles de repérage (PLB) en région éloignée. Lorsqu’elle est activée, la radiobalise émet un signal de détresse à la base des Forces canadiennes de Trenton, en Ontario, qui entreprendront une opération de sauvetage à partir de cet endroit. Une fois activé, le signal est irréversible; il faut se servir de la radiobalise uniquement dans des situations de vie ou de mort. Assurez-vous que votre radiobalise est bien enregistrée en appelant au Registre canadien des radiobalises individuelles de repérage à Ottawa, au 613-992-0079. Vous pouvez par ailleurs l’enregistrer en ligne.

Seules les PLB transmettant un signal de détresse à 406 MHz sont permises au Canada.


Communiquez avec nous pour en savoir plus sur les systèmes de communications. Composant le 867-473 2500.