Les randonneurs doivent se munir d'équipement de camping léger et durable qui pourra résister à des conditions extrêmes telles que des températures froides et des vents forts. Comme il est interdit de faire du feu dans le parc, les campeurs doivent emporter de l'essence (ou de la naphte) et un réchaud portatif. Il est possible de se procurer de l'essence à Pangnirtung et à Qikiqtarjuaq, mais les visiteurs ont tout avantage à téléphoner aux fournisseurs à l'avance pour s'assurer qu'ils en ont en stock. Les lignes aériennes commerciales ne transportent de l'essence qu'à titre de marchandise dangereuse. Communiquez avec la ligne aérienne avec qui vous comptez faire affaire pour obtenir de plus amples renseignements.

Choisissez un emplacement de camping sur une surface dure où vous pourrez réduire au minimum les traces de votre passage, par exemple des secteurs où il n'y a aucune végétation ou presque. Évitez de monter votre tente dans des zones qui pourraient servir d'habitat à la faune, tels que des prés de carex. Il est particulièrement important de bien choisir votre emplacement lorsque vous voulez en faire votre camp de base ou lorsque vous êtes nombreux.

En portant des chaussures à semelle souple dans le campement, vous ménagerez la surface de votre emplacement de camping tout en profitant d'un soulagement bien mérité après une journée de marche dans des bottes de randonnée lourdes. Abstenez-vous de creuser des rigoles autour des tentes ou de construire des brise-vent avec des cailloux. Si vous vous servez de roches pour assujettir votre tente, replacez-les à l'endroit et dans la position où vous les avez trouvées. Évitez de retirer des roches de tout assemblage qui ressemble - même vaguement - à un site archéologique, par exemple, un cercle de tente, un piège à renard ou une cache pour nourriture.

Vous devez à tout prix gérer adéquatement vos provisions pour éviter tout problème avec des animaux sauvages (oiseaux, renards, belettes, ours polaires). Évitez les aliments qui dégagent de fortes odeurs et ceux qui produisent des déchets. Filtrez votre eau de vaisselle et déposez les restes de nourriture avec vos autres déchets. L'eau de vaisselle et l'eau de cuisson excédentaire doivent être versées dans un trou de vidange peu profond à l'écart du camping et de tout plan d'eau.

Si vous campez près d'un refuge d'urgence, faites vos besoins dans la toilette sèche. Sinon, déposez vos fèces à au moins 50 m des aires de camping, des parcours et 100 m des plans d'eau. Le papier hygiénique peut être bien brulé, rapporté, ou éliminé lors de la prochaine toilette sèche. Les déchets ne doivent jamais être déposés à l'intérieur ou à proximité d'une toilette sèche.

Peu importe l'endroit où vous vous trouvez dans le parc, il n'est pas exclu que vous rencontriez un ours polaire. Les risques de rencontre sont plus élevés dans les zones côtières situées du côté nord du parc. Lisez la section sur la sécurité au pays des ours polaires pour prendre connaissance d'importantes consignes de sécurité.


Qualité de l’eau

Bien qu’aucun cas de lambliase n’ait été signalé, nous vous recommandons de filtrer l’eau (filtre de 0,5 micromètre ou moins), de la traiter (à l’iode ou au chlore dilué dans l’eau chaude) ou de la faire bouillir. Afin d’éviter la propagation de maladies, les déchets humains doivent être éliminés de façon responsable, au moins 100 mètres des sources d’eau et 50 mètres des sentiers. On vous fournira davantage de renseignements à cet égard lors de l’orientation.