Situations d’urgence et capacité de sauvetage

La réserve de parc national Nahanni est l’un des parcs les plus isolés de l’Amérique du Nord; dès lors, les services et les installations de sauvetage y sont limités. Le mauvais temps, la topographie et la disponibilité du personnel ou d’aéronefs peuvent retarder les opérations de recherche et sauvetage dans le parc. Si votre groupe a besoin de premiers soins, il se peut que vous deviez dépendre exclusivement de l’expertise de vos coéquipiers pendant une longue période. Par conséquent, les visiteurs de la réserve de parc doivent être autosuffisants, autonomes et en mesure de gérer des situations d’urgence per eux-mêmes.

Vous êtes responsables de votre propre sécurité.

Nous nous attendons à ce que vous :

  • soyez autonome et preniez votre propre sécurité en main;
  • possédiez l’équipement, les connaissances, les compétences et les aptitudes physiques requises;
  • teniez compte des renseignements et des conseils en matière de sécurité des visiteurs donnés par Parcs Canada;
  • demandiez des conseils supplémentaires aux employés du parc si vous êtes incertains des risques et dangers auxquels vous attendre;
  • respectiez les processus d’inscription des visiteurs et de confirmation de retour aux fins de sécurité;
  • soyez prêts à faire face à des situations d’urgence liées à l’état de santé, à la faune ou aux conditions météorologiques.

À quel moment des recherches seront-elles lancées?

Une opération de recherche et sauvetage est amorcée si un groupe omet de signaler son retour et qu’une enquête préliminaire donne à conclure qu’il manque à l’appel OU si un signal de détresse est capté. Dans le cas d’un groupe manquant à l’appel, il est fort probable que l’opération de recherche ne débute que 48 heures après la date de retour prévue. Les renseignements que vous êtes tenus de fournir au personnel du parc au moment de votre inscription, par exemple une description détaillée de votre itinéraire et de votre équipement, prennent toute leur importance lorsque les sauveteurs essaient de vous retrouver.

Parcs Canada assure une capacité de recherche et sauvetage professionnelle et veille à fournir aux visiteurs l’information dont ils ont besoin pour planifier une excursion agréable et sans danger. Dans l’éventualité d’un accident dans les limites de la réserve de parc national Nahanni, Parcs Canada effectuera l’intervention de recherche et de sauvetage appropriée. Habituellement, de telles interventions sont gratuites pour les personnes ou les groupes ayant besoin de secours. Toutefois, Parcs Canada n’offre pas de services de recherche et de sauvetage gratuits aux personnes qui ne se conforment pas aux exigences légales telles que l’inscription au départ et la confirmation au retour. Les personnes qui sont trouvées coupables de négligence à la suite d’un processus judiciaire peuvent être tenues responsables du coût total des interventions.

Cabanes et approvisionnement d’urgence

En situation d’urgence réelle, les visiteurs ayant besoin d’aide peuvent forcer la porte des cabanes du personnel du parc aux endroits suivants : Gahnįhthah Mįe (Rabbitkettle), Sunblood, Náįlįcho (chutes Virginia), rivière Flat et vallée Deadmen (leur emplacement est indiqué dans les guides d’excursion). Chacun de ces abris est équipé de radiobalises individuelles de repérage (avec mode d’emploi), de radios du parc (opérationnelles du 1er juin au 30 septembre seulement), de provisions et d’une trousse de premiers soins. L’utilisation de ces cabanes en dehors d’une situation d’urgence est interdite.

Vous trouverez des postes d’inscription aux endroits indiqués ci-dessus. Ils sont tous situés sur le côté droit de la rivière, à l’exception de celui de la cabane Moore, qui se trouve du côté gauche du cours d’eau, et de celui du lac Glacier, qui se trouve à plus de 10 km de la rivière Nahanni Sud.

  • cabane Moore à proximité des lacs Island
  • banc de gravier au nord-ouest du lac Glacier
  • kiosque d’information situé à l’aire de débarquement du sentier de portage Gahnįhthah Mįe (lac Rabbitkettle), du côté droit de la rivière
  • Náįlįcho (chutes Virginia)
  • cabane du personnel de la vallée Deadmen
  • cabane des sources thermales Kraus

Il n’est pas obligatoire de noter sa présence aux postes d’inscription, mais cela peut aider les sauveteurs à retrouver les visiteurs qui manquent à l’appel. En fournissant des renseignements tels que votre itinéraire de randonnée hors rivière, vous aiderez les sauveteurs à diriger les recherches si votre groupe ne signale pas son retour dans les délais prescrits.

Escalade dans la réserve de parc Nahanni

En raison des conditions parfois difficiles et de l’absence de services de sauvetage locaux, l’escalade et l’alpinisme dans le parc ne sont conseillés qu’aux grimpeurs les plus chevronnés. Ces derniers doivent être complètement autosuffisants.

Nos responsables de la sécurité des visiteurs sont formés pour effectuer des sauvetages en eaux vives, pour donner les premiers soins en milieu sauvage et pour stabiliser et évacuer des patients en terrain non technique. L’évacuation de grimpeurs depuis des parois escarpées nécessite une aide provenant de l’extérieur des Territoires du Nord-Ouest. Les opérations de recherche et sauvetage peuvent être retardées en raison de conditions météorologiques défavorables, de la topographie ou encore de la disponibilité des avions et du personnel.

Le mauvais temps, la chute de pierres, la faune et les avalanches ainsi que les crevasses dans les champs de glace adjacents sont des exemples de dangers pouvant entraîner de graves conséquences.

Les parcours d’escalade au Cirque-of-the-Unclimbables ne sont pas surveillés. Les pièces d’équipement comme les goujons d’ancrage qui se trouvent sur les parois rocheuses sont d’origine et de qualité inconnues. L’utilisation de ce matériel est aux risques et périls du grimpeur.

La nourriture doit être entreposée de façon à être hors de la portée des animaux sauvages. Des grizzlis passent parfois dans cette région et il arrive que des rongeurs, tels que les marmottes des Rocheuses, percent les sacs pour atteindre la nourriture. Vous pouvez laisser celle-ci dans les caches près de la cabane du lac Glacier (premier arrivé, premier servi).


Sécurité des visiteurs | Minimiser les risques | Dangers de la rivière | Feux échappés | Ours | Enregistrement au départ et au retour | Niveau de difficulté de la rivière | Programme de recherche et sauvetage