Pagayez dans la nature sauvage du cours supérieur de Tehjeh Deé (la rivière Nahanni Sud). Vivez en aventurier pendant 21 jours ! Pagayez sur 600 km toute la longueur de Tehjeh Deé (la rivière Nahanni Sud), en radeau pneumatique, en kayak ou en canot. Descente en eaux vives et observation de la faune sont au rendez-vous.

Après un vol de deux heures en hydravion pour traverser les monts Mackenzie, arrêtez-vous à Nááts’įhch’oh Tué (Moose Ponds). Admirez une succession de lacs aux eaux turquoise que domine la montagne sacrée qui a donné son nom au parc, Nááts'įhch'oh. Campez pour la nuit, puis prenez d’assaut Rock Gardens, le plus célèbre tronçon d’eaux vives : 50 km de rapides de classe II à IV.

L’aventure ne fait que commencer ! Les prochaines semaines vous réservent de tout, aussi bien des rapides sur haut-fond que des seuils. Pagayez sur toute la longueur de ce parc de 4 895 km2 et campez chaque nuit en bordure de la rivière, dans un environnement où abondent les grizzlis et les orignaux.

L’expédition est destinée aux pagayeurs chevronnés seulement; en fait, à peine quelques groupes s’attaquent à ce parcours chaque année. De nombreux pourvoyeurs offrent des expéditions guidées.

Degré de difficulté :

Le trajet Nááts’įhch’oh Tué (Moose Ponds) commence par une cinquantaine de kilomètres de rapides de classe II à IV, appelés Rock Gardens. Il exige des compétences avancées en descente en eaux vives et en expéditions en arrière pays.

Durée :

La plupart des pagayeurs mettent de 18 à 23 jours à descendre de Nááts’įhch’oh Tué (Moose Ponds) jusqu’à Nahanni Butte. Il est toutefois possible d’interrompre le parcours à Island Lakes, à Gahnîhthah Mįe (lac Rabbitkettle), et à Náįlįcho (chutes Virginia).

Période de l’année :

Ce tronçon de Tehjeh Deé (la rivière Nahanni Sud) se parcourt de préférence de la mi juin à la fin de juillet. À compter du 1er août, le faible niveau d’eau peut nécessiter par endroits le halage ou le portage de l’embarcation dans les rapides Rock Gardens.
Camp á Moose Pond
Camping à Nááts’įhch’oh Tué (Moose Ponds)
© Colin Field/NWTT

Parcours fréquenté ou isolé?

Il s’agit d’un parcours isolé. Chaque année, de nombreux pagayeurs se rendent à Nááts’įhch’oh Tué (Moose Ponds) pour prendre la rivière d’assaut, mais il y a peu de risque de croiser un autre groupe.

Accès par voie aérienne :

Nááts’įhch’oh Tué (Moose Ponds) est strictement accessible par voie aérienne. Pour réserver un vol, veuillez vous adresser à une compagnie de vols nolisés.

Dangers :

La pluie peut entraîner la hausse soudaine du niveau des eaux de toutes les rivières de la région, même lorsqu’il ne pleut pas à l’endroit où l’on se trouve. Choisissez votre campement en conséquence et amarrez chaque soir votre embarcation. Étant donné les risques de coincement et de plaquage, cette descente en eaux vives s’adresse aux pagayeurs avisés. Des compétences en sauvetage en eaux vives sont essentielles. Apportez votre trousse de décoincement et sachez vous en servir.

Inscription :

Tout pagayeur doit s’inscrire et signaler le début et la fin de son excursion à Parcs Canada en s’adressant aux bureaux de la réserve de parc national Nahanni.