Aulavik, qui signifie « endroit où les gens voyagent » en inuvialukton, protège plus de 12 000 kilomètres carrés de basses-terres de l'Arctique à l'extrémité nord de l'île Banks. Le parc englobe divers paysages allant de vallées fluviales fertiles à des déserts polaires en passant par des buttes et des bad-lands, un terrain ondulé et des côtes découpées.

Le parc national Aulavik est l’un des plus isolés en Amérique du Nord, et les services et installations de sauvetage sont limités. Si vous avez une réservation ou que vous envisagez de visiter le parc, veuillez lire la FAQ plus bas. Il est important que les visiteurs soient autonomes et capables de gérer les urgences. Parcs Canada a une équipe de recherche et sauvetage à Inuvik, mais les opérations de sauvetage dépendent des conditions météorologiques, de la disponibilité d’un aéronef ou du délai de mobilisation du personnel. L’attente peut varier entre un et deux jours, ou davantage selon les circonstances. De plus, les services de sauvetage sont considérablement réduits en raison des répercussions de la COVID-19. 

    Foire aux questions
      Qui peut visiter le parc national Aulavik?

      À compter du 1er avril 2022, n’importe qui peut se rendre dans les TNO, peu importe son statut vaccinal, et il n’est plus nécessaire d’avoir un plan d’isolement.

      Pour plus d’information sur les voyages aux TNO : https://www.hss.gov.nt.ca/fr/services/covid-19.

      Quelles sont les restrictions relatives à la visite du parc national Aulavik?

      Tous les randonneurs doivent obtenir un permis de Parcs Canada et s’inscrire avant d’entrer dans le parc national Aulavik. Communiquez avec infoinuvik-inuvikinfo@pc.gc.ca pour obtenir plus de renseignements.

      Tous les groupes de visiteurs doivent s’arrêter dans la communauté de Sachs Harbour en route vers le parc national Aulavik et contacter le hameau de Sachs Harbour avant de faire leurs réservations. Ceci est essentiel pour obtenir les tout derniers renseignements sur l’accès, les restrictions ou les précautions à prendre à Sachs Harbour en lien avec la pandémie de COVID-19 qui se poursuit.

      De plus, tous les visiteurs qui ont l’intention de sortir des limites du parc national Aulavik doivent communiquer avec :

      • le détachement de la GRC local pour indiquer l’heure estimative de leur arrivée dans la communauté et une liste des membres du groupe;
      • la Commission inuvialuite d’administration des terres (en anglais seulement) pour veiller à respecter tous les règlements règles et lignes directrices régissant les terres des Inuvialuits;
      • le comité des chasseurs et des trappeurs local (en anglais seulement) pour s’assurer que les chasseurs sont au courant de la présence de visiteurs s’ils les rencontrent durant leurs déplacements.
      Quelles sont les restrictions ayant trait à la descente de la rivière Thomsen?

      Pour les groupes indépendants (non commercial), Parcs Canada exige un minimum de deux embarcations par groupe afin de maximiser la capacité d’assurer son propre sauvetage. Chaque groupe devra transporter un dispositif de communication (c.-à-d. inReach de Garmin) et soumettre les numéros avant de s’inscrire.

En vedette

Heures d’ouverture

Le bureau de Parcs Canada à Sachs Harbour est fermé en raison de la pandémie de la COVID-19.

Communiquez avec infoinuvik-inuvikinfo@pc.gc.ca pour obtenir plus de renseignements.

Tarifs

Entrée gratuite pour les jeunes. Les autres frais s’appliquent.
Tarification complète

Nous joindre

 Téléphone : 867-777-8800
 Télécopieur : 867-777-8820
 Courriel : infoinuvik-inuvikinfo@pc.gc.ca

Vous planifiez une visite durant la COVID-19

Cliquez ici pour plus de details

Sites de Parcs Canada à proximité

  • Parc national Ivvavik

    Les rafteurs du monde entier se donnent rendez-vous au parc national Ivvavik. La rivière Firth traverse des canyons et des vallées de montagnes pour se jeter dans l’océan Arctique.  Prenez l’avion pour atteindre le camp de base et découvrez un paysage arctique composé de tors, de pics et de terrains vallonnés qui ont échappé à la dernière période glaciaire.  

  • Le site canadien des pingos

    Le site canadien des pingos protège des formes de relief bien particulières de l'Arctique : des collines au noyau de glace appelées pingos. Les pingos dominent la toundra et forment une toile de fond impressionnante pour la collectivité de Tuktoyaktuk, dans les Territoires du Nord-Ouest.

  • Lieu historique national Saoyú-ʔehdacho

    Le lieu historique national Saoyú-Ɂehdacho célèbre le mode de vie traditionnel des Sahtugot’įnę ou « peuple du Sahtú ». Partez à l’aventure dans le plus grand lieu historique national au Canada pour découvrir des lieux d’enseignement, de guérison et de spiritualité qui s’inscrivent dans la tradition orale. 

  • Parc national Tuktut Nogait

    Explorez les rivières, les chutes, les canyons et la toundra de l’Arctique : ils constituent un habitat pour le caribou, le bœuf musqué, les loups et toutes autres espèces de ce territoire.