En janvier 2010, le gouvernement du Canada et le gouvernement de la Nouvelle-Écosse ont signé un protocole d’entente (PE) qui engageait les deux parties à donner un statut d’aire protégée fédérale à l’île de Sable, soit en tant que parc national, soit en tant que réserve nationale de faune. Le groupe de travail Canada-Nouvelle-Écosse sur l’île de Sable, créé à la suite du PE, a reçu le mandat de déterminer laquelle des deux options, aire protégée fédérale ou parc national, répondrait le mieux aux besoins de l’île de Sable. Dans son rapport présenté le 22 avril 2010, le groupe de travail a recommandé que l’île de Sable soit désignée en tant que parc national en vertu de la Loi sur les parcs nationaux du Canada.

L’île de Sable, en plus du Parc national et lieu historique Kejimkujik, représente la région naturelle du bas-plateau de la côte atlantique au sein du réseau des parcs nationaux du Canada.

Le 18 mai 2010, l’honorable Jim Prentice, ancien ministre canadien de l’Environnement et ministre responsable de Parcs Canada, et l’honorable John MacDonell, ancien ministre des Ressources naturelles de la Nouvelle-Écosse, ont annoncé que les gouvernements du Canada et de la Nouvelle-Écosse avaient accepté les recommandations du groupe de travail et prendraient les mesures nécessaires pour désigner l’île de Sable en tant que parc national en vertu de la Loi sur les parcs nationaux du Canada, pour le bien des générations actuelles et futures.

Entre juin et septembre 2010, Parcs Canada a entrepris un processus de consultation publique afin de recueillir des commentaires quant à la proposition de parc national pour l’île de Sable. L’intérêt des Canadiens envers l’île de Sable et la passion que celle-ci suscite sont évidents dans les contributions reçues du Canada et de l’étranger, exprimant du soutien et soulevant des idées, préoccupations et espoirs pour l’avenir de l’île de Sable en tant que parc national. Parcs Canada a reçu environ 2 800 réponses, y compris des commentaires lors des journées portes ouvertes, des soumissions en ligne, des courriels et des lettres. Un résumé des contributions du public, qu’il est possible de télécharger, a été publié en janvier 2011.

Les Canadiens ont exprimé leur appui massif à la désignation de l’île de Sable en tant que parc national. Parcs Canada a aussi compris que les Canadiens :

• croient qu’il est important de préserver l’intégrité écologique et de protéger les ressources culturelles de l’île de Sable par une gestion attentive;
• s’intéressent à des possibilités d’expérience du visiteur sur l’île qui assurent la protection de ses ressources et de son caractère unique;
• souhaitent profiter d’occasions de découvrir l’île de Sable grâce à des initiatives d’éducation et de sensibilisation qui permettent aux Canadiens d’explorer l’île depuis leurs foyers, communautés et écoles.

Des consultations avec les Mi’kmaq de Nouvelle-Écosse sont toujours en cours.

Législation

Signature du protocole d’entente visant l’établissement d’un parc national à l’île de Sable, le 17 octobre 2011 L’honorable Peter Kent, ministre canadien de l’Environnement et ministre responsable de Parcs Canada, et l’honorable Darrel Dexter, premier ministre de la Nouvelle-Écosse, ont signé un protocole d’entente visant l’établissement d’un parc national à l’île de Sable, le 17 octobre 2011. À gauche, se trouve l’honorable Peter MacKay, ministre de la Défense nationale et ministre régional pour la Nouvelle-Écosse, et à droite, M. Leonard Preyra, membre de l’Assemblée législative de la Nouvelle-Écosse responsable de l’île de Sable.

Le 17 octobre 2011, le gouvernement du Canada et le gouvernement de la Nouvelle-Écosse ont signé un protocole d’accord quant à l’établissement d’un parc national à l’île de Sable. L’accord a été signé par l’honorable Peter Kent, ministre canadien de l’Environnement et ministre responsable de Parcs Canada, ainsi que l’honorable Darrel Dexter, premier ministre de la Nouvelle-Écosse. Il décrit les modalités selon lesquelles la réserve de parc national sera créée et gérée.
 
Le 1 décembre 2013, le Parlement du Canada a adopté le projet de loi S-15, qui a ajouté l’île de Sable à la Loi sur les parcs nationaux du Canada et a donné à l’Agence Parcs Canada les outils stratégiques et réglementaires nécessaires pour gérer le nouveau parc national. La Loi sur les parcs nationaux du Canada est l’outil législatif le plus contraignant au Canada pour assurer la protection des milieux naturels. Les modifications législatives adoptées par le gouvernement fédéral et le gouvernement de la Nouvelle-Écosse en 2013 pour créer la réserve de parc national de l’Île-de-Sable ont instauré pour la première fois une interdiction de tout forage d’exploration et d’exploitation des ressources pétrolières sur l’île de Sable elle-même et à moins d’un mille marin de l’île.