Culture autochtone

Si Kejimkujik est un parc national de renom depuis plus de cinq décennies, l’importance qu’il revêt aux yeux des Mi’kmaq a son origine dans des millénaires d’histoire ancienne. Cette partie de la Nouvelle-Écosse a abrité, pendant plusieurs siècles, campements, barrages à poisson, lieux de chasse, portages, sentiers et sépultures.

Les paysages culturels

Les paysages culturels nous donnent un sentiment d’appartenance, nous font découvrir les liens qui nous unissent à la terre au fil du temps. Le paysage culturel du parc national Kejimkujik comprend des sites de pétroglyphes, d’habitation, de sépulture et de pêche, des territoires de chasse et des voies de déplacement.