Le sentier Port Joli Head est rouvert aux visiteurs!

Émis le : 24 juin 2022

Le sentier Port Joli Head est rouvert aux visiteurs! Ce parcours de 4,4 km en pleine nature sauvage comprend divers types de terrains, des caractéristiques naturelles et des espaces ouverts. On demande aux visiteurs de faire preuve de prudence, surtout pendant la construction de nouvelles sections. Nous vous remercions de votre patience pendant ces travaux.

Remise en état des sentiers – Kejimkujik Bord de mer

Les effets des changements climatiques sur les lieux administrés par Parcs Canada sont complexes, et l’Agence s’est engagée à intégrer dans son travail des mesures d’atténuation et d’adaptation.

Les dommages causés au sentier Harbour Rocks et au sentier Port Joli Head à la suite de l’ouragan Dorian (2019) comprenaient l’érosion côtière et le sapement des sentiers, les emportements, les rochers éparpillés et la perte de la surface du promontoire.

La réparation et le réalignement du réseau de sentiers de bord de mer de Kejimkujik assureront une meilleure résilience contre les phénomènes de lessivage et d’érosion grâce à sa conception, avec des sentiers durables éloignés des zones vulnérables à l’érosion côtière.

Quels seront les changements visibles à Kejimkujik Bord de mer?

Comme bien des projets d’infrastructure, certains changements seront visibles, mais un bon nombre ne pourront pas nécessairement être observés par les visiteurs.

Les visiteurs auront la chance de découvrir de nouveaux panoramas qui leur étaient inaccessibles jusqu’à maintenant, en particulier des vues sur la baie de Port Joli à partir de l’anse Boyd et des vues surplombant les plages de sable blanc de la baie de St. Catherines River en approchant la plage de Harbour Rocks.

Du côté de la conception, la remise en état du sentier améliore l’adaptabilité au climat et renforce la sécurité des visiteurs et de la faune en tenant compte des éléments ci-dessous :

  • un tracé qui évite les endroits le long de la côte qui sont vulnérables à l’érosion; 
  • un tracé qui évite les secteurs abrupts ou mouillés;
  • l’installation d’éléments comme des passages rocheux, des fossés de captage, des gradins et un aménagement en plan de marche pour encourager une évacuation des eaux optimale et détourner l’eau de la surface du sentier;
  • un tracé qui évite les aires d’alimentation de l’ours noir;
  • un tracé qui évite de longues étendues de plages de galets. 

Sécurité au Bord de mer

On rappelle aux visiteurs que la sécurité est une responsabilité partagée, et qu’une visite dans un endroit en nature sauvage comme Kejimkujik Bord de mer nécessite de la planification, de l’équipement et une considération des difficultés. 

Pour vous promener en toute sécurité et protéger la faune du Bord de mer, veuillez garder à l’esprit les points suivants :

  • Les sentiers ne sont pas des pistes cyclables. Veuillez laisser vos vélos à l’entrée du sentier, sur les supports.
  • Les chiens doivent être tenus en laisse en tout temps. Ils peuvent tuer ou harceler les animaux sauvages et effrayer les autres visiteurs. Par ailleurs, les excréments doivent être ramassés.
  • Restez sur les sentiers pour réduire les risques d’entrer en contact avec des tiques et d’endommager la végétation en la piétinant.
  • Il est important de se protéger du soleil en milieu côtier. Il est recommandé de porter un chapeau et de s’enduire de crème solaire.
  • L’eau est froide et les courants et contre-courants peuvent être forts et dangereux. Les nageurs doivent être avertis et prudents.
  • Les randonneurs doivent être prudents sur les caps rocheux. Des vagues de taille inhabituelle pourraient les entraîner dans la mer.
  • Il est dangereux d’approcher les phoques sur la plage. Par ailleurs, bien que l’on aperçoive rarement des ours noirs, qui se nourrissent souvent de baies et d’insectes, ils sont bien présents dans le parc. Soyez donc prudents. Respectez les animaux sauvages en les observant seulement de loin.