Le caribou fait partie de la famille des cervidés et est connu sous le nom de renne dans d'autres parties du monde. Son aire de répartition boisée comprend la toundra arctique, la taïga subarctique et la forêt boréale. Son aliment préféré est le lichen. Un caribou peut manger jusqu'à 10 livres de lichens par jour. Les mâles sont plus gros que les femelles et perdent leurs bois au début de novembre, tandis que les femelles les perdent en avril ou en mai.

Distribution

Le caribou est maintenant disparu de la Nouvelle-Écosse. On trouvait des caribous au Cap-Breton jusque dans les années 1920. En 1968 et 1969, deux groupes de caribous du Québec (51 en tout) ont été réintroduits dans le parc national des Hautes Terres du Cap Breton. Le caribou a été vu pour la dernière fois au Cap-Breton en 1972 et les recherches ultérieures n'ont permis de trouver aucun signe de leur présence. Récemment, le COSEPAC a placé sur la liste des espèces menacées certaines populations qui se trouvent ailleurs au Canada.

Raisons de la disparition

Les raisons de la disparition du caribou au Cap-Breton ne sont pas connues, mais certains croient qu'une maladie du cerveau causée par un ver trouvé dans la population des cerfs de Virginie en serait la cause. Ce ver n'est pas dangereux pour les cerfs de Virginie, mais il s'est révélé fatal pour l'orignal et le caribou.

Cet exemple montre l'importance de la prévention pour éviter la disparition des espèces vu que la réintroduction n'est pas toujours réussie ni pratique.