Le climat, les lacs, les cours d'eau, les dépôts superficiels, les sols sont autant de composantes déterminantes de l'écosystème du nord du Cap-Breton. À ces facteurs, il faut ajouter les eaux marines limitrophes.

Le climat du Cap-Breton
Le nord du Cap-Breton est soumise au climat boréal des Maritimes, qui se distingue par un temps variable, des étés chauds, des hivers froids et des précipitations moyennes. En automne, le parc peut subir de fortes tempêtes tropicales. Il en va de même en hiver pour les tempêtes de neige.

L'écosystème du nord du Cap-Breton
L'écosystème du nord du Cap-Breton englobe l'extrémité nord de l'île du Cap-Breton, depuis le lac Ainslie jusqu'à Cape St. Lawrence. Il est constitué de trois régions : la forêt acadienne, la forêt boréale, et la taïga, qui pourraient être considérées comme de petits écosystèmes à l'intérieur de l'écosystème élargi du nord du Cap-Breton. 

Géologie
Le nord du Cap-Breton est dominé par un énorme plateau dont les flancs se dressent à une altitude moyenne de 350 mètres, mais qui dépasse les 500 mètres à son sommet.