Donner à la forêt une chance de se régénérer
Un orignal se nourrissant des épines d'un conifère

L’automne dernier, Parcs Canada a travaillé en étroite collaboration avec l’Institut des ressources naturelles d’Unama’ki (UINR) pour effectuer la troisième récolte d’orignaux sur le mont North. Au total, 35 orignaux ont été récoltés selon les valeurs ancestrales et méthodes courantes des Mi’kmaq. Les récoltes ont eu lieu dans la même aire de 20 km2, sur le mont North, et on surveille de près les signes du bon rétablissement de la forêt dans cette zone.

Une quatrième récolte est prévue cet automne. Ce sera la dernière récolte d’orignaux dans le cadre du projet pilote « Rétablir la forêt boréale ». Un relevé exhaustif de la population d’orignaux dans le parc national des Hautes-Terres-du-Cap- Breton est également planifié pour cet automne. Ceci dressera un portrait actualisé de la population d’orignaux dans le parc.

Surveiller le rétablissement de la forêt

La recherche est une partie importante de ce projet. Nous suivons le développement des nouveaux semis sur le sentier Skyline et nous mesurons l’impact qu’ont les orignaux sur la croissance des arbres sur le mont North et la montagne French.

Bien que la plantation d’arbres soit maintenant terminée, la surveillance va se poursuivre pendant quelques temps encore. Ce que nous savons déjà, c’est que près de 84 % des sapins baumiers (plantés à l’intérieur de l’exclos pour les protéger des orignaux) et 94 % des épinettes blanches (plantées hors de l’exclos) ont survécu à leur première année de plantation. Saviez-vous que, même si les conifères restent une source de nourriture hivernale pour les orignaux, ceux-ci préfèrent de beaucoup les sapins baumiers aux épinettes? C’est pour cette raison qu’une clôture a été nécessaire dans le cas des semis de sapin: en empêchant les orignaux de les manger, on leur a ainsi donné une chance de pousser.

Même s’il est encore trop tôt pour dire si la réduction de la population d’orignaux a eu un effet durable sur la végétation du mont North, les résultats préliminaires montrent une réduction de l’impact de l’abroutissement depuis le début du projet. Nous allons continuer notre surveillance pour voir si cette réponse positive perdure.

Découvrez l’initiative sur les droits des Mi’kmaq
Kwilmu’kw Maw-klusuaqn Negotiation Office

Le Kwilmu’kw Maw-klusuaqn Negotiation Office (KMKNO), aussi connu en anglais sous le nom de Mi’kmaq Rights Initiative (initiative sur les droits des Mi’kmaq), soutient l’Assemblée des chefs mi’kmaq de la Nouvelle-Écosse dans leurs diverses initiatives qui visent à mettre en application les droits et le titre des Mi’kmaq. KMKNO a supervisé la distribution de plus de 6 800 kg de viande, provenant de la récolte d’orignaux de l’automne dernier, aux communautés mi’kmaq de la province ainsi qu’à la banque alimentaire North of Smokey Food Bank. Le cuir et autres matières animales ont été utilisés par les Mi’kmaq pour faire des vêtements et d’autres objets traditionnels.

Pour en savoir plus sur KMKNO, consultez mikmaqrights.com (en anglais seulement)

La forêt boréale dans le parc national des Hautes-Terres-du-Cap-Breton est en difficulté. Le projet « Rétablir la forêt boréale » est un premier pas vers le rétablissement de la santé de cet écosystème important. Il comprend la plantation de semis d’arbres, la réduction de la population d’orignaux et l’installation de clôtures afin d’empêcher les orignaux d’abroutir à l’excès les jeunes arbres. Une forêt boréale en bonne santé offre un habitat aux animaux dont la survie dépend de la forêt. Ces espèces incluent l’orignal, le lièvre d’Amérique, les oiseaux, l’écureuil, le lynx et la martre d’Amérique.

Pour en savoir plus, consultez parcscanada.gc.ca/retablirlaforetboreale

Quel panorama!
Coucher de soleil sur la forêt boréale du parc national des Hautes-Terres-du-Cap-Breton

Consultez la caméra Web du sentier Skyline sur le site novascotiawebcams.com (en anglais seulement)

La caméra a été installée sur la plate-forme panoramique du sentier Skyline en octobre dernier et elle a déjà fait l’objet de plus de 15 000 visites!

Cette capture d’écran a été faite le 23 octobre 2017.