La biodiversité est importante pour la survie de toutes les espèces. Il faut différents habitats pour les différentes espèces, car chaque espèce est adaptée à un ensemble particulier de conditions du milieu. Les espèces dépendent les unes des autres pour survivre, et lorsque l'une d'entre elles disparaît, l'espèce qui dépend d'elle peut également disparaître. Il se peut que des caractéristiques particulières permettent à certaines espèces de s'adapter aux changements du milieu, mais de nombreuses espèces ne peuvent pas s‘adapter si leur habitat et la chaîne alimentaire sont trop perturbés.

Les différents niveaux de biodiversité constitue un écosystème. Lorsque la perte de biodiversité se produit, la santé de l'écosystème est affectée. L'écosystème est moins résilient lorsque certaines de ses composantes sont perdues en raison de l'extinction ou de la disparition. Plus il y a d'espèces disparues, moins l'écosystème peut résister aux changements écologiques et moins il est susceptible de fonctionner comme un tout. Une automobile, par exemple, fonctionne bien lorsque toutes les pièces qui la composent sont en bon état. Lorsqu'une pièce cesse de fonctionner, comme un phare avant, l'automobile peut quand même rouler normalement. Cependant, si le deuxième phare est également défectueux, il devient dangereux de conduire la nuit et si on retire le moteur, l'automobile ne fonctionne plus du tout. De même, la disparition des espèces cause des perturbations de l'écosystème et, éventuellement, détruit complètement son équilibre.

Même la disparition d'une espèce est préoccupante, car son importance pourrait être aussi cruciale que celle du moteur dans l'automobile. Même si toutes les autres pièces de l'automobile sont fonctionnelles, sans moteur, elle ne peut démarrer. C'est parce que toutes les autres pièces du véhicule dépendent de cette pièce pour fonctionner. Par conséquent, la disparition d'une espèce peut compromettre la survie de l'écosystème tout en entier.

Combien d'autres espèces dépendent de celle-ci?

  • Était-ce la principale source de nourriture pour les autres espèces?
  • Servait-elle au transport d'autres espèces? Certaines espèces de moules d'eau douce, par exemple, utilisent certaines espèces de poisson comme hôte pendant leur stade larvaire. Si le poisson hôte meurt, l'espèce de moule disparaît aussi.
  • S'attaque-t-elle à d'autres espèces, empêchant une augmentation trop grande de leur population? À titre d'exemple, s'il y avait encore des loups au Cap-Breton, ils pourraient chasser les orignaux, maintenant ainsi leur population à un niveau viable.
  • Contenait-elle une substance particulière non encore découverte qui pourrait guérir une maladie humaine importante?
  • A-t-elle servi d'habitat à d'autres espèces? À titre d'exemple, la dégénérescence des zostères attribuable à la perte des zostères qui servaient d'habitat à la patelle des zostères. La patelle des zostères est maintenant disparue.

Niveaux de biodiversité

Diversité du paysage

Les différents types d'habitat, y compris les choses inertes comme les cailloux et les organismes vivants comme les plantes. Tout comme il y a plus d'espèces dans une forêt que dans le champ d'un fermier, on trouve un plus grand nombre d'espèces dans les paysages comportant de nombreux habitats différents que dans les paysages comptant moins d'habitats.

Diversité des espèces

Les différents types et les différentes quantités d'espèces animales et végétales dans un paysage particulier. En raison de l'interaction entre les espèces, les paysages qui abritent plus d'espèces sont plus sains et résistent mieux au changement écologique que les paysages comptant moins d'espèces.

Diversité génétique

Les caractéristiques différentes que possède chaque espèce. Des combinaisons de gènes variées sont importantes pour permettre aux espèces de s'adapter aux modifications de leur milieu. À titre d'exemple, certains pins ont un gène qui leur permet de résister au dendroctone du pin. Cela veut dire qu'au moins quelques arbres survivent à une infestation de dendroctones. Plus les populations diminuent et sont isolées, plus elles perdent la diversité génétique qui leur permet de s'adapter au changement.