Le camping dans l’arrière-pays nécessite un permis approuvé par Parcs Canada

Pour tous vos déplacements dans l’arrière-pays, il est absolument essentiel de faire une planification soigneuse et de bien vous préparer. Pour faire du camping dans un endroit non désigné situé dans l’arrière-pays, il faut également se procurer un permis approuvé par Parcs Canada.

Pour obtenir un permis, veuillez composer le 902-224-2306 ou écrire à l’adresse pc.cbinfo.pc@canada.ca. Veuillez prévoir jusqu’à deux semaines pour obtenir une réponse.


Le parc national des Hautes-Terres-du-Cap-Breton est un endroit exceptionnel où faire la randonnée en arrière-pays. Pour tous vos déplacements dans l’arrière-pays, il est absolument essentiel de faire une planification soigneuse et de bien vous préparer. Un permis est requis pour tout séjour de camping dans le parc. Il y a au parc national des Hautes-Terres-du-Cap-Breton une seule aire de camping désignée dans l’arrière-pays. Il est également possible pour les personnes ayant les connaissances nécessaires de faire du camping dans des endroits non désignés situés sur le vaste plateau de l’intérieur du parc, à condition bien planifier le séjour et d’obtenir les permis exigés. Grâce à un système de délivrance de permis, Parcs Canada peut savoir qui fait du camping dans l’arrière-pays du parc national des Hautes-Terres-du-Cap-Breton et s’assurer du retour en toute sécurité des randonneurs.

Planification et sécurité

Si vous planifiez une excursion dans l’arrière-pays du parc national des Hautes-Terres-du-Cap-Breton, vous devez être bien préparé. Les secteurs de haute altitude du plateau de l’intérieur présentent des conditions météorologiques difficiles qui peuvent mettre à l’épreuve votre équipement. La randonnée dans l’arrière-pays peut être une expérience excitante et enrichissante, mais vous devez bien planifier et préparer votre excursion, et vous attendre à composer avec des conditions très difficiles. Votre sécurité est notre priorité.

  • Obtenez un permis de camping dans l’arrière-pays auprès de Parcs Canada.
  • Sachez reconnaître vos limites physiques.
  • Prenez connaissance du parcours que vous avez choisi en consultant des guides de poche et des cartes topographiques.
  • Informez des amis ou des membres de la famille de votre itinéraire.
  • Prévoyez suffisamment de nourriture et d’eau ainsi que les vêtements et l’équipement nécessaires.
  • Préparez-vous à être autosuffisant dans toutes les conditions météorologiques et dans toutes les situations d’urgence, ainsi que pour au moins une journée de plus que la durée prévue de l’excursion.
  • Assurez-vous qu’une personne de votre groupe a l’expérience du secourisme en milieu sauvage et qu’elle sait utiliser une carte et une boussole.
  • Vérifiez les prévisions météorologiques de la région avant de partir, mais soyez prêt à tout.
  • Avant de partir en excursion, renseignez-vous auprès de Parcs Canada pour prendre connaissance de l’état des sentiers, des restrictions ou des informations à jour importantes.

Camping écologique

Le camping écologique est permis à condition que les règles suivantes soient respectées :

  • Les feux à ciel ouvert sont interdits;
  • Tout ce qui entre doit sortir – autrement dit, rapportez tous vos déchets;
  • Il faut suivre les consignes de rangement sécuritaire des provisions pour éviter d’attirer des ours, des coyotes ou d’autres animaux sauvages;
  • Les animaux de compagnie doivent être tenus en laisse en tout temps;
  • Il faut se contenter de ne prendre que des photos – il est strictement interdit de recueillir des plantes, des arbres, des pierres, des fossiles ou des artefacts culturels ou de les endommager.

Veuillez respecter toutes les directives relatives à la COVID-19 de la Nouvelle-Écosse.Il est à noter que le camping dans l’arrière-pays n’est pas une façon acceptable de se placer en quarantaine.


Contactez-nous

Pour en savoir davantage ou pour demander un permis, veuillez composer le 902-224-2306 ou écrire à l’adresse pc.cbinfo.pc@canada.ca. Veuillez prendre note que quelqu’un répond aux appels et aux courriels, mais que la réponse peut tarder jusqu’à deux semaines en raison de la COVID-19.