Qu’est-ce que j’ai besoin de savoir pour faire la randonnée de Bears Gut à la vallée de l’île Branagin?


Randonneurs sur le plateau de Bears Gut
© Parcs Canada


Inscription des visiteurs

Les randonneurs souhaitant suivre cet itinéraire de randonnée doivent s’inscrire (avant leur arrivée) auprès des responsables du parc national des Monts-Torngat (Parcs Canada). Lorsqu’ils quittent le parc, ils doivent également en aviser les responsables du parc pour leur signaler que la randonnée s’est bien terminée.

Coordonnées

Parc national des Monts-Torngat
Téléphone : 1-888-922-1290
Courriel : torngats.info@pc.gc.ca

Camp de base et station de recherche des Monts-Torngat

Ce camp est situé à St. John’s Harbour dans la baie Saglek. Ouvert de la mi juillet jusqu’au début du mois de septembre, il offre un soutien aux visiteurs qui souhaitent découvrir le parc national des Monts Torngat. Ainsi, les visiteurs peuvent retenir les services d’un garde inuit ou louer un hélicoptère, un bateau à moteur ou un palangrier (bateau de pêche), généralement pour affrètement local. Il est également possible de prendre des dispositions pour accéder à la piste d’atterrissage Saglek (20 V 519721 E 6482002 N) par aéronef à voilure fixe à partir de Goose Bay (T.-N.-L.). Pour toute question concernant le camp de base, veuillez communiquer avec le Nunatsiavut Group of Companies (NGC) par téléphone (1-709-896-8505) ou par courriel à l’adresse basecamp@ngc-ng.ca ou consulter le site web suivant : torngatbasecamp.com (en anglais seulement).


Débarquement de bateau à Bears Gut
© Parcs Canada

Paire d’ours polaires dans la région de Bears Gut
© Parcs Canada

Aperçu de l’itinéraire

De Bears Gut à l’île Branagin
Type de randonnée : Randonnée moyenne de plusieurs jours
Distance : Environ 40 km / 25 milles
Temps requis : Prévoyez entre 3 et 5 jours selon le parcours que vous comptez suivre
Gain d’altitude : 1225 mètres / 4000 pieds
élévation maximale : 700 mètres / 2300 pieds
Point de départ : Bears Gut (20V 494958 E 6503450 N)
Autre point de départ possible : Baie Little Ramah (20V 489200 E 6514209 N)
Comment y accéder :
1. Par bateau depuis le camp de base (1,5 heure à 2 heures) 2. Par hélicoptère depuis le camp de base (15 minutes)

Aperçu de l’itinéraire

Cette description d’itinéraire de randonnée sur plusieurs jours se fonde sur une randonnée exploratoire effectuée entre Bears Gut et la vallée de l’île Branagin (vallée au nord-ouest de l’île Branagin), dans le fjord Saglek. Ce secteur est à courte distance du camp de base et de la station de recherche des Monts-Torngat, où de nombreux visiteurs commencent et terminent leur visite au parc national des Monts-Torngat.

Plusieurs options s’offrent aux randonneurs dans ce secteur en raison de l’ouverture du plateau de Bears Gut, qui est accessible à partir de Bears Gut, à l’est, et de la baie Little Ramah, au nord. Cette description est pour un parcours qui commence au fond de Bears Gut — un plan d’eau qui porte bien son nom et qui est entouré de plusieurs sommets de plus de 1000 mètres en hauteur — où les ours polaires sont souvent rencontrés.

Cette description d’itinéraire de randonnée pédestre porte sur l’itinéraire emprunté par le personnel de Parcs Canada en août 2011 et propose également des itinéraires de rechange, y compris un autre point de départ depuis la baie Little Ramah et un itinéraire plus directe entre Bears Gut et l’île Branagin.

La façon la plus pratique et rentable de se rendre au point de départ de cette randonnée est de voyager en canot à moteur, qui peut être organisé auprès du Nunatsiavut Group of Companies (NGC) au camp de base. Les canots à moteur peuvent transporter quatre ou cinq personnes à la fois. Il est recommandé que vous terminiez votre randonnée à l’embouchure de la vallée de l’île Branagin, où un canot à moteur ou un palangrier pourra vous prendre. Vous devez contacter le NGC à l’avance pour fixer la date et l’heure auxquelles on ira vous chercher.

Nous vous encourageons fortement à engager un surveillant d’ours inuit pour vous accompagner pendant votre randonnée dans le parc national, car vous vous trouverez constamment dans le territoire des ours polaires et des ours noirs. L’accompagnement d’un surveillant d’ours vous permettra non seulement de vous détendre et de profiter de votre randonnée mais aussi de découvrir le parc avec l’aide et les conseils de quelqu’un qui connaît bien le territoire.

Tous les visiteurs sont invités à consulter le document intitulé Renseignements généraux sur la randonnée pédestre dans le parc national des Monts-Torngat avant de planifier une randonnée pédestre dans les monts Torngat. Ils trouveront aussi des informations utiles pour la planification de voyage dans le fichier Google Earth (en anglais seulement) sur le parc national des Monts-Torngat.


Randonneurs remontant la rivière de Bears Gut
© Parcs Canada

Section 1 : De Bears Gut au lac du crâne (NiaKuk)

20V 494958 E 6503450 N à 20V 487074 E 6507561 N
Environ 12 kilomètres


Rive nord de la rivière de Bears Gut
© Parcs Canada
Description d’itinéraire

La première section de cette description d’itinéraire porte sur le trajet entre Bears Gut et le lac du crâne. Il est à noter qu’il existe un autre parcours entre Bears Gut et la vallée de l’île Branagin qui est plus direct

La distance que votre groupe parviendra à parcourir le premier jour dépend de l’heure de votre arrivée à Bears Gut. Toutefois, il est fortement conseillé de vous laisser suffisamment de temps pour vous éloigner de la côte, afin de diminuer la probabilité de rencontrer des ours polaires.

Commencez votre randonnée sur la rive nord de la rivière alimentant Bears Gut, car cela vous permettra de randonner le long du côté nord du lac, qui est plus large et plus plat que le côté sud. Le terrain est relativement plat dans la partie inférieure de la vallée (dénivelé positif de seulement 150 mètres sur les premiers 7 kilomètres) et vous trouverez plusieurs pistes de caribou que vous pouvez suivre le long des berges de la rivière. Tout juste au-delà du lac, vous trouverez une petite cascade (20V 491887 E 6504711 N). Il est recommandé que vous restiez sur la rive nord de la rivière à ce point-ci pour éviter d’avoir à la retraverser plus en amont à 20V 490098 E 6504566 N, où il y a un profond canyon au sud et une chute d’eau impressionnante. En restant sur le même côté de la rivière, vous économiserez du temps et de l’énergie précieux en évitant la nécessité de changer vos chaussures pour traverser la rivière. Néanmoins, tous les randonneurs devraient apporter des sandales ou bottillons en néoprène pour traverser les rivières dans le parc.

Au-delà de la chute d’eau et du canyon situés aux dernières coordonnées UTM, il y a un grand coude dans la rivière ainsi que trois petits lacs (20V 489588 E 6504637 N). Continuez à marcher le long de la rive nord de la rivière jusqu’à ce que vous atteigniez le ruisseau à 20V 488000 E 6504146 N, soit le point où vous commencerez à sortir de la vallée en direction du nord-ouest. La montée est graduelle (gain de 100 mètres sur une distance de 1,6 kilomètre) et cela ne devrait pas prendre plus d’une heure pour atteindre un plateau parsemé de lacs dont le plus grand ressemble à un crâne, d’où le surnom « lac du crâne » (à 20V 487074 E 6507561 N) ou NiaKuk (knee-yeah-hook). C’est un endroit idéal pour camper, car il offre un accès facile à l’eau.


Lac du crâne
© Parcs Canada

Section 2 : Du lac du crâne (NiaKuk) au secteur des lacs émeraude

20V 487074 E 6507561 N à 20V 485321 E 6499311 N
Environ 9 kilomètres


Ascension à partir du plateau de Bears Gut
© Parcs Canada

Description d’itinéraire

À partir du lac du crâne, une option intéressante est de prendre une excursion d’une journée au nord-est vers la baie Little Ramah ou à l’est vers le mont Goetze et les sommets environnants.

Pour continuer le parcours principal depuis le lac du crâne vers les lacs émeraude à proximité du col menant à la vallée de l’île Branagin commence par une matinée de randonnée très agréable sur le plateau ondulant de Bears Gut, avec de superbes vues tout autour. Depuis le lac du crâne, avancez en direction sud-sud-ouest sur une distance d’environ 3,5 km pour atteindre le lac à 20V 485743 E 6504613 N, soit l’endroit le plus sûr et le plus propice à la traversée du ruisseau.

Depuis ce lac, vous commencerez une ascension régulière (gain de plus de 200 mètres sur les 2 prochains kilomètres) le long d’une crête abrupte qui va du nord au sud. Restez à l’affût des ours noirs qui vagabondent parfois à ces altitudes. Vous trouverez un belvédère impressionnant à 20V 486184 E 6502829 N, endroit idéal pour prendre une pause par une journée claire.

Au-delà du belvédère, continuez à vous déplacer vers le sud au-dessous de la crête en direction d’une série de lacs situés à une distance d’environ 4 kilomètres. La dernière partie de ce tronçon du parcours comprend quelques ascensions et descentes courtes, mais rien comme la longue ascension constante que vous aurez abordée plus tôt dans la journée. Il est recommandé de marcher le long du côté est du lac à 20V 485804 E 6500636 N et sur le côté ouest du prochain lac situé tout juste au sud de ce dernier.

Un camping possible se trouve dans un endroit herbeux du côté ouest du deuxième lac (20V 485321 E 6499311 N) et de partir à l’assaut du sommet de 1000 mètres de l’autre côté du lac après la mise en place du camp (une heure de marche jusqu’au sommet). Ce pic sans nom offre une vue incroyable sur le plateau de Bears Gut et le col menant vers la vallée de l’île Branagin. Une autre option serait de continuer la randonnée pendant quelques heures et de camper à côté des lacs émeraude à 20V 487670 6498063, quoique le terrain y soit assez rocheux.

Autre randonée

Une autre randonnée d’une journée possible depuis le lac du crâne consiste à marcher 7 kilomètres (à vol d’oiseau) vers l’ouest en direction du sommet du mont Goetze (1150 mètres, UTM 20V 494003 E 6508871 N). Il existe également de nombreux sommets moins élevés et plus accessibles à l’ouest du mont Goetze qui offrent des vues aussi impressionnantes sur Bears Gut et la mer du Labrador.


Randonneurs gardant un oeil sur l’arrivée du bateau
© Parcs Canada

Section 3 : Des lacs émeraude à la vallée de l’île Branagin

20V 485321 E 6499311 N à 20V 491884 E 6487142 N
Environ 19 kilomètres


Paire de caribou dans la vallée de l’île Branagin
© Parcs Canada

Description d’itinéraire

La dernière section de cette randonnée peut être parcourue sur 2 jours à partir du dernier enmplacement de camping et se terminant à l’embouchure de la vallée de l’île Branagin. Il s’agit de la partie la plus technique et dangereuse du parcours en raison des talus d’éboulis et les rochers par lesquels il faut passer pour quitter le secteur des lacs émeraude et se rendre à la vallée de l’île Branagin. Prenez votre temps — surtout par temps humide — pour éviter de glisser et de tomber à cause du terrain difficile. Cela pourrait causer des blessures graves à vous ou à un des membres de votre groupe!

Depuis le lac à 20V 485321 E 6499311 N, voyagez en direction du sud sur une distance d’environ 1 kilomètre, puis en direction de l’est (sur environ 2,5 km) le long du versant sud du sommet de 1000 mètres qui a été monté la veille. Afin d’atteindre le début de l’ascension du col, il vous faudra suivre la rive nord du plus grand des lacs de couleur émeraude (ciblez UTM 20V 487682 E 6498887 N). Ensuite, suivez la rive est du lac pour atteindre un point où le passage de la rivière se fait sans problème (20V 488026 E 6498157 N).

Après le passage de la rivière, vous grimperez sur environ 1 kilomètre en allant dans une direction sud-est vers une paire de lacs (20V 488902 E 6496313 N). Bien que le groupe se soit rendu presqu’en ligne droite à la rive est de ces lacs, il est recommandé de marcher sur la partie de pente située plus bas (vers l’est) pour atteindre ces lacs, qui ne conviennent pas pour le camping en raison des rochers et du terrain accidenté. Si vous cherchez un bon emplacement de camping par ici, vous en trouverez un à 20V 489218 E 6495293 N, à côté d’un petit lac entouré tout autour de pics de 1000 mètres.

La descente très raide dans la vallée de l’île Branagin commence à 20V 489354 E 6495326 N. Vous descendrez près de 150 mètres sur une distance de 700 mètres. Soyez très prudents ici et espacez-vous lors de la descente afin d’éviter de créer des mini glissements de terrain/chutes de pierres qui pourraient causer des blessures à la personne en dessous. Une fois que vous atteignez le fond du col (20V 489526 E 6494903 N), dirigez-vous vers le côté est de la vallée et commencez à descendre la vallée en direction du fjord Saglek.

Pour réduire le risque de tomber sur des ours polaires et aussi pour échelonner sur deux jours le parcours de cette section, il est suggéré que vous campez au point correspondant aux coordonnées UTM 20V 488969 E 6493018 N, à environ 8 kilomètres (4 heures de marche) du lieu de prise en charge à l’embouchure (côté est) de la vallée de l’île Branagin.

Le dernier jour de la randonnée, après un voyage en aval au bord de la rivière pour 1 kilomètre, dirigez-vous au sud-est vers un terrain plus élevé (environ 250 mètres) à 20V 488575 E 6491881 N. Cela vous permettra de gagner du temps en voyageant dans une ligne droite sur un terrain moins végétalisé (glissement de terrain ancien), plutôt que de suivre le bord du fleuve, qui est humide et rocheux.

Une fois arrivés au point correspondant aux coordonnées UTM 20 V488801 E 6491123 N (à une distance de 5 km environ du lieu de prise en charge), vous devriez pouvoir voir l’île Branagin. À ce stade-ci, il serait judicieux de prendre contact avec le camp de base si vous avez une radio ou un téléphone satellite pour confirmer vos coordonnées UTM et l’heure exacte de votre prise en charge. De là, le groupe s’est déplacé le long du talus d’éboulis sur environ 1,5 kilomètre avant de passer en descente à 20V488920 E 6490676 N. Dans la partie inférieure de la vallée de l’île Branagin, il est recommandé de marcher à l’est des lacs, où vous trouverez un terrain plus solide. Vous éviterez ainsi le terrain humide et marécageux du milieu de la vallée.

Premier itinéraire alternatif : de la baie Little Ramah au lac du crâne

Un autre point de départ est la baie Little Ramah, qui est accessible en canot à moteur à partir du camp de base (2 à 3 heures). Cet itinéraire s’agirait d’une randonnée relativement simple de 8 kilomètres qui prendrait environ 4 heures à compléter. Restez à l’affût des ours polaires et des ours noirs, particulièrement lorsque la visibilité est faible.

Si possible, commencez la randonnée sur le côté ouest de la baie Little Ramah et dirigez-vous vers la vallée au sud-ouest, en traversant le ruisseau qui alimente la baie Little Ramah. Une fois rendus sur le côté sud du ruisseau principal, cherchez un deuxième ruisseau et la vallée qui commence à 20V 487321 E 6511685 N. Suivez cette vallée en direction du sud sur environ 4 kilomètres (un côté ou l’autre de la vallée devrait convenir) et virez à droite (vers l’ouest) en passant par un petit col à 20V 487672 E 6508449 N, qui vous mènera au côté est du lac du crâne. Vous trouverez un endroit idéal pour faire du camping au point correspondant aux coordonnées UTM 20V 487074 E 6507561 N.

Second itinéraire alternatif parcours direct depuis Bears Gut jusqu’à la vallée de l’île Branagin

Cette route, qui est le chemin le plus court entre Bears Gut et l’île Branagin, prendrait 3 à 4 jours, selon l’arrivée à Bears Gut et la prise en charge à l’île Branagin.

La première partie de cette randonnée est la même que celle décrite dans la description de l’itinéraire principal. Avant d’arriver au canyon et à la chute situés à 20V 490098 E 6504566 N, il vous faudra trouver un endroit sûr pour traverser la rivière qui alimente Bears Gut. Une fois la rive sud de la rivière atteinte, vous entreprendrez une montée graduelle sur la pente latérale des pics situés directement au sud du fond de Bears Gut. Essayez d’atteindre le lac à 20V 489435 E 6500832 N, où vous pourrez monter votre premier campement.

Le lendemain, vous continuerez à poursuivre votre ascension vers le col menant à la vallée de l’île Branagin. Si vous espérez compléter votre randonnée en 3 jours / 2 nuits, vous voudrez traverser le col pour atteindre la vallée de l’île Branagin avant la fin de la deuxième journée. Si toutefois vous disposez d’une journée supplémentaire, vous pourriez camper près des lacs émeraude à 20V 487656 E 6498086 N et peut-être gravir le sommet de 1000 mètres tout juste au nord-ouest de ces lacs. Cette option vous permettrait de traverser le col et entrer dans la vallée de l’île Branagin le troisième jour pour atteindre le lieu de prise en charge avant midi du quatrième et dernier jour.

Coordonnées UTM importantes

Emplacements de camping suggéré

Les emplacements de camping proposés ci-dessous ont été repérés en août 2011 lors du parcours de l’itinéraire entre Bears Gut et l’île Branagin.

Lac du crâne (NiaKuk)
20V 487074 E 6507561 N
Lac sans nom à l’ouest des lacs émeraude
20V 485321 E 6499311 N
Col de la vallée de l’île Branagin
20V 489218 E 6495293 N
Partie supérieure de la vallée de l’île Branagin
20V 488969 E 6493018 N

Points d’intérêt

Début de la randonnée
20V 494958 E 6503450 N
Chutes d’eau et canyon
20V 490098 E 6504566 N
Passage de rivière
20V 485743 E 6504613 N
Belvédère
20V 486184 E 6502829 N
Lacs émeraude
20V 487666 E 6498081 N
Passage de rivière
20V 488026 E 6498157 N
Début de la descente raide vers la vallée de l’île Branagin
20V 489354 E 6495326 N
Début de la piste de caribou qui traverse le col
20V 489526 E 6494903 N
Chutes
20V 489297 E 6494758 N
Lieu de prise en charge sur le côté est de l’embouchure de la vallée de l’île Branagin
20V 491835 E 6487234 N

Retour