Parcs Canada est un chef de file mondial qui a plus de 30 années d’expérience dans l’utilisation des brûlages dirigés pour rétablir et maintenir de façon naturelle l’intégrité écologique des parcs et lieux historiques nationaux. En réalisant des brûlages efficacement et de façon sécuritaire, nous réduisons les risques d’incendie incontrôlés qui mettraient en danger le public, les infrastructures et les terres avoisinantes tout en améliorant la santé écologique de nos forêts et de nos prairies. En effet, les brûlages dirigés réduisent les accumulations de matières combustibles, ce qui atténue l’intensité des incendies de forêt, libère des nutriments et favorise une mosaïque d’écosystèmes indispensables à la richesse de la biodiversité. La sécurité du public, de nos équipes, des infrastructures du parc et des terres avoisinantes demeure notre grande priorité lors des brûlages.


  • Qu’est-ce que le brûlage dirigé?

    Il s’agit du brûlage contrôlé de forêts, de prairies ou d’autres habitats pour améliorer la qualité de l’écosystème et réduire les risques d’incendie de forêt. Les brûlages dirigés jouent un rôle important dans la conservation des ressources, et Parcs Canada y a recours pour protéger et préserver les forêts des parcs nationaux et des lieux historiques nationaux. Des brûlages dirigés réussis ont été menés partout au Canada, notamment à Terre-Neuve-et-Labrador.

  • Quels sont les avantages du brûlage dirigé pour l’écosystème forestier et la faune?

    Le feu est un élément naturel dont la forêt d’épinettes noires du parc national Terra-Nova a besoin. En effet, le feu permet à la forêt de recycler les nutriments, facilite la reproduction végétale et crée différents habitats qui abritent une flore et une faune diversifiées. Le brûlage dirigé élimine aussi les débris au sol et éclaircit les forêts, ce qui améliore l’état global de la forêt et réduit les risques d’incendie de forêt. Voici certains avantages que les brûlages dirigés procurent dans le parc national Terra-Nova :

    • Le feu crée un écosystème forestier sain qui comporte divers milieux où vivent différentes espèces végétales de tout âge. Ce type d’habitat attire une grande variété d’animaux et de plantes sauvages.
    • Le feu fait ouvrir les cônes d’épinette et permet aux graines de se disperser sur la couche de matières organiques sur sol.
    • Le feu réduit l’épaisseur de la couche de matières organiques sur le sol dans la forêt d’épinettes noires, ce qui permet aux graines de pénétrer facilement dans le sol minéral et élimine les espèces concurrentes.
    • Les baies, qui sont abondantes dans les zones brûlées depuis peu, sont un élément nutritif important pour l’ours noir.
    • L’ours noir, le pic-bois et la moucherolle à côtés olive sont au nombre des nombreuses espèces qui profitent des bienfaits des brûlages.
  • Pourquoi est-il nécessaire d’avoir recours au brûlage dirigé dans les forêts du parc national Terra-Nova?

    Les incendies de forêt font partie naturellement de l’écosystème forestier de Terre-Neuve-et-Labrador. Des études réalisées dans le parc national Terra-Nova ont révélé que le feu contribue au maintien de l’écosystème forestier depuis des siècles. Toutefois, l’extinction des incendies de forêt au cours des dernières décennies a nui à la santé de l’écosystème en empêchant la forêt de recycler les nutriments. Par conséquent, la forêt est devenue vieille et homogène et on y observe peu de croissance nette. Le personnel de Parcs Canada a recours aux brûlages dirigés de manière sécuritaire et efficace afin de contrer ces effets et d’améliorer la santé des forêts dans le parc national Terra-Nova.

  • Comment Parcs Canada annonce qu’il prévoit des brûlages dirigés?

    Parcs Canada informe présentement les collectivités locales et les groupes d’intérêt des brûlages dirigés qu’il compte tenir chaque été et si la demande en est faite, il rencontre les conseils municipaux et les autres groupes de représentants. Parcs Canada transmettra d’autres avis aux collectivités si les conditions permettront d’effectuer des brûlages dirigés entre le 15 juillet et le 31 octobre. De plus, le jour même des brûlages, un avis sera communiqué aux conseils municipaux par courriel et un bulletin d’information sera envoyé aux médias locaux. L’information sera également publiée dans la page Facebook du parc national de Terra-Nova (www.facebook.com/PNTerraNova) et diffusée dans le compte Twitter (@ParcsCanadaTNL).

  • Les brûlages créeront-t-ils de la fumée?

    Les gens pourraient voir de la fumée; toutefois, l’étendue de la fumée et les secteurs touchés varieront selon les conditions météorologiques au moment des brûlages. Bien que la quantité de fumée ne puisse être contrôlée, celle-ci ne sera pas très présente dans les collectivités étant donné les vents légers nécessaires pour procéder à un brûlage et l’emplacement (en retrait) où aura lieu le brûlage. S’il y a de la fumée, les résidents peuvent prendre les mesures qui suivent afin d’en minimiser les effets :

    • Garder les fenêtres fermées pour empêcher la fumée d’entrer dans les maisons et les commerces.
    • Les personnes ayant un problème médical qui risque d’être aggravé par la fumée doivent demeurer à l’intérieur s’il y a beaucoup de fumée.
  • Où auront lieu les brûlages dirigés?

    L’endroit se trouve dans la zone de gestion intermédiaire du feu du parc national Terra-Nova (voir unité E sur la carte ci-jointe). D’après le plan de gestion des brûlages du parc national Terra-Nova, les brûlages y sont autorisés en tout temps après le 15 juillet.

  • Pourquoi avoir choisi cet endroit?

    Sécurité: Cet endroit est situé à la limite est du parc et il est presque totalement entouré d’étangs, de ruisseaux et de marais. Il est à 11 km de la route Transcanadienne, du camping de Newman Sound et des collectivités établies dans le parc ou à proximité. De plus, les vents dominants devraient souffler la fumée et le feu vers la limite est du parc sur la côte.

    Avantages pour l’environnement: Les données tirées d’études sur les incendies au fil du temps montrent que le feu était présent dans la région dans le passé et que l’endroit est en grande partie composé d’épinettes noires, une espèce qui a besoin du feu pour croître.


Emplacement de l'unité de brûlage dirigé à Rattle Pond