Une chute de neige abondante, des températures hivernales modérées, et de beaux paysages font du parc national du Gros-Morne un environnement parfait pour les skieurs de fond. En collaboration avec la Gros Morne Co-operating Association, le parc conserve 27 km de sentiers de ski de fond entretenus. La majorité des sentiers est damée pour le ski de fond classique, avec quelques un damés pour le ski libre.

La saison de ski dans le parc du Gros-Morne s’étend de janvier à avril. Les températures quotidiennes moyennes à Rocky Harbour sont de −6 °C en janvier, −8 °C en février, and −5 °C en mars.

Pistes entretenues

Sentiers de ski de fond au Centre d’accueil : 110.8 km de pistes régulièrement damées qui sont dans une série de sept boucles interconnectées. Idéales pour les skieurs débutants et intermédiaires, ces pistes forestières sont surtout planes avec quelques bonnes collines. Le sentier du Hibou est éclairé tous les soirs jusqu’à 22 h. Il y a également une pente de toboggan sans remonte-pente. (Voir carte)

Étang Trout River  : 5 km de pistes formant un réseau constitué de trois boucles, dont certaines sections passent en terrain accidenté et difficile, offrant des panoramas de l’étang Trout River et des Tablelands. Les pistes sont damées, selon les conditions météorologiques, pour le style libre et classique. (Voir carte)

Étang Wigwam à l’étang Stuckless: Débutant à la route 430 près de l’entrée du parc à Wiltondale, ce sentier de ski classique de 12 km traverse certaines des plus belles forêts du parc et une série d’étangs avant de rejoindre le sentier de randonnée de l’Étang-Stuckless. Vous pouvez vous réchauffer dans un abri-refuge situé à 4,5 km du début du sentier. À compter de février, le sentier menant à l’abri-refuge est entretenu toutes les semaines si la météo le permet. Plus tard dans la saison, le sentier au-delà de l’abri-refuge est entretenu si la météo et les conditions le permettent. Remarque : Une récente tempête a rendu impraticable le pont du sentier qui traverse la rivière Lomond. Désormais, le parcours de ski de l’Étang-Stuckless ne rejoint plus la route 431. (Voir carte)

Shallow Bay : Un sentier de 6.8 km aménagé pour une seule voie de ski classique, et damé selon les conditions météorologiques, suit l’ancien chemin de poste à travers la forêt et à l’arrière des dunes. Le sentier est plat et de niveau facile. Il y a un abri-cuisine au terrain de camping de Shallow Bay. (Voir carte)

Avant de partir

  • Vérifier la météo (Environnement Canada).
  • Choisir un parcours en tenant compte de votre condition physique, de vos capacités en ski, du niveau de difficulté du sentier et du temps dont vous disposez;
  • Informer quelqu’un de votre destination et du moment où vous prévoyez rentrer de votre randonnée;
  • Les sentiers aménagés sont interdits aux chiens, puisqu’ils peuvent endommager le sentier et peuvent présenter des dangers pour la faune et aux autres skieurs;
  • Pour les excursions plus longues, il faut apporter une trousse de premiers soins, ainsi qu’un supplément de provisions et de vêtements. Nous recommandons que vous vous habilliez par couches pour contrôler votre chaleur corporelle et votre taux de transpiration.

Avertissement

Il est toujours risqué de se déplacer dans la nature en hiver. Les secteurs décrits sont constamment exposés aux dangers liés à la météo, à la neige, à la glace et aux conditions propices aux avalanches. Les responsables du parc national du Gros-Morne ont fait de leur mieux pour communiquer des renseignements exacts et décrire l’état habituel de chacun des secteurs. Il incombe toutefois à quiconque se sert de ces renseignements d’acquérir les compétences nécessaires pour circuler de façon sécuritaire en hiver, de consulter d’autres ouvrages pour planifier son excursion, et de faire preuve de prudence dans tous ses déplacements dans les parcs nationaux. L’utilisation de ces renseignements se fait à vos risques et périls, et l’Agence Parcs Canada décline toute responsabilité quant aux blessures, fatales ou non, ou aux dommages subis par toute personne qui se déplace en hiver dans l’un ou l’autre des secteurs décrits. Ces renseignements ne peuvent compenser un manque d’expérience ou de jugement.