Natation

  • Une section de la plage Kellys est supervisée par des sauveteurs. Les autres sections ne sont pas supervisés. Les visiteurs sont donc responsables de leur propre sécurité.
  • Ne vous baignez pas seul et surveillez les enfants qui jouent près d’un plan d’eau
  • Les courants peuvent être forts, même pour un nageur d’expérience. Soyez vigilant et évitez les zones à risque élevé.
  • Les plages du parc ne font pas l’objet de tests de détection de la bactérie E. coli ou d’autres bactéries
  • De juin à août, la température de l’eau est généralement agréable. Cependant, l’eau froide du fleuve au printemps et en automne peut augmenter le risque d’hypothermie. Soyez vigilant et sachez quoi faire en cas d’hypothermie.

Méduses

Les deux espèces de méduses rencontrées le plus souvent à la surface de nos eaux sont la cyanée (Cyanea capillata ou Cyanea arctica) et la méduse bleue (Aurelia aurita). La cyanée est plus grande et se rencontre plus souvent que la méduse bleue, qui est translucide et dépourvue des longs tentacules rouges de la première.

La cyanée se sert de ses tentacules pour paralyser sa proie (zooplancton) avant de l'avaler. Ce sont ces mêmes tentacules qui produisent une sensation de piqûre ou de brûlure légère quand on s'y frotte. Il n'y a cependant pas lieu de s'affoler, car le remède est à portée de la main! Il suffit en effet de frictionner la surface irritée avec un mélange de sable et d'eau de mer pour atténuer la démangeaison.