Des employés de Parcs Canada travaillent fort pour couper la végétation sur un emplacement de camping
Ce projet pluriannuel aura pour effet d’accroître la sécurité des visiteurs et de protéger le parc national Kouchibouguac contre certains types d’incendies.
© Parcs Canada

Le Programme

Grâce à des fonds reçus dans le cadre du Programme national de gestion du feu de Parcs Canada, aussi connu comme les programmes Intelli-feu, la modification du combustible et la gestion du combustible, le parc national Kouchibouguac a entrepris un important projet pluriannuel à l’automne 2014 visant à réduire le risque d’incendie et à accroître la sécurité des visiteurs. Les programmes de la modification et/ou de la gestion du combustible sont très importants puisqu’ils visent l’un des éléments contributeurs des feux de forêt : le combustible. Dans ce cas, le bois, évidemment facilement disponible dans les parcs nationaux, sert de combustible. Cependant, il y a certains types de bois qui peuvent propager le feu plus rapidement, comme certains types de conifères, tans que d’autres sont plus résistants au feu, telles que certains types feuillus. Le but de ce programme est de diminuer la quantité de combustible (bois) à haut risque autour des zones qui sont plus à risques d’incendies, comme les terrains de camping où l'électricité est en cours d’utilisation, où les poêles sont utilisés sur une base régulière, et où des feux de camp sont régulièrement allumés dans le cadre de l’expérience de camping authentique.

La portée du projet en cours sera mise en œuvre sur une période de 5 ans en assurant la priorité stratégique des endroits à plus haut risque. Les besoins en gestion de combustible dans les différents parcs au pays varient et les stratégies pour les combler sont développer sur mesure. Au parc national Kouchibouguac, la stratégie recommandée fut d’enlever des arbres, des buissons et des branches qui présentent un risque d’incendie au camping South Kouchibouguac. Des équipes multifonctionnelles auront la tâche d’enlever les arbres et les arbustes dangereux en tenant compte de plusieurs facteurs importants, dont la sécurité des visiteurs, la qualité de l’expérience offerte et la conservation de la nature.

Zones prioritaires (modification possible)

Il y a beaucoup de travail à faire étant donné que ceci est la première année que le parc national Kouchibouguac entreprend ce genre d’initiative. Afin de mettre en œuvre ce programme dans une optique stratégique, des zones de priorités ont été identifiées et la majorité du travail sera complétée durant la hors-saison afin de minimiser les inconvénients aux visiteurs. Le plan actuel comprend :

  1. Le camping South Kouchibouguac – plusieurs sites dans la boucle 1 et les sites désignés pour les oTENTik (complété durant l’automne 2014)
  2. Toutes les infrastructures (abris, kiosques et entrepôts, etc.) seront complétées en 2015
  3. Les autres boucles et sites du camping South Kouchibouguac au courant des 4 prochaines années.

Avantages du programme

Expérience du visiteur

Ce projet pluriannuel aura pour effet d’accroître la sécurité des visiteurs et de protéger le parc national Kouchibouguac contre certains types d’incendies, surtout en été, lorsque les forêts du Nouveau-Brunswick sont vulnérables pendant les périodes chaudes et sèches – une période qui coïncide avec l'utilisation la plus accrue par les visiteurs et durant laquelle le risque d’incendie par la nature et les humains est à plus haut risque. Cette initiative facilite l’accès aux emplacements de camping pour les véhicules de plaisance surdimensionnées (une utilisation à la hausse par un grand nombre de visiteurs) diminuant ainsi les risques de dommages à l’équipement de camping des visiteurs. De plus, enlever des branches et des buissons permet d’accroître la sécurité des enfants qui jouent dans le secteur et diminue le risque de blessures auprès des visiteurs.

Conservation

En plus de diminuer le risque des incendies involontaires à l’intérieur du terrain de camping de Kouchibouguac Sud, ce programme inclue des avantages tels que diminuer le risque de propagation d’espèces envahissantes comme le longicorne brun de l’épinette en éliminant les arbres vulnérables aux infestations et augmente la probabilité que des arbres et arbustes à feuilles, lesquels sont plus résistants au feu, puissent pousser à leur place. Les arbres, arbustes et branches coupés sont introduits dans un broyeur de bois afin que les copeaux de bois, élevés en nutriments, puissant être utilisés à des fins de compostage à une date ultérieure.

Effets sur les sites de camping

Tous les efforts ont été déployés pour protéger l’intimité des campeurs, un facteur auquel de nombreux utilisateurs du camping South Kouchibouguac accordent une grande importance. Au courant des années, la végétation repoussera et les effets minimes sur l’intimité des sites de camping seront renversés. De plus, des arbres et des branches furent coupés autour des nouvelles oTENTiks afin de protéger cet investissement et les préserver pour s’assurer qu’elles seront disponibles pour une utilisation continuelle dans les années futures.

Emplacement de camping typique, avant la coupe de végétation Emplacement de camping typique, après la coupe de végétation
Emplacement de camping typique, avant et après la coupe de végétation.
© Parcs Canada

Étapes suivies

Le parc national Kouchibouguac suit les normes nationales établies pour la gestion du combustible. Le processus inclue les étapes suivantes :

  1. Évaluation des risques utilisant une analyse Intelli-feu.
  2. Priorisation des endroits à être traités (sites de camping, oTENTiks, et autre infrastructure, etc.).
  3. Application du traitement (enlever la végétation).
  4. Gestion de la végétation enlevée en forme de copeaux de bois à des fins de compostage.
  5. Évaluation des sites après traitement afin de déterminer si les objectifs furent atteints.

Une étape additionnelle et importante est celle d’informer le public de l’initiative entreprise ainsi que ces avantages clés, incluant répondre aux préoccupations des visiteurs, des intervenants et des partenaires.

Pour de plus amples renseignements ou si vous avez des questions spécifiques, s’il-vous-plait communiquer avec le parc national Kouchibouguac au kouch.info@pc.gc.ca ou au (506) 876-2443.