Pour ceux qui souhaitent découvrir le parc par l'eau, les rivières et les estuaires du parc national Kouchibouguac offrent une expérience inoubliable.

Depuis longtemps, les résidents locaux et les visiteurs ont pour tradition d’explorer cet environnement côtier exceptionnel, non seulement en canoës et kayaks, mais aussi à bord de petits bateaux à moteur.

En tant que gardiens et visiteurs privilégiés de cet environnement côtier unique, nous prions à tous les utilisateurs d’embarcations motorisées de suivre les règlements du parc afin que les générations d’aujourd’hui, et de demain, puissent découvrir et apprécier toute la beauté qu’offrent les voies navigables du parc pour encore bien des années.

Avis aux utilisateurs d'embarcations motorisées

Conformément au paragraphe 21 du Règlement général sur les parcs nationaux, l'utilisation d'embarcations motorisées à l’intérieur des eaux du parc national Kouchibouguac est seulement autorisée lorsque les règlements du parc sont respectés. 

Les mesures suivantes sont en vigueur afin d’assurer la sécurité de tous les visiteurs, y compris les utilisateurs d'embarcations motorisées, et pour protéger les habitats, aquatiques et côtiers du parc en plus des espèces végétales et animales qui y vivent.

  • L’utilisation de motomarines (« jet skis ») est interdite dans toutes les eaux du parc en tout temps ;
  • La mise à l’eau d’un bateau dans le parc doit se faire aux installations de mise à l’eau diurne approuvées situées aux quais de Cap Saint-Louis et de Loggiecroft
  • La navigation nocturne dans les eaux du parc est seulement permise à l’intérieur des canaux balisés des rivières Kouchibouguac et Kouchibouguacis ;
  • L’ancrage (amarrage) nocturne des bateaux à l’extérieur des limites autorisées des quais est interdit ;
  • Veuillez respecter les zones marquées « fermées » et « à l’étude » (voir la carte) où se trouvent d'importants sites de nidification et des zones écologiques sensibles ;
  • La cale des bateaux doit être nettoyée à fond avant d'entrer dans le parc afin de prévenir la propagation d'espèces exotiques envahissantes végétales, telle que le myriophylle en épi (Myriophyllum spicatum). La propagation de ces espèces dans les eaux du parc aurait un impact négatif sur la santé de l'écosystème.

En tant que gardiens et visiteurs privilégiés de cet environnement côtier unique, nous prions à tous les utilisateurs d’embarcations motorisées de suivre ces règlements afin que les générations d’aujourd’hui, et de demain, puissent découvrir et apprécier toute la beauté qu’offrent les voies navigables du parc pour encore bien des années.   

Carte – Zones interdites, bateaux à moteur

Carte – Zones interdites, bateaux à moteur

Télécharger le PDF (256 Ko)
Carte – Zones interdites, bateaux à moteur 

Liens connexes