Que vous aménagiez ou non un jardin, il existe quelques conseils simples à suivre pour rendre votre espace extérieur aussi accueillant que possible pour les pollinisateurs :

  • Éteignez les lumières extérieures

    Avoir quelques lumières extérieures allumées la nuit semble inoffensif, non? En fait, les éclairages extérieurs causent des problèmes aux pollinisateurs nocturnes et aux oiseaux migrateurs.

    Pour aider les papillons de nuit et les autres pollinisateurs nocturnes, il suffit d’appuyer sur un interrupteur : éteignez les lumières! Si vous devez laisser les lumières allumées pour des raisons de sécurité, envisagez d’opter pour des lampes à détecteur de mouvement ou d’utiliser des ampoules jaunes plutôt que blanches pour réduire les répercussions sur la faune.

  • Réduire le paillis

    De nombreux jardiniers trouvent que le paillage autour des arbres et parmi les fleurs est utile pour ajouter de la matière organique au sol, retenir l’humidité et supprimer les mauvaises herbes. Malheureusement, le paillage n’est pas idéal pour les pollinisateurs.

    Si vous disposez d’un emplacement ensoleillé et bien drainé, envisagez de laisser quelques zones nues ou de les pailler très légèrement pour que les abeilles qui nichent au sol puissent s’y installer. Placer quelques bûches dans votre jardin est un autre bon moyen de fournir des sites de nidification naturels aux abeilles et autres insectes.

  • Éliminez l’utilisation des pesticides et encouragez vos ami-e-s et votre famille à faire de même !

    Les pelouses sans mauvaises herbes sont difficiles à maintenir sans un entretien constant et l’utilisation d’engrais chimiques, de pesticides et d’herbicides. Cependant, si elles sont touchées ou ingérées, les plantes traitées chimiquement sont nocives.

    Abandonnez les produits chimiques pour préserver la santé des personnes, des animaux domestiques et de la faune sauvage !

  • Ne jetez pas les feuilles et les autres matières végétales mortes !

    Saviez-vous que de nombreux insectes bénéfiques passent l’hiver dans les feuilles mortes et les plantes vivaces desséchées? Lorsque nous mettons les feuilles mortes et les autres débris dans de grands sacs en papier bruns au printemps et à l’automne, nous y mettons littéralement à la poubelle les papillons, les mites et les abeilles de l’année suivante.

    Laissez les feuilles là où elles tombent, c’est mieux! Si vous devez enlever les feuilles et les autres plantes mortes, pensez à faire un tas de broussailles dans le jardin plutôt que de les envoyer à la décharge. Évitez de tailler les plantes mortes avant le printemps et si vous le faites, assurez-vous de laisser au moins 20 cm de tige pour que les plantes puissent continuer à fournir un habitat à d’innombrables pollinisateurs et autres insectes bénéfiques.


Suivez les observations de pollinisateurs à l’aide de iNaturalist