Les pollinisateurs sont essentielles à la vie sur notre planète : sans eux, 80 % des espèces de plantes à fleurs disparaîtraient, de même que les animaux qui en dépendent. Nous devons un tiers de la nourriture que nous mangeons aux pollinisateurs!


Voici les cinq meilleures façons dont VOUS pouvez nous aider
  1. Faites des recherches sur les plantes indigènes à votre région pour créer votre propre jardin de pollinisateurs! Les plantes indigènes et les pollinisateurs ont évolué conjointement pour s’entraider. De plus, les plantes indigènes nécessitent moins de soins et d’arrosage que de nombreuses plantes ornementales.
  2. Plantez chaque espèce végétale en bouquets dans le jardin, de façon à créer une cible visible pour les pollinisateurs.
  3. Laissez quelques plantes mortes, du bois mort et de la terre exposée dans votre jardin. Certains pollinisateurs nichent dans les plantes mortes ou le bois mort, ou creusent des terriers dans le sol.
  4. Même les insectes ont besoin d’eau! Placez un plat d’eau peu profond et des roches à moitié submergées pour que vos pollinisateurs puissent s’abreuver sans tomber à l’eau.
  5. Évitez d’utiliser des pesticides, et encouragez vos amis et votre famille à faire de même!

Par l’éducation, la recherche et la création d’habitats, nous soutenons les pollinisateurs, et vous le pouvez aussi!

#SentierPollinisateursFundy


Une petite note sur l'asclépiade

Nous n’avons pas planté d’asclépiade dans ce jardin, car ce n’est pas une plante indigène au parc national Fundy. Au stade de chenille, le monarque se nourrit uniquement d’asclépiades. Certaines variétés sont connues pour envahir les jardins, mais l'asclépiade incarnate (Asclepias incarnata) est moins agressive et se trouve à de nombreuses pépinières et centres de jardins locaux.  Si vous avez la place, envisagez de planter de l'asclépiade pour aider les espèces en péril!