La hauteur de la marée varie d'une journée à l'autre, mais ses fluctuations sont prévisibles. Elles sont principalement causées par :

  1. la mesure dans laquelle les influences du Soleil et de la Lune s'exercent dans le même sens;
  2. la distance variable entre la Lune et la Terre.

Deux fois par mois, au moment de la nouvelle lune et de la pleine lune, les influences gravitationnelles de la Lune et du Soleil se renforcent mutuellement et font davantage monter et descendre les marées qu'elles ne le font habituellement. C'est ce qu'on appelle les marées de vives-eaux.

Au premier et au dernier quartier de la Lune, quand le Soleil, la Terre et la Lune forment un angle droit, la différence entre la marée haute et la marée basse (marnage) est inférieure à la moyenne. C'est ce qu'on appelle les marées de mortes-eaux.

Tous les 27 jours et demi, quand la Lune atteint dans son orbite le point le plus proche de la Terre (qu'on appelle périgée), l'amplitude de la marée augmente. Lorsque ces marées de périgée coïncident avec les marées de vives-eaux, on peut s'attendre à des marées extrêmes. Par exemple, dans la baie de Fundy, ces conditions peuvent donner lieu à des marées de 16 mètres (53 pieds) d'amplitude. Inversement, quand la Lune est à son apogée, c'est-à-dire en son point le plus éloigné de la Terre, même les marées de mortes-eaux diminuent en intensité.


Liens utiles