Espèce emblématique du Nord, le renard arctique est un animal commun dans le parc national Wapusk.

Cet omnivore vit dans une tanière et demeure actif à longueur d’année. Pendant les mois d’été, il porte un pelage foncé où se mélangent le brun et le noir. Sa fourrure blanchit toutefois à l’approche de l’hiver. La couleur de la fourrure dépend du milieu environnant : chez les individus des régions rocheuses, le pelage tire sur le gris, tandis que, chez ceux des régions entièrement couvertes de neige, il est complètement blanc. Le renard arctique figure parmi les mammifères qui ont la fourrure la plus chaude.

Le renard arctique vit dans un réseau de tanières, souvent pourvues de multiples entrées et tunnels. L’espèce est reconnue pour ses portées nombreuses, et les petits sont élevés par les deux parents.

Le renard arctique mange tout ce qu’il peut trouver dans la toundra, notamment de petits mammifères, des oiseaux, des œufs, des baies et de la charogne. En période d’abondance, il enfouit l’excédent de nourriture dans des caches.