Jill Larkin, agente de gestion des ressources, surveille les ours pour le chercheur Daniel Giesbrecht au parc national Wapusk Jill Larkin, agente de gestion des ressources, surveille les ours pour le chercheur Daniel Giesbrecht au parc national Wapusk.
© Parcs Canada

Brady Highway
Coordonnateur de la sécurité des visiteurs et des opérations incendies
Parc national Wapusk et lieux historiques nationaux du Manitoba

Échos de Wapusk - Volume 8, 2015

Que vous soyez un résidant de longue date, un visiteur ponctuel ou un nouvel arrivant à Churchill (comme moi), vous constaterez que cette région est l’endroit parfait pour observer le plus gros carnivore terrestre au monde, soit l’ours polaire, dans son habitat naturel. La chance d’apercevoir cet animal attire des gens de tous les milieux qui possèdent diverses expériences et n’ont pas tous la même attitude vis-à-vis de la sécurité liée aux ours polaires.

Si vous rencontrez quelqu’un qui habite ou qui travaille dans la région, celui-ci se fera certainement un plaisir de vous raconter son histoire favorite portant sur un ours. Ces histoires contribuent au folklore local, et certaines des leçons apprises ont été intégrées au matériel éducatif et aux plans directeurs officiels qui orientent les activités quotidiennes de Parcs Canada. Toutes les personnes qui visitent des sites gérés par Parcs Canada dans le Nord du Manitoba ou qui y travaillent sont responsables de leur sécurité. Cela peut parfois être difficile puisque les gens n’ont pas tous le même degré de confort lorsqu’il s’agit de s’approcher d’ours. De plus, chaque rencontre est unique.

Ours polaire dans le parc national Wapusk Ours polaire dans le parc national Wapusk.
© Parcs Canada

La situation est délicate dans le Nord du Manitoba. D’un côté, nous devons garder une certaine distance vis-à-vis des ours polaires et faire tout notre possible pour qu’ils ne s’habituent pas à la présence d’humains. D’un autre côté, nous savons que les visiteurs aiment apercevoir des ours sur le terrain et peuvent, dans leur enthousiasme, faire pression sur les surveillants d’ours et les guides pour pouvoir vivre cette expérience. Le nombre d’ours polaire aperçus peut ajouter à la pression; en effet, en 2014, d’après les données de Parcs Canada, des ours polaires ont été aperçus à 196 occasions différentess depuis le sol. Ce nombre serait accru de manière considérable si l’on comptait les ours aperçus depuis un hélicoptère ou un véhicule de toundra. Chaque année, Parcs Canada définit des seuils pour les rencontres avec des ours et met en application une série de directives normalisées afin d’assurer qu’aucune personne et qu’aucun ours ne soit blessé.

Les efforts déployés par Parcs Canada lorsqu’il s’agit de protéger les espèces visent également nos voisins et nos partenaires, et nous avons collaboré avec la chambre de commerce de Churchill, la Ville de Churchill et Conservation et Gestion des ressources hydriques Manitoba afin d’élaborer des documents éducatifs. Le personnel de Parcs Canada a contribué à la rédaction du dépliant La sécurité au pays des ours polaires, à l’élaboration d’exposés sur la sécurité et à la conception de panneaux pour la ville et de cartes pliées pour les hôtels contenant des messages de sécurité précis à l’intention des visiteurs et des employés provisoires. Nous avons également collaboré avec le programme Polar Bear Alert qui, en 2014, a connu une saison précoce et occupée. Le premier appel signalant la présence d’un ours a été reçu le 8 juin et la première intervention auprès d’un ours est survenue le 2 juillet. Parcs Canada et Conservation et Gestion des ressources hydriques Manitoba ont mis à l’essai le déménagement des ours de leurs installations de garde au parc national Wapusk en espérant que ces ours (habitués aux humains) ne s’aventureront pas dans d’autres villes situées encore plus au nord sur la côte de la baie d’Hudson.

L’Agence Parcs Canada est fière de contribuer à la conservation des ours polaires. En tant que nouveau membre de la collectivité, je tiens à affirmer que j’apprécie sincèrement le leadership dont Parcs Canada fait preuve en offrant des expériences sûres aux visiteurs, tout en respectant l’espace dont les ours ont besoin pour survivre.