Camp de leadership du parc national Wapusk. Camp de leadership du parc national Wapusk.
© Parcs Canada

Linda Sutterlin-Duguid
Agente, Éducation du public et diffusion externe
Unité de gestion du Manitoba

Échos de Wapusk - Volume 7, 2014

Julia Belliveau et Colin Sutherland, jeunes ambassadeurs de Parcs Canada, 2013. Julia Belliveau et Colin Sutherland, jeunes ambassadeurs de Parcs Canada, 2013.
© Parcs Canada

Rassemblez 14 élèves des écoles secondaires venant de neuf différentes communautés du Manitoba, transportez-les par avion au parc national Wapusk pour y vivre l’expérience d’apprentissage la plus captivante de leur vie, et ils ne manqueront sûrement pas de prendre d’incroyables photos et d’en revenir avec des récits captivants. Ajoutez à cela deux jeunes Canadiens qui ont pour travail d’été de mettre les jeunes en contact avec Parcs Canada par l’entremise des médias sociaux, et vous obtenez une merveilleuse aventure virtuelle!

C’est ce qui s’est passé en juillet 2013 lorsque Parcs Canada a tenu son camp annuel de leadership du parc Wapusk. Avant de quitter Churchill pour se rendre au camp Nester One situé au fin fond du parc, les élèves des 11e et 12e années ont pu communiquer par téléphone avec les jeunes ambassadeurs de Parcs Canada, Julia Belliveau et Colin Sutherland. Ces derniers sont très heureux de ce qu’ont vécu les élèves et ont promis de mettre à la disposition d’abonnés sur Facebook et Twitter les photos, les vidéos et les entrées de blogue journalières du camp de leadership. Par conséquent, de nombreuses autres personnes pourront avoir un aperçu du parc national Wapusk à travers les yeux de jeunes enthousiastes manitobains.

Leaders pour notre planète, le camp de leadership du parc Wapusk, offre aux jeunes Manitobains la possibilité de se rendre à l’un des endroits les plus éloignés, le parc national Wapusk. Les élèves ont passé du temps à Churchill, au Manitoba, avant de s’envoler au parc où ils pourront connaître les merveilles naturelles et culturelles du parc. Le camp permet aux élèves de renforcer leur confiance en soi, d’acquérir des compétences personnelles et de s’amuser tout en apprenant et en contribuant à la recherche actuelle menée dans les régions subarctiques.c