Cam Elliott
Directeur (à la retraite)
Parc national Wapusk et lieux historiques nationaux du Nord du Manitoba

Cam Elliott Cam Elliott
© Parcs Canada

Échos de Wapusk - Volume 7, 2014

Au cours des dernières années, l’écologiste du parc, avec l’appui des employés du bureau national de Parcs Canada, a mis sur pied un plan de surveillance écologique pour le parc national Wapusk. L’objectif du plan de surveillance est de mettre en œuvre une série de mesures qui répertorient la santé relative du parc national et de déterminer si l’état des différents écosystèmes du parc est stable, s’il s’améliore ou se dégrade. Le parc national Wapusk n’est pas le seul parc national à investir dans cet effort visant l’élaboration et la mise en œuvre d’un plan de surveillance.

D’abord, quelles sont les raisons pour lesquelles l’état des parcs nationaux doit faire l’objet d’une attention plus soutenue et que des ressources doivent y être affectées? La réponse se trouve dans deux sections de la Loi sur les parcs nationaux du Canada. La première section, connue comme la disposition sur l’usage public, exige que les parcs soient gérés à long terme.

4. (1) Les parcs sont créés à l’intention du peuple canadien pour son bienfait, son agrément et l’enrichissement de ses connaissances, sous réserve de la présente loi et des règlements; ils doivent être entretenus et utilisés de façon à rester intacts pour les générations futures.

La deuxième section exige que l’intégrité écologique des parcs nationaux soit préservée.

8. (2) La préservation ou le rétablissement de l’intégrité écologique par la protection des ressources naturelles et des processus écologiques sont la première priorité du ministre pour tous les aspects de la gestion des parcs.

Cela veut dire que nous pouvons fréquenter les parcs nationaux et en tirer profit. Nous avons toutefois une obligation de les léguer intacts aux générations futures. Par ailleurs, on peut interpréter qu’en ce qui concerne l’intégrité écologique dans la deuxième clause, « intact » signifie dans le même état, sinon mieux, qu’avant, soit au moment où la responsabilité relative à l’entretien et à la protection des parcs nationaux nous a été confiée.

Au cours de l’élaboration du plan de surveillance écologique et des années à venir de la mise en œuvre du plan, Parcs Canada consacrera une part très importante de ses ressources humaines et financières à la surveillance, à l’entretien, et dans certains cas, au rétablissement de l’intégrité écologique du parc national Wapusk et des autres parcs nationaux. L’investissement vise à ce que nous respections l’objectif énoncé si clairement dans la disposition sur l’usage public : nos parcs nationaux seront légués intacts aux générations futures de Canadiens.