Le Centre d’études nordiques de Churchill obtient un financement dans le cadre du Fonds pour l’infrastructure de recherche dans l’Arctique

Sheldon Kowalchuk
Gestionnaire, Conservation des ressources
Parc national Wapusk et lieux historiques nationaux du Nord du Manitoba

Employés de Parcs Canada apporte une nouvelle unité de traitement d’eau à Nestor Two en juin 2010 Employés de Parcs Canada apporte une nouvelle unité de traitement d’eau à Nestor Two en juin 2010
© Parcs Canada

En avril 2010, les installations de recherche dans la région de Churchill ont reçu une très importante injection de fonds : le Centre d’études nordiques de Churchill a reçu un octroi de 11 millions de dollars d’Affaires indiennes et du Nord canadien (AINC) dans le cadre du Fonds pour l’infrastructure de recherche dans l’Arctique (FIRA). Le FIRA est un programme d’une valeur de 85 millions de dollars qui fait partie du Plan d’action économique du Canada. Les fonds met l’accent sur les investissements dans l’entretien et l’amélioration des principales installations de recherche dans l’Arctique.

Le Centre d’études nordiques de Churchill est l’installation de recherche principale dans la région de Churchill. Grâce aux travaux de construction et aux améliorations à l’infrastructure en place, le centre continuera de retenir l’attention de nombreux chercheurs dans la région de Churchill au cours des prochaines années. Le Centre d’études nordiques de Churchill sert de point de départ pour accéder au secteur nord du parc national Wapusk. En outre, la proposition de financement du centre incluait un certain nombre de partenaires ayant un intérêt dans la recherche au parc national Wapusk. De nombreux camps et installations de recherche situés dans des coins éloignés du parc national Wapusk, certains exploités depuis près de quarante ans, ont permis d’appuyer les chercheurs dans leur travail.

En tout, environ 750 000 $ seront destinés à l’infrastructure de recherche dans le parc national Wapusk au cours des deux années du programme. Le plan de mise en oeuvre du travail dans le parc comprend deux phases clé, et la conception, l’acquisition et le transport du matériel au moyen d’un véhicule à neige se produiront au cours de 2009-2010. La grande partie des travaux de construction se fera au cours de l’été 2010.

Les travaux seront exécutés à quatre endroits dans le parc national Wapusk. Les travaux au camp de recherche Nester One (appartenant à la Province du Manitoba) comprennent la construction de nouveaux bâtiments de toilettes et des améliorations à la tour d’observation et à l’abri-cuisine. Les travaux au camp de recherche Nestor Two (géré par l’équipe du projet de la baie d’Hudson) comprennent la construction de deux bâtiments pour remplacer les dortoirs et l’abri-cuisine actuels. Par ailleurs, on installera une nouvelle unité de traitement de l’eau et des eaux usées pour approvisionner le camp en eau potable et traiter toutes les eaux usées. Parcs Canada construira un refuge d’arrière-pays, un bâtiment de toilettes et une unité de traitement de l’eau et des eaux usées à la rivière Broad, ainsi qu’une enceinte extérieure clôturée, un refuge d’arrière-pays et une remise à la rivière Owl.

Les chercheurs ont depuis toujours éprouvé un intérêt très marqué pour le travail dans cette région du monde, intérêt qui se maintiendra sans doute dans les années à venir. Le financement accordé par AINC tombe à point: il permettra de veiller à l’amélioration des installations de recherche dans la région de Churchill et dans le parc national Wapusk et d’ainsi laisser un héritage qui durera des années.

Transport de matériaux de construction à Nestor 2 en mars 2010 Transport de matériaux de construction à Nestor 2 en mars 2010
© Parcs Canada