Diaporama présentant un gros grizzli reniflant un piquet de clôture, avant de marcher directement vers la caméra, en l’examinant de près.
Animation : plan serré d’un grizzli, et rencontre personnelle, entre cette espèce rarement observée de la toundra, et une caméra actionnée par le mouvement, au complexe de la rivière Broad, dans le PN Wapusk. Le grizzli est l’un des plus grands prédateurs au Canada.
© Université de la Saskatchewan

Peu de personnes associent le grizzli (Ursus arctos) au Manitoba. On croyait que la population de grizzlis des Prairies avait disparu du Manitoba, mais des grizzlis ont d’abord été observés dans le PN Wapusk dans les années 1990. Ces ours sont probablement des grizzlis de la toundra, qui se sont dispersés vers le Sud, à partir du Nunavut.

Chaque année depuis 2008, au moins une observation de grizzli a été signalée dans le parc national Wapusk. Bien qu’on connaisse peu de choses au sujet des grizzlis du PN Wapusk, des images d’individus ont été saisies au moyen d’une caméra actionnée par le mouvement le long des rivières Broad et Owl et au camp de recherche Nester One.

Beaucoup de questions relatives aux grizzlis du PN Wapusk demeurent sans réponses. Par exemple : Où hibernent-ils ? S’accouplent-ils ou se reproduisent-ils à l’intérieur du parc ? Combien d’individus compte-t-on ? Comment survivent-ils dans le PN Wapusk ? Comment leur taille, leur régime alimentaire et leur comportement se comparent-ils avec ceux des ours d’autres populations du Canada ?

Assurez-vous de lire les renseignements sur La sécurité au pays des ours avant de visiter le parc.