Rappel au public

Le personnel de la conservation des ressources du parc national du Mont-Riding (PNMR) tient à rappeler au public la possibilité de rencontrer des ours dans le parc. La population d’ours a été très active dernièrement alors que les ours profitent de la quantité abondante de baies cette année. Le nombre de rencontres entre les ours et les personnes a augmenté récemment, mais, heureusement, on n’a pas signalé de cas de comportement agressif à ce jour.

Même si le nombre d’observations d’ours demeure élevé, le personnel du parc sera extrêmement vigilant à l’égard de l’enlèvement d’objets qui attirent la faune. Veuillez faire votre part et rangez la nourriture, les glacières, les déchets et les autres objets dégageant de fortes odeurs. Ces articles peuvent attirer l’attention d’un ours curieux qui cherche un repas facile.

Sécurité au pays des ours – Foire aux questions

Parcs Canada tient à rappeler au public qu’il est possible de rencontrer des ours dans le parc. Lorsque beaucoup d’ours et de gens occupent le même secteur, les risques de rencontre augmentent. Parcs Canada rappelle aux visiteurs qu’ils doivent se sensibiliser aux ours et rester vigilants lorsqu’ils se promènent dans des secteurs récemment fréquentés par des ours.

Bear smart in the park
Rappel au public

Q1. Comment puis-je éviter de rencontrer un ours lorsque j’explore le parc national du Mont-Riding ?
R1. Les visiteurs doivent prendre les précautions nécessaires, notamment demeurer sur les sentiers désignés, se promener seulement de jour, faire du bruit et se tenir en groupe. Les cyclistes et les coureurs sont plus susceptibles de surprendre un ours puisqu’ils sont rapides et ne font pas beaucoup de bruit.

Nous rappelons aux visiteurs et au personnel de suivre ces conseils :

  • Demeurez vigilants dans les secteurs que les ours ont l’habitude de fréquenter, par exemple près d’arbustes fruitiers et d’autres sources de nourriture, et restez à l’affût des signes de la présence d’un ours, comme les pistes fraîches, les excréments ou le sol creusé.
  • Voyagez en groupe. Ne laissez pas les enfants s’éloigner.
  • Faites du bruit. Parlez ou chantez pour faire savoir à l’ours où vous êtes. Une fois qu’il perçoit la présence d’un humain, il quitte habituellement le secteur.
  • Tenez votre chien en laisse EN TOUT TEMPS ou laissez-le à la maison. Les chiens laissés en liberté peuvent être perçus comme une menace par un ours ou ses petits.
  • Si vous trouvez sur votre passage des carcasses d’animaux, quittez le secteur et signalez votre découverte aux employés du parc.

Q2. Où puis-je trouver de l’information sur les fermetures et les avertissements liés aux ours?
R3. Consultez le site Web du parc national du Mont-Riding pour connaître les plus récentes fermetures de secteur et les avertissements liés à la faune. Les visiteurs peuvent obtenir des renseignements sur les ours aperçus récemment et les fermetures de sentiers en se rendant au Centre d’accueil ou en composant le 204-848-7275.

Les employés de Parcs Canada peuvent, lorsque nécessaire, interdire l’accès à des secteurs considérés comme temporairement dangereux s’ils croient que cela s’impose pour protéger le public. Respectez les ordonnances de fermeture de secteurs – nous avons toujours une bonne raison d’interdire l’accès à un sentier ou d’émettre un avertissement. Il est illégal de pénétrer dans un secteur fermé.

Si vous prévoyez emprunter un sentier visé par un avis « Avertissement : présence d’ours dans le secteur », vous pouvez le faire, mais redoublez de prudence pour éviter de croiser un ours. Nous publions des avertissements si un ours se trouve dans le secteur depuis un certain temps et que de nombreux visiteurs l’ont aperçu.


Q3. Qu'est-ce que je dois faire si je rencontre un ours?
R3. Voici ce que vous devez faire si vous croisez un ours :

  1. Restez calme – parlez à l’ours calmement à voix basse. Ne l’effrayez pas en faisant de grands bruits ou des mouvements brusques.
  2. Reculez lentement – ne partez jamais à la course.
  3. Faites-vous imposant – prenez les petits enfants dans vos bras et demeurez en groupe.
  4. Ne déposez pas votre sac à dos par terre – il peut vous aider à vous protéger en cas d’attaque.
  5. Quittez le secteur ou faites un détour. Ne grimpez pas à un arbre.

Comme toujours, si vous rencontrez des animaux sauvages, veuillez le signaler au personnel du PNMR, ou si vous êtes témoin d’activités illégales, nous vous demandons de bien vouloir en informer le Service de répartition de Parcs Canada, au 1-877-852-3100.


Q4. Comment puis-je protéger mon chien des ours lorsque j’explore le parc?
R4. Pour éviter les situations dangereuses, tenez votre chien en laisse et sous votre contrôle en tout temps. La laisse contribue à protéger votre chien des ours, des autres animaux sauvages et des chiens agressifs. Les chiens peuvent être une source de stress pour les animaux sauvages, qui les perçoivent comme une menace potentielle. Les chiens en liberté peuvent provoquer des comportements agressifs chez les ours, et ils risquent alors de revenir vers vous avec un ours à leurs trousses.


Q5. Comment les campeurs peuvent-ils assurer leur sécurité dans le parc?
R5. Parcs Canada tient à rappeler aux visiteurs qu’ils partagent l’habitat qui les entoure avec des animaux sauvages et doivent donc s’informer et agir en conséquence.

Faites le nécessaire pour que votre aire de pique-nique ou votre emplacement de camping demeure libre d’objets qui attirent les ours. Veuillez ne pas laisser de nourriture, de glacières, de détritus ou d’articles très odorants à l’extérieur. Rangez les provisions, les glacières, la vaisselle sale, les articles recyclables, le barbecue, les lotions et la nourriture pour animaux de compagnie dans votre véhicule, votre roulotte ou un casier à provisions (les tentes ne sont pas à l’épreuve des ours). Ces articles peuvent attirer l’attention d’un ours curieux qui cherche un repas facile. Ne faites pas cuire de la nourriture près de votre tente et n’entreposez pas de nourriture dans votre tente. Déposez tous vos déchets dans des poubelles à l’épreuve des ours.


Q6. Quelles sont les règles à suivre pour observer les ours au bord de la route?
R6. Il est attendu que les visiteurs respectent les règlements sur la faune et le code de la route, et ne mettent pas les autres en danger. Se ranger sur l’accotement pour observer la faune sur les autoroutes est un comportement très risqué. Voici quelques conseils de sécurité pour l’observation de la faune en bordure des routes :

  • Passez lentement votre chemin plutôt que de vous arrêter. C’est le meilleur moyen de réduire votre impact sur les ours qui fréquentent le bord de la route.
  • Allumez vos feux de détresse pour alerter les autres automobilistes.
  • Redoublez de prudence, car les lignes de vue sont souvent obstruées par des voitures mal garées.
  • Restez à l’affût des conducteurs distraits, des piétons qui traversent la route ou des ours qui pourraient surgir devant vous.

Si vous décidez de vous arrêter :

  • Rangez votre voiture en lieu sûr (idéalement dans une voie d’arrêt) sans bloquer la circulation.
  • Observez et photographiez les ours sans sortir de la voiture.
  • Observez de loin, évitez d’envahir l’espace des ours, de vous en approcher ou de leur bloquer le passage.
  • Ne nourrissez pas les ours et n’essayez pas de les attirer avec quoi que ce soit.

Donnez de l’espace aux ours : devant un ours sauvage qu’ils veulent observer et prendre en photo, les visiteurs enthousiastes ne se rendent pas compte, bien souvent, qu’ils sont en train d’envahir l’espace d’un animal très sensible aux perturbations! Au contact répété des visiteurs qui s’approchent trop près, les ours en viennent à perdre leur crainte naturelle des humains. Les bêtes qui s’accoutument aux gens et aux installations courent davantage le risque d’être frappées par un véhicule ou de trouver de la nourriture ou des déchets mal rangés par des visiteurs négligents. N’ajoutez pas au problème : observez les ours de manière responsable.


Q7. Il semble y avoir beaucoup plus d’ours que d’habitude cette année. Que se passe-t-il?
R7. Nous ne pensons pas que le nombre d’ours a réellement changé. Les visiteurs doivent s’attendre à voir des ours lorsqu’ils parcourent les sentiers du parc national du Mont-Riding. Les petits fruits sont mûrs en ce moment, et les arbustes fruitiers qui bordent les sentiers attirent les ours. Soyez vigilants et restez à l’affût des traces de la présence de ces animaux : pistes fraîches, excréments ou sol creusé.

On estime qu’il y a entre 800 et 1000 ours au PNMR. Il est difficile d’être plus précis sur leur nombre en se basant sur des méthodes de comptage traditionnelle. Il n’est cependant pas possible d’effectuer un comptage classique par voie aérienne, en raison du feuillage et du fait que les ours se fondent très bien dans leur environnement. Nous utilisons actuellement une estimation fondée sur les types d’habitat disponibles, ainsi que diverses méthodes employées à d’autres endroits et qui ont permis de déterminer la taille d’une population.


Q8. Les ours sont-ils plus agressifs à certains moment de l’année?
R8. Pas vraiment. Les ours peuvent agir de manière agressive lorsqu’on les prend par surprise. Lorsqu’un ours est surpris, particulièrement une femelle avec ses petits, il peut réagir de différentes manières :

  1. Il peut souffler bruyamment, faire claquer sa mâchoire, ou marteler le sol avec ses pattes.
  2. Il peut faire semblant de charger, s’approchant à quelques pieds de vous, puis battant en retraite au dernier moment.

Q9. Que faire si je vois un ours blessé?
R9. Ne vous en approchez pas. Signalez tout animal blessé au service de répartition de Parcs Canada en composant le 1-877-852-3100.


Q10. Comment puis-je aider à protéger les ours?
R10. La meilleure chose à faire consiste à limiter vos contacts avec les ours.

  • Envisagez de passer votre chemin lorsque vous apercevez un ours au bord de la route.
  • Jetez tous les déchets dans les poubelles à l’épreuve des ours.
  • Faites le nécessaire pour que votre emplacement de camping ou de pique-nique demeure libre d’objets ou d’odeurs qui attirent les ours. Placez les provisions, les glacières, la vaisselle sale, les articles recyclables, les déchets, le barbecue, les lotions et la nourriture pour animaux de compagnie dans votre véhicule, votre roulotte ou un casier prévu à cet effet (les tentes ne sont pas à l’épreuve des ours).
  • Empruntez uniquement les sentiers désignés; laissez les pistes sauvages aux animaux sauvages.
  • Respectez les avis de fermeture et les exigences relatives à l’accès en groupe : elles assurent votre sécurité tout en permettant aux ours d’errer librement dans leur habitat essentiel.
  • Prêtez attention aux mises en garde et suivez les recommandations. Redoublez de prudence dans les secteurs frappés d’un avertissement ou choisissez un autre parcours.