Transcription

Parcs Canada

Poisson sous-marin. Séquence de titre animée: Sept étapes pour étiqueter les meuniers noirs au ruisseau Bogey Parc national du Mont-Riding

Séquence de titre animée: Le parc national du Mont-Riding travaille en étroite collaboration avec le terrain de golf du lac Clear pour améliorer l’accès à l’habitat de frai du meunier noir

Séquence de titre animée: L’étiquetage a pour but de surveiller les activités de frai dans le ruisseau Bogey

Séquence de titre animée: Étape 1 : attraper le poisson à la puisette

Séquence de titre animée: Étape 2 : étiqueter chaque poisson avec un numéro d’identification

Séquence de titre animée: Étape 3: mesurer le poisson

Séquence de titre animée: Étape 4 : déterminer le sexe du poisson

Séquence de titre animée: Les femelles sont plus grosses et laissent échapper des œufs quand on passe la main sur elles.

Séquence de titre animée: Étape 5 : prélever des écailles pour déterminer l’âge du poisson

Séquence de titre animée: Étape 6 : peser le poisson

Séquence de titre animée: Étape 7 : relâcher le poisson dans le ruisseau

Séquence de titre animée: Grâce aux efforts de restauration du cours d’eau, le meunier noir a maintenant accès à 1,3 km supplémentaire d’habitat de frai dans le ruisseau Bogey.

Séquence de titre animée: L’étiquetage des poissons aide Parcs Canada à évaluer la réussite du projet du ruisseau Bogey.

© Sa Majesté la Reine du Chef du Canada, représentée par Parcs Canada, 2017.

Raison du marquage du poisson au ruisseau Bogey :

Le personnel du parc national du Mont-Riding marque le meunier noir dans le cadre d’un projet d’envergure avec le terrain de golf du lac Clear. L’objectif de cet effort concerté est de maintenir et d’améliorer l’habitat de frai du meunier noir et de restaurer les ruisseaux qui se jettent dans le lac Clear.

Pourquoi le meunier noir?

Le meunier noir est un poisson un peu sous-estimé, mais à notre avis, exceptionnel ! Il s’agit d’une espèce fourragère importante et de l’aliment favori de prédateurs comme le grand brochet et le doré jaune.

Il joue aussi un rôle important dans le cycle des éléments nutritifs puisqu’il se nourrit de ménés (morts ou vivants), d’invertébrés aquatiques, d’œufs de poisson ou de toute autre chose qu’il trouve dans le fond du lac.

Que faisons-nous?

Nous participons à une étude de recapture qui évalue le nombre de meuniers noirs qui utilisent chaque année le ruisseau Bogey comme habitat de frai. En les marquant, nous pouvons voir si notre projet de restauration du ruisseau aide les poissons.

En pesant et mesurant le poisson, nous obtenons une meilleure idée de sa santé en général et pouvons déterminer si quelque chose dans son habitat lui cause du stress.

En recueillant ses écailles, nous pouvons déterminer son âge et mieux comprendre les données démographiques de la population reproductrice. L’âge de la maturité et la longévité du poisson sont des indicateurs importants de la santé globale du lac et du ruisseau.

Le marquage nous a aidés à mieux comprendre l’habitat de frai de ces poissons et nous a appris que le meunier noir ne fraye pas toujours dans les mêmes cours d’eau, ce qui rend la connectivité entre les cours d’eau importante. Depuis 2011, nous avons marqué 976 meuniers noirs avec de petites étiquettes Floy et réussi à recapturer 24 poissons dans deux ruisseaux différents. En éliminant les obstacles créés par l’humain, le parc national du Mont-Riding et le terrain de golf du lac Clear ont restauré l’accès à un habitat de frai supplémentaire de 1,3 km pour le meunier noir dans le ruisseau Bogey et amélioré la connectivité de l’eau dans le lac Clear.