Admirez les vastes prairies et observez un orignal qui se rafraîchit dans les eaux vivifiantes. Soyez à l’affût des chatoyantes aurores boréales. Au cours d’une randonnée, plongez votre regard dans une gorge taillée par des milliers d’années d’érosion.

Histoire

« Les parcs sont par les présentes dédiés au peuple canadien pour son bénéfice, son instruction et sa jouissance […], et ces parcs doivent être entretenus et utilisés de manière qu’ils restent intacts pour la jouissance des générations futures. » Loi des parcs nationaux, 1930

Paysage culturel

Le parc du Mont-Riding, d'une superficie de 3 000 kilomètres carrés (1158 milles carrés), est formé de petites collines et de vallées qui s'étendent vers l'ouest depuis une élévation spectaculaire connue sous le nom d'Escarpement du Manitoba. Le parc comprend une vaste forêt boréale, une bande de forêt à feuilles caduques à l'est, au pied de l'escarpement, de grands prés de fétuque scabre à l'ouest et de nombreux marais et plaines alluviales. Cette région sauvage entourée de terres agricoles abrite des loups, des orignaux, des wapitis, des ours noirs, des centaines d'espèces d'oiseaux, d'innombrables insectes et un troupeau de bisons en captivité.