Autorisation de faire un feu et du camping

Émis le : 10 mai 2019

Autorisation de faire un feu

Aux termes du Règlement sur la prévention des incendies dans les parcs nationaux du Canada, il faut détenir un permis pour allumeret entretenir un feu dans les parcs nationaux. Le présent avis constitue une permission écrite et autorise le titulaire à allumer et à entretenir des feux aux endroits suivants du parc national et de la réserve de parc national Kluane du 16 novembre au 31 mars :

  • la surface de glace du lac Kathleen (lorsqu’elle est gelée); et
  • dans l’arrière-pays (à au moins 2 km du point d’accès motorisé le plus proche du visiteur). Les feux doivent être allumés sur des surfaces non végétalisées.

Les feux à ciel ouvert sont aussi permis à des fins d’utilisation diurne (sans lien avec l’utilisation nocturne) lorsqu’ils sont confinés dans les enceintes en acier selon les indications du directeur. Vous devez éteindre complètement votre feu et ramasser tous les déchets avant dequitter un site. Toute interdiction de faire un feu ou restriction connexe aura préséance sur cette autorisation.

Autorisation de faire du camping

En vertu du Règlement sur le camping dans les parcs nationaux du Canada, Tous les visiteurs qui campent dans les parcs nationaux doivent détenir un permis de camping et le directeur peut délivrer un permis de camping en précisant sa période devalidité et l’endroit où il s’applique. Le présent avis constitue une permission éecrite et autorise le titulaire à camper dans l’arrière‑pays (à au moins 2 km du point d’accès motorisé le plus proche du visiteur) dans le parc national et la réserve de parc national Kluane du 16 novembre au 31 mars, sauf si un secteur est fermé ou si des restrictions de camping sont en vigueur. Cette autorisation ne s’applique pas au camping dans le secteur des champs de glacede Kluane, où un permis doit être obtenu toute l'année.

Copie originale signée par : Diane Wilson
Directrice de l’Unité de gestion, Yukon

10 Mai 2019

Les dispositions des ententes définitives des Premières Nations du Yukon, les décisions judiciaires et d’autres droits autochtones, convenus dans le cadre d’une entente avec le Canada, peuvent avoir préséance sur toute restriction ou toute interdiction imposée en vertu de ce règlement.

.