Aperçu

Apparence : Ressemble à un petit ours pourvu d’une queue touffue
Régime alimentaire : Proies, charogne et certains végétaux
Préférences : Vastes étendues sauvages
Espérance de vie : Jusqu’à 17 ans
Situation : Espèce préoccupante

carcajou

Cet animal parcourt un territoire immense à la recherche de nourriture. Les montagnes et les accidents de terrain ne sont pas un obstacle pour le carcajou. Plutôt que de les contourner, il les gravit pour accéder à sa destination. Le domaine vital des mâles peut faire jusqu’à 1 500 km2.

Le carcajou ne fait pas la fine bouche. Son nom latin, gulo, signifie « glouton ». L’espèce chasse le lièvre d’Amérique, d’autres petits mammifères et des oiseaux. En hiver, il se nourrit souvent de carcasses de gros animaux tués par d’autres prédateurs ou par des avalanches. Il lui arrive aussi de grignoter des racines ou des baies.

Le carcajou a besoin de vastes étendues de nature sauvage inviolée. C’est ce qui en fait l’un des meilleurs indicateurs de la santé et de la connectivité d’un écosystème.

Où est-il possible d’observer cette espèce?

Rares sont ceux qui arrivent à observer cet animal insaisissable dans le parc. Si vous en apercevez un, estimez-vous choyé. La plupart de nos employés n’ont jamais eu cette chance. Si vous faites du ski dans l’arrière-pays, guettez des empreintes de carcajou dans la neige. 

Si vous voyez un carcajou qui prend un bain de soleil en sifflant sur un rocher…, ce n’est pas un carcajou. La marmotte des Rocheuses est souvent confondue avec le carcajou. Les deux espèces se ressemblent, mais la marmotte a le museau plus rond, et son pelage est de couleur moins intense.

Pourquoi le carcajou suscite-t-il des préoccupations?

L’activité humaine peut perturber le carcajou et fragmenter son habitat. La plupart des menaces qui pèsent sur l’espèce proviennent de l’extérieur du parc : exploitation forestière, exploration pétrolière et gazière, routes passantes, activités récréatives motorisées et piégeage.

Que faisons-nous pour venir en aide à cette espèce?

Parcs Canada procure un important noyau d’habitat sauvage à ce carnivore qui a besoin d’un vaste territoire. Voici les mesures que nous prenons pour aider le carcajou à survivre :

  • Appui à la recherche sur le carcajou dans le parc;
  • Utilisation d’appareils photo actionnés par le mouvement pour déterminer le profil d’occupation de l’habitat du parc par le carcajou.
remote camera image of wolverine walking over a mountain pass

Pour en savoir davantage

Registre public des espèces en péril – Profil d'espèce : Carcajou