Les lois en vigueur visent à protéger les visiteurs et le parc, afin que les générations futures puissent en profiter pleinement. Il vous incombe de les connaître. Si vous avez des questions, n’hésitez pas à communiquer avec nous.

Les parcs nationaux sont des endroits uniques en leur genre; ils ont donc besoin de règlements et de mesures d’application particuliers. À titre d’agents de la paix fédéraux, les gardes de parc sont responsables de la protection du parc national et du maintien de l’ordre. Ils sont chargés d’abord et avant tout de l’application de la Loi sur les parcs nationaux du Canada, mais ils assurent également le respect du Code criminel ainsi que de la réglementation sur l’alcool et sur la sécurité routière.

Les contrevenants peuvent se voir infliger de lourdes amendes ainsi qu’une peine d’emprisonnement. Certaines infractions, telles que le braconnage ou la pollution, peuvent donner lieu à des amendes de plus de 250 000 $.

Pour obtenir de plus amples renseignements sur les barèmes d’amendes, veuillez consulter la section Infractions et peines de la Loi sur les parcs nationaux du Canada.

Ce que vous devez savoir...

Aéronefs et drones

Tous les pilotes d’aéronef doivent respecter le Règlement de l'aviation canadien de Transport Canada et le Règlement sur l’accès par aéronef aux parcs nationaux du Canada.. Dans un parc national, le décollage ou l’atterrissage d’un aéronef est interdit à moins de détenir un permis d’activité restreinte de Parcs Canada.

Drones

Les véhicules aériens sans pilote (UAV ou drones) gagnent en popularité auprès des amateurs, des photographes et des entrepreneurs. Cependant, conformément au Règlement de l'aviation canadien et au Règlement sur l’accès par aéronef aux parcs nationaux du Canada,, il est interdit, dans un parc national, de faire décoller ou atterrir un drone sans détenir un permis d’activité restreinte de Parcs Canada. Laissez-les à votre domicile ou dans votre voiture lorsque vous venez nous voir!
Alcool

La réglementation relative à l’alcool s’applique dans le parc. La consommation d’alcool dans le parc est autorisée uniquement aux emplacements de camping enregistrés. La consommation d’alcool est interdite dans les aires de fréquentation diurne, les abris-cuisine et les sentiers. Il vous incombe de connaître les règles régissant la consommation d’alcool.

Animaux de compagnie

Tous les animaux domestiques doivent être tenus en laisse en tout temps; vous devez ramasser leurs excréments et les jeter dans les poubelles. Vous ne devez pas permettre à votre animal de pourchasser ou de harceler les animaux sauvages. Respectez vos voisins : ne laissez pas votre animal attaché et sans surveillance et évitez qu’il cause des désagréments. S’il est laissé sans surveillance, il pourrait être mis en fourrière. Les animaux de compagnie sont interdits dans certains secteurs, comme dans le sentier du Col-Balu et le secteur du ruisseau Connaught. Consultez les avis affichés au point de départ des sentiers et aux centres d’information pour savoir quels sont les secteurs visés par des restrictions.

Bruit et agrément des visiteurs

Le jour comme la nuit, le chahut dans les campings et les aires de fréquentation diurne constitue une infraction. Cela comprend la musique forte et les cris. Le couvre-feu est en vigueur de 23 h à 7 h dans tous les campings.

Camping

Le camping est autorisé seulement sur les terrains désignés. Il est interdit de camper dans les voies d’arrêt en bordure de la route, au point de départ d’un sentier ou dans une aire de fréquentation diurne. Cliquez sur le lien pour savoir où se trouvent les terrains de camping. Le titulaire du permis de camping est responsable de son emplacement, notamment de sa propreté, des niveaux de bruit et des actions de ses invités. Adhérez au programme de « camping propre ». Rangez adéquatement les glacières, la vaisselle sale, les articles de toilette, etc. lorsqu’il n’y a personne à l’emplacement ou lorsque vous dormez.

Il faut absolument détenir un permis pour faire du camping dans l'arrière-pays. Vous pouvez vous en procurer un au Centre de la découverte du Col-Rogers, au pavillon du parc du Mont-Revelstoke et au bureau de Revelstoke de Parcs Canada.

Chasse et armes à feu

Les armes à feu et la chasse sont interdites dans les parcs nationaux. Si vous transportez une arme à feu, vous devez la décharger et la ranger adéquatement en lieu sûr. Les armes à feu comprennent, entre autres, les frondes, les arcs, les armes à balles BB, les arbalètes et les fusils à balles de peinture. La chasse dans un parc national constitue une infraction grave.

Fermetures de secteur et restrictions

Certaines activités de plein air sont restreintes ou interdites. Dans certains cas, il faut obtenir un permis pour pratiquer ces activités. Consultez le personnel du parc avant d’entreprendre des activités non traditionnelles ou inhabituelles, ou encore des activités commerciales. Il arrive à l’occasion que Parcs Canada doive interdire l’accès à un secteur ou imposer d’autres restrictions pour protéger les ressources du parc et assurer la sécurité des visiteurs. Les ordonnances de fermeture ont force exécutoire. Elles sont affichées aux points de départ des sentiers, aux points d’accès, aux bureaux du parc et aux centres d’accueil. Des renseignements sur les fermetures sont par ailleurs affichés sur Internet, sur notre page Bulletins importants.

Système de délivrance de permis d’accès hivernal

Le système de délivrance de permis d’accès hivernal permet aux skieurs, aux planchistes, aux raquetteurs et à d’autres utilisateurs de l’arrière-pays d’entrer dans des zones d’accès hivernal restreint qui sont visées par le programme de déclenchement préventif d’avalanches dans le couloir routier lorsqu’aucun contrôle des avalanches n’y est prévu. Ce système protège le public des dangers que posent les tirs d’artillerie directs (notamment des éclats qui peuvent parcourir jusqu’à 1 000 m de distance) et les avalanches qui en découlent.

Le système de délivrance de permis d’accès hivernal est conçu pour votre sécurité. Avant de planifier un voyage en ski dans le secteur du col Rogers, il est essentiel que vous vous familiarisiez avec le système et que vous sachiez quels sont les secteurs dont l’accès est restreint ou interdit au public.

Feux

Les feux de camp illégaux représentent une menace grave dans le parc. Les feux ne sont autorisés que dans une boîte à feu adéquate et approuvée par les autorités du parc. Il est interdit d’allumer un feu dans les endroits du parc dépourvus des installations nécessaires. Abstenez-vous de ramasser du bois mort ou de couper des arbres ou des branches pour alimenter un feu. Ne laissez jamais un feu sans surveillance et éteignez-le avant de partir. Dans les terrains de camping, vous devez vous procurer un permis de feu (qui comprend le bois à brûler sur place). Il y a des poêles à bois dans certains sites de fréquentation diurne et il n’est pas nécessaire d’avoir un permis pour les utiliser.

Feux d’artifice

L’utilisation, la vente et l’achat de feux d’artifice, ou de tout autre type d’explosif, sont interdits dans les parcs nationaux.

Lignes directrices pour la réalisation de projets commerciaux de tournage et de photographie

Pour que les ressources des parcs soient protégées et que l’on ne nuise pas à l’expérience des visiteurs, les activités de tournage et de photographie sont assujetties à certaines restrictions. Lignes directrices pour la réalisation de projets commerciaux de tournage et de photographie dans les parcs nationaux des montagnes

Objets naturels et historiques

Il est illégal de ramasser des plantes, des champignons, des baies, des animaux, des parties d’animaux (notamment les bois), des fossiles, du bois flotté, des roches, des enseignes et tout autre objet naturel ou historique. Si vous croyez avoir trouvé un objet important, laissez-le à l’endroit où vous l’avez découvert et signalez votre découverte au personnel du parc. Il est important de laisser les objets naturels et culturels là où ils se trouvent, pour que d’autres puissent en profiter à leur tour.

Observation de la faune

Il est illégal d’attirer, de caresser ou de tenter de caresser, de harceler ou de nourrir des animaux sauvages dans le parc. Le harcèlement comprend la poursuite d’un animal avec un appareil photo. Les animaux sauvages sont imprévisibles, et ils pourraient vous blesser si vous envahissez leur espace. Il est illégal et dangereux pour les autres automobilistes d’entraver la circulation pour observer la faune.

Rangez-vous dans les voies d’arrêt désignées pour observer la faune à une distance sécuritaire, mais seulement si vous pouvez le faire en toute sécurité. S’il y a un « embouteillage » pour observer les animaux sauvages, ne vous arrêtez pas.

Ordures

Il est interdit d’abandonner des détritus ou de laisser de la nourriture ou des déchets à un endroit accessible aux animaux sauvages (il faut ranger la nourriture et les déchets, les déposer dans une poubelle à l’épreuve des ours ou les rapporter).

Pêche

Vous devez obtenir un permis de pêche dans les parcs nationaux. Il est interdit de pêcher dans l’ensemble des rivières et des ruisseaux (mais pas dans les lacs) des parcs nationaux du Mont-Revelstoke et des Glaciers. Pour obtenir de plus amples renseignements, veuillez consulter la page la pêche dans le parc national des Glaciers.

Vélo de montagne

La pratique du vélo de montagne dans les parcs nationaux du Mont-Revelstoke et des Glaciers fait l’objet de restrictions (consultez les restrictions touchant la pratique du vélo de montagne). À l’exception des cinq sentiers indiqués sur la liste la pratique du vélo est interdite sur tous les sentiers et hors du réseau routier dans les parcs nationaux du Mont-Revelstoke et des Glaciers, ainsi qu’au lieu historique national du Col-Rogers.

Véhicules hors route, motoneiges comprises

Tous les véhicules motorisés doivent demeurer sur les routes asphaltées ou les chemins de gravier. L’utilisation de quads, de motoneiges, de motos hors route ou de tout autre véhicule hors route est interdite dans les parcs nationaux du Mont-Revelstoke et des Glaciers. Les déplacements hors route peuvent causer des dommages à long terme à la végétation et au sol, et ils peuvent faciliter l’accès non autorisé à des secteurs fragiles du parc. Gardez votre véhicule sur la chaussée pour éviter de commettre des infractions par inadvertance.

Nous avons besoin de votre aide!

Si vous remarquez des agissements suspects, n’hésitez pas et dites-le-nous. Consignez les renseignements suivants et transmettez-les au Service de répartition de Parcs Canada (1-877-852-3100, en tout temps) ou au personnel du parc :

  • Heure de l’incident;
  • Lieu (route, sentier, aire de fréquentation diurne);
  • Ce qui s’est passé (infraction présumée);
  • Numéro de plaque d’immatriculation du véhicule (sans oublier la province ou le territoire);
  • Description du véhicule (marque, modèle, couleur);
  • Nombre de personnes, âges et description (sexe, race, grandeur, vêtements);
  • Caractéristiques particulières (bosses/égratignures sur le véhicule, autocollants);
  • Autres notes.

Signalez toute activité comme le braconnage, la conduite hors route, l’abandon de détritus ou la pollution, les feux illégaux, l’enlèvement d’artefacts, l’endommagement de la végétation, les infractions liées à la pêche, le nourrissage et le harcèlement d’animaux, ainsi que la consommation d’alcool en public.

Si vous remarquez la tenue d’activités non autorisées, comme l’exploitation sans permis d’une entreprise, ou de séjours planifiés dans des secteurs fermés ou dont l’accès est restreint, veuillez communiquer avec notre centre de répartition, ouvert tous les jours 24 heures sur 24.

Vous contribuerez ainsi à la protection de ce joyau dans l’intérêt de tous les visiteurs. Les renseignements que vous fournissez seront traités en toute confidentialité. Si vous êtes disposé à fournir toute autre forme d’aide, veuillez en outre nous donner votre nom, votre adresse et votre numéro de téléphone.

Signalez toute infraction

1-877-852-3100 ou 1-888-WARDENS (927-3367), sans frais

Il ne s’agit ici que d’un résumé des principaux règlements régissant les parcs nationaux et n’a aucun statut juridique.

Pour en savoir davantage, veuillez consulter la Loi sur les parcs nationaux du Canada