Tout animal sauvage peut être dangereux. Même l'écureuil terrestre mérite que nous gardions nos distances et que nous le respections! En effet, par ses morsures, il peut transmettre des maladies. Nous aussi, nous constituons un danger pour les animaux. À force de les nourrir, par exemple, nous les amenons petit à petit à perdre leur crainte naturelle de l'être humain, et il peut arriver que l'on doive les tuer pour protéger la sécurité des gens. Très souvent, nous ne voyons pas l'incidence de notre présence sur la faune. Il arrive que certains animaux modifient leur comportement sauvage afin de toujours avoir accès à de la nourriture humaine; ils perturbent ainsi leurs rapports les uns avec les autres de même qu'avec leur nourriture et leur milieu naturels. Il arrive aussi que d'autres animaux changent leurs habitudes afin d'éviter de rencontrer des êtres humains; ils se privent ainsi d'importants secteurs de nourriture naturelle.

Veuillez contribuer à limiter l'incidence d'un si grand nombre de visiteurs sur les animaux du parc. Accordez à tous les animaux que vous apercevez le respect qu'ils méritent et laissez-leur l'espace dont ils ont besoin. Appréciez votre séjour en toute sécurité et faites en sorte que les générations futures aient la chance d'observer des animaux qui sont vraiment sauvages.

Renseignez-vous davantage sur la sécurité au pays de l'ours. Demandez aux employés du parc si des ours ont été aperçus dans les parages et si des avertissements sont en vigueur sur les sentiers. Renseignez-vous auprès du personnel du parcpour savoir ce que vous pouvez faire pour éviter de rencontrer un ours lorsque vous êtes en camping dans l'arrière-pays ou sur ce que vous devez faire si vous en rencontrez un.