Pont sur la route Wick et rétablissement de l’habitat du saumon

Les saumons reproducteurs et les jeunes saumons peuvent maintenant accéder à un habitat qu’ils ne pouvaient pas rejoindre grâce au remplacement d’un ancien ponceau par un pont à portée libre sur la route Wick. Ce projet est l’un des projets de rétablissement de l’habitat du saumon les plus efficaces écologiquement dans l’histoire de la réserve de parc national. Regardez la vidéo accélérée pour voir l’installation du pont et le retour de la faune dans le ruisseau. Ce projet a été terminé en juin 2016.

Restauration de l’habitat du saumon au ruisseau Sandhill

Transcription

Texte : Restauration de l’habitat du saumon au ruisseau Sandhill - réserve de parc national Pacific Rim.

Texte : Le ponceau de Wick Road, au ruisseau Sandhill, barrait la route aux saumons tentant de rejoindre les frayères et habitats d’alevinage.

Texte : Afin de remédier à la situation, Parcs Canada a remplacé le ponceau par un pont et a créé un milieu sans danger pour le poisson sous le pont et autour de ce dernier.

Texte : Il s’agit du plus important projet de restauration d’habitat du saumon de toute l’histoire de la réserve de parc.

[Séquences en accéléré de tracteurs et d’ouvriers de la construction déterrant l’ancien ponceau, façonnant le terrain et ajoutant blocs rocheux et pierre concassée. Les ouvriers procèdent au retrait d’un barrage temporaire, permettant ainsi à l’eau de couler dans le nouveau lit du ruisseau.]

[Séquence montrant l’ancien ponceau, le pont en construction et le projet achevé.]

{Plusieurs plans montrent des saumons nageant dans leur nouvel habitat sous le pont terminé.]

Texte : Pour la première fois en 18 ans, le ruisseau coule librement.

Texte : Grâce à ce projet, des saumons adultes ont pu accéder à un habitat de fraie et de jeunes saumons, à des zones d’alevinage sûres.

Text: Les ours retournent maintenant au cours d’eau pour se nourrir. Leurs restes vont fertiliser la forêt. C’est le cercle de la vie et ça montre comment la restauration de ce cours d’eau présente des avantages pour l’écosystème entier et pour la protection du Pacific Rim!

Logo de Parcs Canada

© Sa Majesté la Reine du Chef du Canada. Représentée par Parcs Canada, 2017.

Mot-symbole du Canada.

Toilettes de l’extrémité nord de la plage Long, à la plage Wickaninnish et au rocher Incinerator

Nouveau salle de bain

Les trois nouveaux blocs sanitaires situés au rocher Incinerator, à la plage Wickaninnish et au secteur nord de la plage Long sont maintenant ouverts. On y trouve des toilettes, des vestiaires et des douches extérieures. À l’automne, on construira un kiosque d’information au rocher Incinerator.

 

Terrain de camping de la Pointe-Green

Le nouveau kiosque à l’entrée et l’élargissement de la voie permettront aux campeurs de ne pas faire la queue s’ils sont déjà inscrits.

Deux nouveaux bâtiments de toilettes avec des douches chaudes et des éviers pour la vaisselle, des prises électriques, de nouveaux foyers, des tables de pique-nique, un poste de vidange et un nouveau kiosque à l’entrée afin d’élargir la voie pour que les campeurs inscrits n’aient pas à attendre derrière ceux qui arrivent : voilà certaines des améliorations importantes apportées au terrain de camping de la Pointe-Green entre 2015 et 2017. Deux autres bâtiments de toilettes seront remplacés en 2018-2019.

 

Sentier de la Côte-Ouest – ruisseau Logan

Lieu de travail escarpé et étroit durant la réparation du réseau d’échelles.

Ce projet présentait plusieurs difficultés, notamment le travail sur une falaise, la livraison de matériaux de construction par hélicoptère et le temps. Grâce aux nouveaux ancrages plus profonds dans le roc, la stabilisation des échelles pour résister au mouvement et la réparation des échelons et d’une plateforme, le réseau d’échelles au kilomètre 56, le ruisseau Logan, est maintenant plus sûr pour les randonneurs du sentier de la Côte-Ouest. Des travaux seront menés en 2018 pour remplacer le pont suspendu actuel par un nouveau pont et font partie des améliorations du sentier de la Côte-Ouest.

 

Sentier de la Forêt-Pluviale

Une nouvelle promenade de bois créative met en valeur la forêt pluvialbe côtière.

Le sentier de la Forêt-Pluviale a toujours attiré des foules, mais depuis que nous avons apporté quelques améliorations novatrices à la promenade et aux escaliers de thuya, les visiteurs ne tarissent pas d’éloges au sujet des boucles A et B, qui leur font vivre une expérience côtière inoubliable dans la forêt pluviale côtière. Au cours de deux hivers, des employés de Parcs Canada ont remplacé deux kilomètres de la promenade de bois de thuya en décomposition afin de minimiser les répercussions sur les visiteurs. Ils ont terminé les travaux dans la boucle A en avril 2017 et ceux dans la boucle B en avril 2018.

 

Passage à niveau de la route Pacific Rim sur le sentier de la Forêt-Pluviale

 

Un passage piétonnier très visible contrôlé par les piétons relie maintenant les deux moitiés du sentier de la Forêt-Pluviale. Terminé en mars 2019, l’aménagement de cette nouvelle infrastructure vise lui aussi à garantir la sécurité des piétons et des automobilistes. Parcs Canada avait déjà peint des lignes pour marquer le passage pour piétons, réduit les limites de vitesse et posé des panneaux avertissant les conducteurs de ralentir à l’approche du sentier, mais les véhicules continuaient de circuler trop vite, ce qui mettait les piétons en danger. Le nouveau passage avertit les conducteurs bien à l’avance de ralentir et de s’arrêter, ce qui permet aux piétons de traverser en toute sécurité la route Pacific Rim pour accéder à la boucle A du sentier de la Forêt-Pluviale et aux beaux trottoirs de bois qui serpentent à travers la forêt pluviale côtière.

 

Belvédère et route de la colline Radar

Le plus beau point de vue avec les nouveaux bancs en bois à la colline Radar.

En juin 2016, la colline Radar, connue pour ses vues spectaculaires de la plage Long au sud et de la baie Clayoquot au nord, est ouverte de nouveau aux visiteurs et leur offre de nouvelles plateformes d’observation et nouveaux escaliers et bancs. La route a également été réparé et revêtue pour régler les questions de sécurité et d’accès comme les grands nids-de-poule, tronçons soulevés et dérapage.

 

Toit du centre d’accueil Kwisitis

Le nouveau toit en bardeaux du centre d’accueil avec la plage Wickaninnish en arrière-plan.

Compte tenu des précipitations annuelles moyennes de plus de six mètres dans la région, la pose d’un nouveau toit sur le centre d’accueil Kwisitis était une priorité absolue. Ce bâtiment emblématique figure dans des milliers de photos de visiteurs, compte deux étages d’expositions – interactives et autres – en français, en anglais et en Nuu-chah-nulth, et constitue le point de départ de certains des programmes d’interprétation les plus populaires de Parcs Canada l’été. Le nouveau toit a été posé en décembre 2017.

 

Route Wick

Tapis tressés en noix de coco, rochers, bois et plantes indigènes servent à stabiliser les talus le long de la route Wick.

Le tronçon de la route Wick entre le sentier de la Tourbière et la plage Wickaninnish a été amélioré avec de nouveaux ponceaux et un meilleur drainage. Il a également été revêtu afin que l’accès à la magnifique plage Wickaninnish et au centre d’accueil Kwisitis soit plus doux et plus sécuritaire. Le virage en S a été adouci pour accroître la sécurité et on a ajouté des tapis tressés en noix de coco, des rochers et 900 plantes pour stabiliser les talus. Des travaux de resurfaçage ont été exécutés dans le stationnement du centre d’accueil Kwisitis et ceux de la plage Wickaninnish. Ces travaux ont été achevés en octobre 2017.

 

Autres projets

  • Améliorations aux services publics d’eau et d’égout dans tout le secteur de la plage Long de la réserve de parc national; 2015-2017.
  • Stabilisation de la pente, remplacement de ponceau et resurfaçage de la route de la baie Grice; terminé en juillet 2016.
  • Remplacement de six ponceaux défaillants à la plage Swim du lac Kennedy; terminé en mars 2016.
  • Réfection et peinture des lignes sur la route 4; terminé en octobre 2015.
  • Baisse de la limite de vitesse et sécurité accrue au passage piétonnier du sentier de la Forêt pluviale; terminé en septembre 5.