Les activités de la faune et du public causent parfois des conflits. Ces situations peuvent comprendre la visite d’un ours noir dans un site de camping, attiré par l’odeur d’un tube de pâte dentifrice oublié, la poursuite d’oiseaux de rivage par un chien et l’attaque d’un chien par un loup.

En cas de conflit immédiat, si vous rencontrez une espèce sauvage ou qu’elle s’approche de vous :

  • Faites tout ce que vous pouvez pour paraître plus grand
  • Faites du bruit
  • Ne courez pas

Si vous croisez un ours noir…

À titre de visiteur d’un parc national, vous partagez ce milieu naturel avec les ours noirs et de nombreuses autres espèces sauvages qui en dépendent pour leur survie. Même si les ours craignent généralement les humains, comme leur population sur l’île de Vancouver est vaste, les rencontres avec les humains sont fréquentes.

Pour obtenir des renseignements sur ce qu’on doit faire en cas de rencontre avec un ours, veuillez consulter notre page « Vous êtes au pays de l’ours noir ».

Si vous rencontrez un loup ou un couguar…

  • Prenez les petits enfants dans vos bras.
  • Rassemblez votre groupe.
  • Ne courez pas.
  • Ne vous accroupissez pas.
  • Établissez et maintenez un contact visuel.
  • Agitez les bras et criez.
  • Ne vous approchez jamais d’un carnivore ou de sa tanière.
  • Si vous rencontrez des louveteaux ou des petits du couguar, quittez les lieux immédiatement. Ne vous en approchez pas.

Si le loup ou le couguar ne s’éloigne pas…

  • Vous voulez le convaincre que les membres de votre groupe ne sont pas des proies et que vous êtes dangereux !
  • Ne lui tournez pas le dos. Maintenez un contact visuel.
  • Faites tout ce que vous pouvez pour paraître plus grand.
  • Faites attention de ne pas faire déguerpir l’animal vers le sentier d’autres personnes.
  • Utilisez un instrument pour faire du bruit, comme un avertisseur sonore ou lancez des choses au besoin.

Si un loup ou un couguar s’approche de vous…

  • Lancez des objets comme des branches, des pierres, etc., ou utilisez un vaporisateur chasse-ours (gaz poivré). Assurez-vous d’abord de savoir comment l’utiliser !
  • Si le comportement agressif s’intensifie, défendez-vous avec un bâton, vos poings ou utilisez ce qui est à portée de la main.
  • Frappez l’animal sur le museau et les yeux.

Si vous voyez une carcasse d’animal…

  • Quittez les lieux immédiatement et avisez le personnel du parc.

Pour réduire les conflits immédiats et à long terme, Parcs Canada fait la promotion de la coexistence entre les humains et la faune.

Qu’entend-on par coexistence ?

  1. Exister ensemble ou au même moment.
  2. Vivre en paix ensemble.

Parcs Canada a recours à diverses mesures pour favoriser la coexistence entre les humains et la faune.

Que faisons-nous pour promouvoir la coexistence ?

1) Le programme de « camping PROPRE »

La réserve de parc national Pacific Rim a mis en place un programme de camping PROPRE. Des efforts particuliers sont déployés, tant par le personnel de la réserve de parc, que par les campeurs, pour s’assurer de ne jamais laisser sans surveillance les articles qui attirent la faune sur un site. Le programme de camping PROPRE a été créé pour votre sécurité et pour aider à préserver la vie de la faune et son caractère sauvage dans nos parcs nationaux.

Maintenir votre site de camping PROPRE

Si vous campez dans un parc national, vous convenez de ranger toute la nourriture et tous les articles qui attirent la faune dans un véhicule à parois rigides, comme une remorque ou une autocaravane ou dans le casier à provisions du camping (ni dans une tente ni une caravane pliante) lorsque vous ne vous en servez pas.

Cette politique s’applique chaque fois que ces articles ne sont pas utilisés, p.ex. lorsque vous dormez la nuit ou lorsque votre site est laissé sans surveillance pour quelque durée que ce soit (p.ex. si vous allez à la salle de bain).

Exemple d’emplacement approprié et d’emplacement inapproprié

Un site de camping PROPRE, par rapport à un site de camping qui met les personnes et la faune en danger.

Les articles attirants pour la faune sont les choses qui dégagent une odeur ou que les animaux sauvages peuvent confondre avec de la nourriture. Votre site devrait ressembler à celui de la photo du site camping PROPRE.

Les articles qui attirent la faune comprennent notamment :

  • les glacières – pleines ou vides
  • les aliments et les condiments ;
  • les déchets, emballages ou sacs de plastique ;
  • les récipients et la nourriture pour animaux domestiques ; 
  • les bouteilles ou les boîtes métalliques — vides ou pleines ;
  • les articles de toilette, l’écran solaire ou l’insecticide en pulvérisation ;
  • les réchauds de camping ou les barbecues ;
  • les articles utilisés pour préparer les aliments ou nettoyer (casseroles, vaisselle, savons, torchons, nappe, etc.)
  • seaux d’eau de vaisselle.

Pour en apprendre davantage sur l’accoutumance et le conditionnement des animaux par la nourriture humaine et pour comprendre comment ces comportements mettent la faune en péril, veuillez consulter notre page de Questions et réponses.

2) L’éducation au moyen de l’interprétation

Des randonnées et des causeries très intéressantes et diversifiées sont offertes régulièrement aux visiteurs par des interprètes de la nature tout au long de l’été. Consultez nos programmes quotidiens et gratuits pour vous renseigner de façon amusante sur la coexistence entre la faune et les humains, les traces, les excréments et les crânes d’animaux, l’écologie et bien d’autres sujets passionnants !

3) Programme des ambassadeurs de la faune

Le programme des ambassadeurs de la réserve de parc national Pacific Rim a pour but d’améliorer la compréhension et la reconnaissance de la faune et des aléas naturels par les visiteurs dans cette région. Les ambassadeurs se promènent sur les plages et les sentiers durant l’été et communiquent avec les visiteurs en discutant de divers sujets allant de la sécurité nautique, en passant par des conseils sur l’observation appropriée des oiseaux de rivage, à la conformité au règlement sur le maintien des chiens en laisse.

4) Avertissements et fermetures

En vertu de la Loi sur les parcs nationaux du Canada, il existe des règlements destinés à la protection des espèces sauvages et des humains. Le personnel de Parcs Canada procède à la fermeture périodique de secteurs comme des sentiers et des sites de camping pour prévenir les conflits entre la faune et les humains.

Ces fermetures ont deux objectifs :

  • Elles permettent aux espèces sauvages dans les parcs nationaux d’avoir accès à des sites vitaux pour la faune, comme les aires d’alimentation, les sites de tanières et d’autres emplacements saisonniers importants.
  • Elles empêchent les humains de pénétrer dans les zones où il existe un risque accru de conflit avec la faune.

Cliquez ici pour obtenir la liste des fermetures, des avis et des mises en garde actuels dans la réserve de parc national Pacific Rim.

Que pouvez-vous faire pour favoriser la coexistence ?

  • Signalez vos observations de loup, de couguar et d’ours au personnel du parc au 250-726-3604.
  • Il est plus prudent d’effrayer un animal que de le fixer. Plutôt que de vous arrêter pour prendre des photos, contribuez à renforcer la méfiance saine et naturelle des animaux à l’égard des humains — faites du bruit, faites tout ce que vous pouvez pour paraître plus grand et ne courez pas !
  • Respectez les directives pour les animaux domestiques dans la réserve de parc national Pacific Rim. Gardez votre chien en laisse.
  • Évitez de faire de la randonnée en solitaire et gardez les enfants près de vous. Avant votre visite dans le parc, discutez des questions de sécurité touchant la faune, comme les loups, les ours et les couguars.
  • Donnez de l’espace aux espèces sauvages ! Créez et maintenez une bonne distance entre vous et la faune, quel que soit l’animal.
  • Respectez ces 10 conseils sur la façon de respecter la faune et de demeurer en sécurité.