La vie des loups, des ours et des couguars

Le loup, l’ours et le couguar comptent parmi les espèces sauvages les plus fascinantes de cette région. Il est important de se rappeler que ces animaux vivent en équilibre avec d’autres espèces sauvages et les habitats avoisinants. Les Nuu-chah-nulth de l’île de Vancouver vivent en gardant à l’esprit un concept important, hishuk ish ts’awalk — « Tout est un ». En raison de l’interdépendance des espèces de cette région, un changement touchant une espèce peut perturber l’équilibre fragile de nombreuses autres.

Grâce au respect des relations et des processus environnementaux qui établissent des liens entre nous et la faune dans la réserve de parc national Pacific Rim, nous pouvons trouver une façon de vivre en harmonie sans avoir de répercussions sur l’équilibre complexe de ce milieu unique. L’un des meilleurs moyens de relever ce défi est de vous renseigner sur les résidents de la réserve de parc national avant votre visite.


Apparence et vie sociale

Loup

Le loup ressemble au berger allemand, mais son torse est plus étroit, ses pattes plus longues, et ses pieds plus forts. Il est aussi plus lourd; un gros loup peut peser 45 kg. Il peut courir rapidement sur de longues distances. Un loup peut atteindre une vitesse de 60 à 70 km/h. Le pelage des loups qui fréquentent le littoral de l’île de Vancouver est souvent de couleur blond roux et fauve. Cet animal tend à être plus petit que le loup de la partie continentale. On peut le voir seul, en couple ou en meute.

Couguar

Le couguar est le seul grand félin sauvage vivant sur l’île de Vancouver. Plus long et plus costaud que le loup, un gros mâle peut peser jusqu’à 70 kg. Du bout du museau au bout de la queue, sa taille peut atteindre 190 cm (plus long qu’un lit moyen). Son pelage est de teinte beige ou fauve, et l’extrémité de sa queue est souvent noire. Le couguar est habituellement solitaire et a besoin d’un vaste territoire, à l’exception de la femelle avec ses petits.

Ours noir

L’ours noir est la seule espèce de sa famille vivant sur l’île de Vancouver. De taille plus petite que le grizzli, un gros mâle peut peser jusqu’à 275 kg, et la femelle, jusqu’à 180 kg; toutefois, le poids de la majorité des ours noirs atteint la moitié de ces valeurs. Tandis que la couleur de sa fourrure peut varier ailleurs, sur l’île de Vancouver, elle est presque toujours noire. L’ours noir est généralement solitaire et son territoire est étendu, car il préfère donner aux autres beaucoup d’espace. Toutefois, la femelle et ses jeunes font exception à cette règle.


Comportement lors des déplacements

Les loups et les couguars se déplacent le plus souvent le long de sentiers, de routes, de plages et dans les dunes. Ces lieux fournissent des corridors de déplacement efficaces où les prédateurs peuvent apercevoir leur proie ou détecter leurs traces et leur odeur.

Les ours utilisent aussi ces couloirs pour se déplacer, mais leur présence dépend souvent de la disponibilité de nourriture selon les saisons. Ils sont le plus souvent observés dans les zones où poussent des plantes herbacées fraîches, des buissons chargés de baies ou encore, sur les plages facilement accessibles.


L’identification des traces de prédateurs

Lorsque les ours, les loups et les couguars sont sauvages et craintifs, ils tendent à rester hors de vue. Toutefois, vous pourriez observer des signes de leur présence dans la région, comme des traces et des excréments, qui sont les principaux indices de leur passage.

Loup

Les empreintes des griffes sont habituellement visibles. Les traces sont ovales, d’environ 12 cm de long par 9 cm de large, y compris les griffes. Le coussinet des quatre doigts est également de forme ovale, et l’ensemble de l’empreinte est symétrique. INDICE : Les traces de chiens domestiques sont normalement plus petites et tendent à présenter une forme plus aléatoire (les loups se déplacent habituellement en ligne droite); de plus, les doigts des chiens sont plus écartés que ceux des loups.

Couguar

Ses griffes rétractiles ne sont habituellement pas visibles. Les empreintes sont généralement circulaires, d’environ 9 cm de long par 9,5 cm de large chez l’adulte. Le coussinet des quatre doigts est en forme de larme, et l’ensemble de la trace est asymétrique. Le couguar a une nature discrète, et il est donc moins fréquent d’observer ses traces que celles de l’ours et du loup.

Ours noir

Les empreintes des griffes sont habituellement visibles. Les traces sont grosses et ressemblent quelque peu à des empreintes d’humains, bien qu’elles soient plus larges. On peut observer les empreintes des cinq doigts, mais celle du petit doigt intérieur n’est pas toujours visible. Le coussinet plantaire est souvent visible, plus particulièrement celui du pied arrière. Les traces sont généralement de forme ovale ou triangulaire, d’environ 14 cm de long par 11 cm de large chez l’adulte.


Que mangent ces prédateurs ?

Les loups et les couguars sont carnivores.
Leur régime alimentaire se compose principalement de cerfs, de petits mammifères (ratons laveurs, loutres de rivière et martres), d’animaux marins (phoques et saumons) et d’oiseaux. Les couguars préfèrent lécher les poils de leur proie avant de s’en nourrir, tandis les loups mangent habituellement toutes les parties d’un animal, y compris les os et le poil. Les loups et les couguars considèrent les chiens et les chats comme des proies.

Les ours sont omnivores.
La viande constitue de 10 à 15 % de leur régime alimentaire. Leur régime est diversifié et comprend des graminées et des cypéracées, des baies, des insectes, des poissons, occasionnellement de petits mammifères et de petites créatures marines comme des crabes et des puces de mer. 


Comment ces prédateurs chassent-ils ?

Couguar

Les couguars traquent leur proie ou l’attendent en se cachant. Ils tentent de s’en approcher le plus possible avant d’attaquer. Ils peuvent courir très rapidement et peuvent bondir sur de grandes distances. Ils préfèrent bondir sur leur proie en l’attaquant par le haut ou l’arrière, et lui mordre le cou ou la gorge. C’est à l’aube et au crépuscule que le cougar est le plus actif.

Loup

Les loups peuvent sentir l’odeur d’une proie jusqu’à 2 km. Une fois qu’elle a détecté une proie potentielle, la meute travaille en équipe pour chasser et épuiser sa proie avant de l’encercler pour l’attaquer.

Ours noir

Bien que les ours noirs s’attaquent occasionnellement à des bébés cerfs et wapitis, ils sont le plus souvent nécrophages et mangent des animaux déjà morts. La majorité de leurs aliments sont de petite taille; ils dépensent donc le moins d’énergie possible pour les obtenir et en consomment une grande quantité. À l’automne, les saumons en période du frai fournissent la parfaite occasion aux ours d’accumuler des réserves avant l’hiver, et à ce moment, ils peuvent stocker jusqu’à 20 000 calories par jour.