Les mouflons et les chèvres ont des cornes qui, au lieu de tomber, grossissent un peu chaque année. Tout comme les bois des cervidés, ces cornes leur permettent d’établir leur ascendant sur leurs congénères.

Mouflon d’Amérique | Chèvre de montagne


Mouflon d’Amérique

Mouflon d’Amérique

Le mouflon se reconnaît à ses cornes brunes, à sa fourrure sable et à sa croupe blanche. Les cornes des mâles sont incurvées et très imposantes, tandis que celles des femelles sont courtes et pointues. Le mouflon est principalement un brouteur, et il effectue des migrations saisonnières entre les pentes herbeuses de faible altitude et les prés alpins. En automne, période de l’accouplement, les mâles se livrent à des combats pendant lesquels ils entrechoquent leurs cornes jusqu’à ce que le plus faible concède la victoire à l’autre.

Chèvre de montagne

Chèvre de montagne

La chèvre de montagne possède un manteau blanc, une barbiche et de petites cornes noires en forme de poignard. Les femelles et leurs petits forment souvent des troupeaux en été, mais les mâles errent généralement seuls. La chèvre de montagne doit travailler très fort pour trouver les quelques touffes d’herbe qui poussent à haute altitude, où elle passe la majeure partie de sa vie. Cette bête agile se classe parmi les meilleurs alpinistes du monde.