Au nom de la population canadienne, nous protégeons et mettons en valeur des exemples représentatifs du patrimoine naturel et culturel du Canada, et en favorisons chez le public la connaissance, l’appréciation et la jouissance, de manière à en assurer l’intégrité écologique et commémorative pour les générations d’aujourd’hui et de demain. 

Loi sur les parcs nationaux du Canada 

Parcs Canada a entrepris l’examen des plans directeurs des parcs nationaux Banff, Jasper, Kootenay et Yoho ainsi que des parcs nationaux du Mont-Revelstoke et des Glaciers. Ces six parcs ont en commun un grand nombre de défis et de possibilités; de plus, les visiteurs et les intervenants sont en grande partie les mêmes. La présente fiche d’information décrit le processus d’examen des plans directeurs, les principes clés qui le sous-tendent ainsi que les possibilités de participation des Autochtones et du public. 

Qu’est-ce qu’un plan directeur? 

Le plan directeur est un document public rédigé avec le concours des peuples autochtones et de la population canadienne. Il expose la vision à long terme adoptée pour un parc national donné, de même que l’orientation stratégique qui régira la prise de décisions au sujet de ce parc pendant une période de cinq à dix ans.

Le plan directeur est le principal outil de reddition de comptes d’un parc national. Il s’agit de la feuille de route qui oriente le travail accompli par Parcs Canada pour protéger les ressources naturelles et culturelles tout en facilitant la création d’expériences et de possibilités d’apprentissage mémorables. Le plan directeur aide également Parcs Canada à prendre des décisions judicieuses sur la manière d’investir ses ressources financières et humaines. 

Processus d’examen du plan directeur 

Diagramme du processus d’examen du plan directeur 
Cycle de l’elaboration du plan directeur

Examen du plan directeur

  1. Évaluation de l’état du parc
  2. Exercice de détermination de la portée *Mobilisation des Autochtones et du public
  3. Management plan preperation *Mobilisation des Autochtones et du public
  4. Élaboration du plan directeur
  5. Approbation du plan directeur

Mise en oeuvre du plan directeur

  1. Surveillance et évaluation tout au long du cycle
  2. Mises à jour annuelles surla mise en oeuvre
      • L’élaboration et la mise en œuvre du plan directeur font partie d’un cycle continu de mobilisation, de prise de décisions, d’évaluation et de reddition de comptes. 
      • L’évaluation de l’état du parc pourrait s’assimiler à un bulletin de notes partiel sur l’état d’un parc. Elle est entreprise deux ans avant l’élaboration d’un nouveau plan directeur, de manière à préparer le terrain pour l’examen du plan.
      • Parcs Canada établit la portée de l’examen en fonction de l’évaluation de l’état du parc, de l’évaluation du plan directeur actuel, de la rétroaction du public, des points de vue exprimés par les Autochtones, de ses propres priorités stratégiques et d’autres facteurs. 
      • Parcs Canada ébauche le contenu du nouveau plan directeur et le soumet à l’examen des peuples autochtones et du public. 
      • La version définitive du plan est approuvée par le ministre de l’Environnement et du Changement climatique, puis déposée au Parlement.
      • Chaque parc rend compte annuellement des progrès accomplis dans la mise en œuvre de son plan directeur en organisant des réunions publiques ou en produisant des rapports écrits. 
         

      Participation des Autochtones 

      En tant que représentant de l’État fédéral, Parcs Canada entretient une relation spéciale avec les peuples autochtones. L’examen des plans directeurs représente pour lui une occasion de renforcer sa collaboration avec les collectivités et les organisations autochtones. Parcs Canada leur offrira des possibilités de faire connaître directement leur point de vue pendant l’examen des plans.      

      Participation du public 

      Parcs Canada tient à ce que le public participe à l’examen des plans directeurs. C’est ce qui lui permet de veiller à ce que les plans reflètent les perspectives du peuple canadien. Chaque parc offrira au public différents moyens de s’impliquer, qu’il s’agisse d’ateliers, de réunions publiques ou de tribunes en ligne.

      Principes directeurs 

      1. Aller de l’avant, sans réinventer la roue 

      Les nouveaux plans s’appuieront sur les politiques et les orientations existantes. Ils seront réécrits et actualisés de façon à mieux traiter des questions émergentes, à tenir compte de nouveaux renseignements et à intégrer les résultats des processus de mobilisation. Les nouveaux plans directeurs seront plus clairs, ils s’harmoniseront avec les priorités gouvernementales et l’orientation stratégique de Parcs Canada, et ils réitéreront le caractère hautement prioritaire de l’intégrité écologique et commémorative.   

      2. Établissement de relations 

      Parcs Canada se servira du processus d’examen des plans directeurs pour poursuivre le travail déjà amorcé avec le public, ses partenaires et les groupes autochtones afin d’atteindre des objectifs communs dans les domaines de la conservation et de l’expérience du visiteur dans les parcs nationaux des montagnes. En outre, le travail de mobilisation entourant l’élaboration des plans directeurs lui offre la possibilité d’intégrer des principes et des mesures conformes à l’engagement du gouvernement du Canada à l’égard de la réconciliation. 

      3. Décisions reposant sur la science et le savoir traditionnel des Autochtones

      Parcs Canada profitera de l’examen des plans directeurs pour réaffirmer que l’intégrité écologique représente sa priorité absolue dans la gestion des parcs nationaux. Pour pouvoir relever les défis associés au changement climatique, aux impacts sur l’intégrité écologique et aux pressions créées par l’aménagement et l’activité commerciale, Parcs Canada fera un usage optimal des données scientifiques sur la conservation et du savoir traditionnel des Autochtones. Ce cadre assurera la sauvegarde des trésors que représentent ces parcs pour les générations à venir.  

      4. Ouverture et transparence 

      Le processus d’examen des plans directeurs offre au public et aux Autochtones la possibilité de s’impliquer davantage. Pour Parcs Canada, c’est une occasion de faire preuve de transparence dans ses décisions.   

      Calendriers

      • Parcs Canada a terminé l’évaluation de l’état des six parcs. 
      • Nous sollicitons des commentaires sur les principales questions cernées à l’automne 2018 pour l’examen des plans. 
      • Les ébauches des plans seront soumises à un examen en 2019. 
      • Les versions définitives des plans seront déposées au Parlement en 2020.
         

      Calendrier des activitiés de planification