Il est obligatoire de : 

  • remplir un formulaire d’autocertification pour l’ensemble de vos embarcations et de votre matériel de loisirs nautiques;
  • remettre à l’eau tous les poissons capturés (limite de possession de zéro); 
  • ne jamais porter de cuissardes à semelles en feutre. 

Pour en savoir davantage, passez en revue le sommaire du règlement sur la pêche dans les parcs nationaux des montagnes et le formulaire d’autocertification des parcs nationaux Yoho et Kootenay.

 Comment le système de délivrance de permis fonctionne-t-il pour l’autocertification des embarcations et du matériel de loisirs nautiques? 

1. Vous devez obtenir un permis d’autocertification pour le parc national Yoho ou le parc national Kootenay à l’un des endroits énumérés plus bas. Le permis d’autocertification est également accessible en ligne. 

2. Avant d’utiliser votre embarcation et votre matériel de loisirs nautiques, assurez-vous qu’ils répondent aux conditions énumérées sur le formulaire d’autocertification. Vous devez notamment les faire sécher pendant au moins 48 heures après les avoir utilisés en Colombie-Britannique, en Alberta, au Yukon ou aux Territoires du Nord-Ouest et pendant au moins 30 jours après les avoir utilisés aux États-Unis ou dans des provinces et territoires autres que la Colombie-Britannique, l’Alberta, le Yukon et les Territoires du Nord-Ouest. 

3. Si vous avez satisfait à toutes les conditions, signez votre permis d’autocertification, apposez-y la date et inscrivez-y le nom du plan d’eau. Les visiteurs sont tenus de porter leur permis sur eux lorsqu’ils utilisent leur embarcation et leur matériel de loisirs nautiques. 

4. Répondez au questionnaire de sondage qui figure au bas du permis d’autocertification, détachez-le et déposez-le dans la boîte réservée à cette fin à un poste d’autocertification ou remettez-le à un employé de Parcs Canada.  

Où puis-je obtenir un formulaire d’autocertification pour mon embarcation et mon matériel? 

Les formulaires d’autocertification sont accessibles sur notre site Web et aux postes d’autocertification, qui se trouvent aux endroits suivants :

Parc national Kootenay 
  • Aire de fréquentation diurne Dolly Varden 
  • Aire de fréquentation diurne de la Rivière-Kootenay 
  • Camping des Prés-McLeod (point de départ du sentier du Lac-Dog)
  • Lac Olive 
  • Point de départ du sentier de la Rivière-Simpson 
  • Aire de pique-nique de Vermilion Crossing 
Pour quels types d’embarcations et de matériel faut-il obtenir un permis? 

Il faut obtenir un permis d’autocertification pour tous les types d’embarcations, les accessoires de pêche et le matériel de loisirs nautiques utilisés dans les parcs nationaux Yoho et Kootenay. En voici une liste partielle :

  • Canots
  • Kayaks
  • Planches à pagaie 
  • Cerfs-volants de traction
  • Planches à voile 
  • Chaloupes
  • Embarcations gonflables 
  • Accessoires de pêche de tous genres 
  • Bottes cuissardes
  • Bottes-pantalons/gilets de sauvetage
  • Vêtements isothermiques 
  • Pagaies et rames 
Pourquoi Parcs Canada exige-t-il un permis d’autocertification pour les embarcations et le matériel de loisirs nautiques dans les parcs nationaux Yoho et Kootenay?

Les écosystèmes aquatiques sains sont essentiels à la santé globale de nos parcs nationaux, et ils sont menacés par les espèces aquatiques envahissantes. 

Les espèces aquatiques envahissantes :

  • altèrent les écosystèmes aquatiques;
  • causent des dommages irréversibles; 
  • nuisent à des espèces en péril déjà vulnérables; 
  • sont introduites par les humains. 

Ce programme vise à prévenir l’introduction d’espèces aquatiques envahissantes dans les parcs.

Puis-je utiliser mon permis d’autocertification dans d’autres parcs nationaux ou provinciaux? 

Non. Ce programme d’autocertification obligatoire est mis à l’essai dans les parcs nationaux Yoho et Kootenay. Nous transmettrons les renseignements recueillis grâce à ce programme à d’autres aires protégées, dont les parcs nationaux Banff et Jasper, afin de faciliter la mise en place de solutions efficaces et uniformes pour prévenir la propagation d’espèces aquatiques envahissantes. 

A-t-on détecté des moules ou le tournis des truites dans les parcs nationaux Yoho ou Kootenay?

To date, aquatic invasive species have not been found in Yoho or Kootenay national parks. Parks Canada regularly tests for whirling disease and invasive mussels. 

Comment les espèces aquatiques envahissantes sont-elles introduites dans les plans d’eau?  

Les espèces aquatiques envahissantes peuvent être introduites par le déplacement de boue, d’eau et d’organismes morts ou vivants (p. ex. des plantes et des poissons) pendant des activités telles que le canotage, le kayak, la planche à pagaie et la pêche. Vous pouvez contribuer à tenir les espèces aquatiques envahissantes à l’écart des parcs nationaux en appliquant le protocole Nettoyer-Vider-Faire sécher, une pratique exemplaire adoptée partout en Amérique du Nord. 

Que puis-je faire pour contribuer à prévenir la propagation d’espèces aquatiques envahissantes? 

Il faut obligatoirement obtenir un permis d’autocertification avant d’utiliser des embarcations à propulsion humaine et du matériel de loisirs nautiques dans les eaux des parcs. De plus, vous devez appliquer le protocole Nettoyer-Vider-Faire sécher, dont les étapes sont décrites ci-dessous : 

Nettoyer

  • Nettoyez vos embarcations et votre matériel pour en enlever la boue, le sable et les débris organiques.

Vider 

  • Videz toute l’eau qui se trouve dans les embarcations et le matériel, notamment les glacières, les seaux, les compartiments et tout autre article qui pourrait contenir de l’eau piégée ou stagnante.

Faire sécher 

  • Faites sécher complètement vos embarcations, vos planches à pagaie et votre matériel de loisirs nautiques pendant 48 heures avant d’entrer dans une rivière, un lac ou un ruisseau (en Alberta, en Colombie-Britannique, au Yukon ou aux Territoires du Nord-Ouest).
  • Laissez les compartiments ouverts et épongez l’eau stagnante. 
  • Faites sécher votre équipement pendant au moins 30 jours après l’avoir utilisé aux États-Unis ou dans des provinces et territoires autres que la Colombie-Britannique, l’Alberta, le Yukon et les Territoires du Nord-Ouest. 
Qu’arrive-t-il si je ne remplis pas les conditions du permis d’autocertification des embarcations et du matériel ou si je ne satisfais pas aux normes Nettoyer-Vider-Faire sécher? 

Tant que vous ne répondez pas aux normes Nettoyer-Vider-Faire sécher et que vous ne remplissez pas les conditions du permis d’autocertification, vous n’avez pas le droit de mettre votre embarcation à l’eau dans les parcs nationaux Yoho et Kootenay. Vous pouvez faire décontaminer votre embarcation à un poste provincial et en conserver la preuve. Une fois votre embarcation décontaminée, vous devez encore remplir un formulaire pour obtenir votre permis d’autocertification. Les personnes qui ne respectent pas les exigences d’auto-inspection obligatoires s’exposent à une amende maximale de 25 000 $. 

Où se trouvent les postes de décontamination les plus proches? 

Il n’y a aucun poste de décontamination dans les parcs nationaux Banff, Yoho et Kootenay. Le poste provincial le plus proche du parc national Yoho se trouve à Golden, près du Centre d’accueil (1000, Transcanadienne). Le poste de décontamination le plus proche du parc national Kootenay est situé au sud du village de Radium Hot Springs, en bordure de la route 95, en direction d’Invermere (côté ouest de la route). 

Où et comment dois-je signaler une espèce aquatique envahissante? 

Si vous observez une espèce aquatique envahissante dans les parcs nationaux Banff, Yoho et Kootenay, nous vous prions de nous en informer en écrivant à l’adresse pc.llykaquatics-aquatiquesllyk.pc@canada.ca. Pour signaler une espèce aquatique envahissante à l’extérieur des parcs nationaux, composez le 1-855-336-2628 en Alberta et le 1-888-933-3722 en Colombie-Britannique. 

Pourquoi certains visiteurs sont-ils tenus de faire sécher leur embarcation et leur matériel pendant 48 heures alors que d’autres doivent le faire pendant 30 jours?

Pour les embarcations en provenance de l’extérieur de la Colombie-Britannique, de l’Alberta, du Yukon et des Territoires du Nord-Ouest, la période de séchage est de 30 jours, tandis que, pour celles qui arrivent de l’intérieur de la Colombie-Britannique, de l’Alberta, du Yukon et des Territoires du Nord-Ouest, elle est de 48 heures. Cette différence s’explique par le fait que le risque de propagation de certaines espèces aquatiques envahissantes particulières varie selon les régions. Cette exigence contribue à prévenir la propagation.

Les visiteurs et les résidents qui ne peuvent pas répondre à l’exigence de séchage de 30 jours peuvent se rendre au poste de décontamination le plus proche pour satisfaire aux conditions du permis d’autocertification. 

Que se passe-t-il si mon embarcation a été décontaminée dans un poste provincial la veille de mon arrivée dans le parc? 

Parcs Canada accepte les preuves de décontamination provenant d’un poste d’inspection provincial. Les visiteurs doivent toutefois encore remplir un formulaire d’autocertification et préciser la date et le lieu de décontamination de leur embarcation. 

Dois-je nettoyer, vider et faire sécher mon embarcation et mon matériel si je les utilise dans le même plan d’eau pendant plusieurs jours? 

Si vous utilisez votre embarcation pendant plusieurs jours dans le même plan d’eau, il n’est pas nécessaire de la nettoyer, de la vider et de la faire sécher jusqu’à ce que vous la transfériez à un autre plan d’eau. Vous devez remplir un nouveau formulaire d’autocertification et satisfaire aux conditions du permis si vous entrez dans un nouveau plan d’eau dans les parcs nationaux Yoho ou Kootenay.