L’ours noir (Ursus americanus carlottae) joue un rôle crucial dans l’archipel. Depuis des millénaires, les Haïdas respectent cet animal, qu’ils appellent Taan, ce qui signifie « frère de l’homme ». À Gwaii Haanas, il n’est pas rare de pouvoir observer des ours en train de chercher de la nourriture dans la zone intertidale. En automne, les ours se rassemblent autour des ruisseaux à saumon.

Il ne faut jamais s’approcher des ours ni leur donner à manger. Les bêtes qui associent les humains à de la nourriture perdent leur crainte naturelle et deviennent agressifs lorsqu’ils cherchent de la nourriture humaine. Cette situation peut mener à des affrontements mortels qui se soldent par l’élimination de l’animal. L’administration de Gwaii Haanas s’est donné comme politique d’interdire l’accès public à un secteur où un ours a développé une accoutumance aux humains. Autrement dit, elle en retire les humains et non les ours. Nous vous demandons donc d’agir de façon responsable – pour votre sécurité, celles des autres visiteurs et celle des ours.

Si vous rencontrez un ours :

  • Restez calme. Pour garder votre sang-froid, le meilleur moyen consiste à être bien préparé.

  • Faites un grand détour ou quittez le secteur.

  • Résistez à la tentation de courir. Les ours sont plus rapides que les humains, et, en vous mettant à courir, vous pourriez déclencher une attaque. Faites face à l’ours, reculez lentement, et parlez à voix douce.

  • Ne laissez rien tomber - objet, vêtement ou nourriture - pour créer une diversion. Si l'ours reçoit de la nourriture, il aura été récompensé pour son comportement agressif, ce qui augmente la possibilité qu'il se comporte à nouveau ainsi. 

  • Surveillez les comportements agressifs. L’ours manifeste de l’agressivité en balançant la tête de gauche à droite et en émettant des sons : il expire bruyamment, renâcle, crie ou gémit, montre ses dents ou ses griffes, claque des mâchoires, gratte le sol avec ses pattes, vous fixe du regard, halète ou baisse les oreilles vers l’arrière. Ces comportements indiquent normalement que l’ours est tendu, qu’il agit de manière défensive et qu’il réclame plus d’espace. Il est rare qu’une attaque s’ensuive. C’est ainsi que se déroule le plus souvent une rencontre avec un ours noir agressif.

La plupart des attaques surviennent lorsqu’un ours est pris par surprise, surtout s’il s’agit d’une femelle accompagnée de petits. Les ours se montrent agressifs lorsqu’ils défendent une source de nourriture.

Tenez-nous au courant

Signalez toute interaction avec un ours au personnel de terrain ou au bureau de Gwaii Haanas.

En apprendre Plus...