Les pagayeurs doivent envisagez de combiner l’usage de cartes, d’un compas et de la technologie de positionnement GPS pour vous assurer de pouvoir naviguer dans le réseau complexe d’îles que comporte Gwaii Haanas. Les pagayeurs(euses) se doivent de connaître les coups de pagaie et les manœuvres élémentaires, dont le renforcement, l’arrivée et le départ en zone de surf et les techniques d’autosauvetage. Savoir quand ne pas pagayer est également une aptitude essentielle. Vos horaires doivent être suffisamment flexibles pour vous permettre de rester à terre lorsque les conditions météo sont défavorables. Consultez notre liste de vérification pour plus de détails sur ce que vous devez apporter lors de votre excursion de kayak.

 

Les conducteurs de bateau doivent assurez-vous que votre équipement, dont le moteur, les appareils de navigation et les échosondeurs, est en bon état de fonctionnement. Ayez toujours une provision suffisante de carburant car il n’y a pas de postes de ravitaillement en carburant à Gwaii Haanas. Ayez une compréhension des répercussions que peuvent avoir les dangers de navigation et la météo sur votre capacité à vous déplacer. Soyez prévenant à l’égard des embarcations à manœuvrabilité restreinte dans les passages resserrés tels que le passage Burnaby et la partie nord de SGang Gwaay. Il est essentiel d’avoir des compétences en navigation, tout particulièrement sur les côtes ouest et sud, là où le brouillard constitue un facteur de risque. 

La réserve de parc se trouve dans une région si reculée que, si vous vous trouvez en situation d’urgence, vous ne pouvez pas compter sur la possibilité qu’il y ait d’autres visiteurs dans les environs. Il est recommandé aux voyageurs indépendants de se munir d’une radio VHF. Même avec les dispositifs de communication adéquats et même par temps clément, les secours peuvent mettre plusieurs heures à arriver.

Êtes-vous prêt pour un voyage indépendant à Gwaii Haanas? Posez-vous les questions suivantes :

  • Avez-vous remis un plan de navigation (voile/kayak) à un ami ou à un proche?

  • Avez-vous à portée de main un moyen de communication pouvant être utilisé en cas d’urgence et les numéros de téléphone à composer en cas d’urgence?

  • Pouvez-vous assurer votre propre sauvetage?

  • Connaissez-vous bien les effets de l’immersion en eau froide et choc hypothermique?

  • Pouvez-vous lire les cartes marines et les tables des marées?

  • Possédez-vous de bonnes techniques de navigation? Êtes-vous en mesure de vous orienter et de déterminer votre position par triangulation? (Vous ne pourrez pas vous fier uniquement à votre GPS.)

  • Avez-vous une formation en secourisme et en survie en milieu sauvage?

  • Avez-vous l’expérience des déplacements en milieu sauvage?

  • Avez-vous tout l’équipement de sécurité nécessaire?

  • Si vous avez une expérience ou une formation limitée, voyagerez-vous avec d’autres personnes qui possèdent une expérience ou une formation adéquate?

  • Qui dirigera votre groupe?