Bon nombre d’espèces à Gwaii Haanas et dans l’archipel Haida Gwaii sont endémiques (uniques), c’est à dire qu’on ne les trouve nulle part ailleurs dans le monde.

En fait, il existe plus de sous espèces uniques dans Haida Gwaii que dans toute autre région de taille équivalente au Canada, et ces îles sont souvent surnommées les « Galapagos canadiennes ». On y observe des sous espèces distinctes de la petite nyctale, du pic chevelu, du geai de Steller et du faucon pèlerin (sous espèce pealei).

Onze espèces de mammifères sont indigènes de Gwaii Haana : l’ours noir, la martre d’Amérique, la loutre de rivière, l’hermine de la sous-espèce haidarum, la musaraigne sombre, la chauve souris argentée, le vespertilion de Californie, le vespertilion de Keen, le vespertilion brun et la souris sylvestre; la onzième espèce, le caribou de Dawson, est disparue en 1908.

Gwaii Haanas est reconnu à l’échelle internationale pour ses populations d’oiseaux marins. Environ 1,5 million d’oiseaux appartenant à douze espèces nichent sur les îles, y compris le guillemot à cou blanc, une espèce en péril pour laquelle Haida Gwaii est le seul lieu de nidification au Canada. Le starique de Cassin et le macareux rhinocéros forment également dans l’archipel des populations nicheuses d’importance mondiale. Il est également reconnu que Haida Gwaii abrite le pétrel-tempête et le guillemot colombin.

L’aire marine regorge de vie. Vingt-trois espèces de mammifères marins vivent dans les eaux environnantes, notamment des baleines, des dauphins ainsi que la plus importante colonie d’otaries de Steller sur la côte ouest du Canada. La loutre de mer a déjà été abondante, mais elle a été chassée jusqu’à sa disparition de la région.

Il y a plus de 6,800 espèces de plantes et d’animaux dans l’archipel de Haida Gwaii.

Faune distincte

Ours noir mangeant un crabe
L’ours noir de Haida Gwaii dans la zone intertidale

Les îles sont de véritables havres pour les plantes et les animaux. La faune distinctive de Haida Gwaii est le résultat de plusieurs millénaires d’évolution. Par exemple, six des dix mammifères terrestres indigènes de l’archipel sont des sous-espèces qui ne se retrouvent nulle part ailleurs sur la planète. La musaraigne sombre, l’hermine et la martre d’Amérique en font partie.

C’est également le cas de l’ours noir de Haida Gwaii (Ursus americanus carlottae). Il s’agit de la seule espèce d’ours à peupler l’archipel de nos jours.

Les ours noirs des îles profitent d’un riche régime de saumons et de coquillages intertidaux depuis si longtemps que leurs mâchoires et leurs dents sont aujourd’hui plus grosses que celles de leurs cousins du continent.

Les oiseaux

Ces îles sont un véritable paradis pour les observateurs d’oiseaux. Quelque 1,5 million d’oiseaux de mer nichent le long du littoral de Haida Gwaii, qui fait environ 4 700 km. Environ la moitié de ces oiseaux se rencontrent à Gwaii Haanas.

Le macareux rhinocéros, le guillemot à cou blanc, le macareux huppé, le macareux cornu, le starique de Cassin, le guillemot colombin, l’océanite cul-blanc et l’océanite à queue fourchue figurent parmi les espèces le plus souvent observées sur l’eau. Le guillemot marmette, l’huîtrier de Bachman, le cormoran pélagique, le pygargue à tête blanche et le faucon pèlerin de la sous espèce pealei nichent également le long des côtes.

Comme les îles sont situées dans la voie migratoire du Pacifique, des dizaines d’espèces d’oiseaux migrateurs y font halte au printemps et à l’automne.

Le littoral et la forêt fournissent un abri, un lieu de nidification et des sources de nourriture de toute première importance à une gamme variée d’oiseaux de mer.

Mammifères marins

Vingt espèces de baleines et de dauphins ont été recensées dans ces eaux. Pendant leur migration printanière, les baleines grises et les rorquals à bosse traversent Haida Gwaii en route vers leurs lieux d’alimentation estivaux, situés plus au nord.

Outre le dauphin et le marsouin, l’épaulard, le petit rorqual, le phoque commun et l’otarie de Steller sont régulièrement observés dans les eaux de Gwaii Haanas. Des rorquals boréaux, des rorquals communs et d’autres espèces de baleines y sont aussi aperçus à l’occasion.