La forêt occupe près de 90 % du paysage de Gwaii Haanas.

Les forêts pluviales côtières, habituellement dominées par de gros spécimens de pruche de l'Ouest, d’épinette de Sitka et de thuya géant, renferment la majeure partie de la forêt de basse altitude de Gwaii Haanas du côté sous le vent de l’archipel.

Du côté face au vent, l’exposition intense aux vents et à l’humidité entraîne une prédominance d’arbres et de végétaux rabougris.

La végétation de sous étage est grandement influencée par la présence du cerf de Sitka, une espèce introduite.

Dans beaucoup de forêts anciennes aux allures de « forêts cathédrales », le broutage exercé par le cerf a réduit substantiellement le couvert du sous étage et la composition en espèces végétales, et empêche la régénération d’un grand nombre d’espèces de plantes.

Forêt à Gwaii Haanas

Les oiseaux chanteurs sont également affectés par la présence du cerf, qui broute les arbustes dont se servent ces oiseaux pour nicher et s’abriter.

Les activités de surveillance comprennent l’utilisation de placettes d’échantillonnage permanentes pour étudier la richesse en espèces indigènes et non indigènes ainsi que le couvert végétal, le recours à des exclos de cerfs pour surveiller l’incidence du broutage par le cerf sur la végétation, des dénombrements périodiques d’oiseaux chanteurs et la cartographie du couvert forestier.

Le cerf est une espèce envahissante sur l’île Huxley