Camp de recherche en haute altitude
© Parcs Canada / B. Wojtaszek

Également connues sous le nom de zones alpines ou sous alpines, ces hautes élévations sont caractérisées par des prés de graminées et d’éricacées, des tourbières et des arbres nains.

Dans bien des cas, le sommet des montagnes à Gwaii Haanas a échappé aux glaciations et est colonisé par des plantes alpines uniques de haute altitude qui n’existent nulle part ailleurs sur la planète.

C’est un environnement très rude caractérisé par une forte exposition au vent, de la végétation éparse et des affleurements rocheux. Il représente 9 % de la superficie terrestre totale de Gwaii Haanas.

Les activités de surveillance comprennent les relevés de placettes d’échantillonnage permanentes, le contrôle des effets de l’introduction du cerf sur les communautés alpines et la cartographie de l’étendue de la zone alpine.

Toundra alpine à Gwaii Haanas
© Parcs Canada / B. Wojtaszek