Vue d'ensemble | Herbiers de zostère | Bivalves | Oiseaux chanteurs | Huîtriers de Bachman

Une histoire en photos

pouponnière pour poissons © S. Jeffrey

Pouponnière pour poissons

La zostère pousse dans les baies peu profondes. Les jeunes poissons s’y cachent pour échapper aux prédateurs.


examen médical

Le premier examen médical de Bébé

Chaque été, nous nous rendons dans les mêmes baies de la réserve de parc. Nous procédons à trois traits de filet dans chacune d’elles pour y capturer les jeunes poissons.


Capture avec remise

Capture avec remise à l’eau

Nous déposons immédiatement les poissons capturés dans des seaux d’eau froide. L’objectif consiste à faire un examen inoffensif rapide de chaque individu avant de le remettre à l’eau.


perches-ménés

Qui êtes-vous?

Nous identifions et comptons chaque poisson capturé au cours de la saison. Il peut y en avoir jusqu’à 6 000! Les perches-ménés comme celle de la photo sont la capture la plus commune.


saumon

Long ou court?

Nous mesurons et pesons les poissons des espèces sur lesquelles nous n’avons pas encore assez de données. Voici un jeune saumon.


La surveillance des herbiers de zostère

Notre engagement : Protéger

Les réserves de parc national Pacific Rim et Gwaii Haanas surveillent aussi les poissons des herbiers de zostère. Au fil des ans, nos données combinées révèlent des tendances concernant la santé de l’océan, et cette information oriente nos décisions de gestion. Savoir plus : Fiche d’information sur la surveillance des herbiers de zostère dans la réserve de parc national des Îles-Gulf  (PDF, 684 Ko)