Au Canada, les épaulards résidents du Sud vivent principalement dans les eaux entre Vancouver et Victoria, et au large de la côte ouest de l’île de Vancouver. Apprenez-en davantage sur ces animaux menacés, sur ce que fait Parcs Canada pour les protéger et sur les mesures que vous pouvez prendre pour les aider.


Trois raisons d’aimer les épaulards résidents du Sud

1. Ils vivent dans des familles très soudées
Photo: © Miles Ritter*

Dans l’océan Pacifique, les épaulards résidents du Sud passent la plus grande partie de leur vie à nager près de leur mère. Le saumon quinnat est leur nourriture préférée et certaines baleines partagent même avec les membres de leur famille presque tous les poissons qu’elles attrapent.

2. Ils ont une culture unique
Photo: © Miles Ritter*

Les épaulards vivent en communautés très soudées, appelées troupes, composées de femelles et de leurs petits. Chaque troupe d’épaulards apprend à ses petits quelle langue parler, quelle nourriture manger et comment se comporter. Par exemple, les épaulards résidents du Sud communiquent par des appels distincts avec les autres groupes.

3. Ils sont en voie de disparition
Photo: © Miles Ritter*

Les épaulards résidents du Sud sont en voie de disparition. Ils luttent pour trouver suffisamment de saumon à manger et sont vulnérables aux contaminants. De plus, la perturbation des bateaux et la pollution sonore nuisent à leur capacité à trouver des proies et à communiquer entre eux.


Trois façons de prendre soin des épaulards résidents du Sud

1. Les observer depuis le rivage
 

Les épaulards résidents du Sud se fient à leur ouïe plutôt qu’à leur vue pour trouver des saumons. C’est ce qu’on appelle l’écholocation. Les épaulards sentent difficilement leur nourriture à cause du bruit du moteur des bateaux.


L’action de Parcs Canada :

À la réserve de parc national du Canada des Îles-Gulf, nous rejoignons The Whale Trail, un réseau de lieux d’observation des baleines et d’autres mammifères marins depuis la côte du Pacifique.

Les actions que vous pouvez entreprendre :
  • Consultez le site thewhaletrail.org (seulement disponible en Anglais) pour connaître les lieux d’observation des baleines depuis le rivage.
  • Signalez vos observations au Réseau d’observations des cétacés de Colombie-Britannique. Téléchargez l’application WhaleReport ou composez le 1 866 I-SAW-ONE (1 866 472-9663).

Cette photo montre les visiteurs du parc qui observent les baleines depuis un endroit sûr à East Point, sur l’île Saturna, dans la réserve de parc national des Îles-Gulf. Soyez toujours au fait des conditions avant de vous approcher de l’océan. Soyez intelligents sur la côte. Pour en savoir plus : http://coastsmart.ca/fr/

2. Soyez soucieux des baleines quand vous naviguez
 

La présence de bateaux et le bruit qu’ils font peuvent empêcher les épaulards résidents du Sud de communiquer avec leur famille et peuvent nuire à leur quête de nourriture.


L’action de Parcs Canada :

Dans la réserve de parc national des Îles-Gulf, nos gardes de parc collaborent avec des collègues de Transports Canada et de Pêches et Océans Canada pour informer les plaisanciers des mesures de gestion mises en place pour assurer la survie des épaulards résidents du Sud. Les gardes aident aussi à faire appliquer les règlements lorsqu’ils ne sont pas respectés.

Des actions que vous pouvez entreprendre :

Plaisanciers, c’est votre responsabilité de vous informer. À quelle distance devriez-vous vous trouver des épaulards résidents du Sud? Que sont les zones refuges provisoires et où se trouvent-elles?

Découvrez les mesures de gestion des épaulards résidents du Sud.

Be Whale Wise (seulement disponible en Anglais)

3. Choisir le saumon durable
 

Pour que les épaulards résidents du Sud puissent se rétablir, nous devons protéger ce qu’ils mangent. Cela signifie qu’il faut conserver l’habitat du saumon, depuis les petits cours d’eau jusqu’à l’océan.


Les actions de Parcs Canada :
  • Le réseau de zones protégées de Parcs Canada joue un rôle important dans la protection et la restauration d’écosystèmes sains et résilients, en plus de contribuer au rétablissement des espèces en péril.
  • À la réserve de parc national des Îles-Gulf, nous protégeons le bassin versant du ruisseau Lyall sur l’île Saturna et surveillons les saumons juvéniles dans la crique chaque automne. Le ruisseau Lyall abrite des saumons coho et des saumons kéta, que les épaulards résidents du sud consomment pour compléter leur régime alimentaire préféré, le saumon quinnat.
Des actions que vous pouvez entreprendre :
  • Choisissez le saumon que vous mangez en vous basant sur les directives en matière de produits de la mer durables comme celles du programme Ocean Wise. Pour en savoir plus : https://seafood.ocean.org/fr/
  • Plaisanciers, c’est votre responsabilité de vous informer. Veuillez prendre connaissance de la réglementation relative à la pêche commerciale et récréative. Quand et où peut-on pêcher, et que peut-on attraper? 

Découvrez qui a participé à la restauration du ruisseau Lyall dans la réserve du parc.

Pour en savoir plus sur les épaulards résidents du Sud et sur le rétablissement des espèces en péril : 

* Toutes les photos d’épaulards résidents du Sud figurant sur cette page Web ont été prises depuis le rivage avec un appareil pour la photographie animalière à East Point, sur l’île Saturna, dans la réserve de parc national des Îles-Gulf.