Pointe Taylor
Les vestiges d’une maison de ferme à Taylor Point sur l’île Saturna

Les Européens ont entrepris leur exploration des îles Gulf au XVIIIe siècle; ce sont les Espagnols qui en ont tracé la carte. Toutefois, aucun peuplement majeur n'y a eu lieu avant 1870. Déjà, cependant, vers la fin du XIXe siècle, la plus grand partie des terres arables des îles avait été défrichée et peuplée; la pêche, l'agriculture et l'exploitation forestière étaient à cette époque les soutiens principaux de l'économie.

Le climat méditerranéen et les magnifiques paysages des îles se mirent bientôt à attirer les vacanciers et, pour répondre à la demande, des centres de villégiature et des marinas y furent rapidement établis. Puisque les îles sont également devenues une destination de choix des retraités, on a fait pression pour que davantage de lotissements résidentiels et d'établissements de villégiature y soient construits. Il faut noter toutefois que l'aménagement des îles est administré par un organisme innovateur, l'Islands Trust. Créé par le biais de lois visant la protection des îles, l'organisme a pour mandat de préserver et de protéger la région qu'il administre, ainsi que ses attraits et son milieu tout particuliers. En 1990, son rôle a été élargi et il est devenu le gouvernement local des îles; autorité compétente en matière d'utilisation du sol, il jouit également d'un pouvoir de réglementation.

La réserve de parc national est née grâce à l'initiative d'Héritage patrimonial marin du Pacifique, entente fédérale-provinciale créée en 1995 dans le but d'améliorer le réseau d'aires protégées de la côte de la Colombie-Britannique. Sous l'égide de cette entente, le 40e parc national du Canada a vu le jour le 9 mai 2003.